L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsActualités

Journée internationale des femmes et des filles de science : découvrez les portraits de coordinatrices de projets ANR

Célébrée le 11 février, la journée internationale des femmes et des filles de science a été proclamée par l’ONU dans l’objectif de promouvoir l’accès, la participation pleine et équitable des femmes en science, et atteindre l'égalité femmes-hommes. A cette occasion, découvrez en vidéos les parcours remarquables de deux chercheuses coordinatrices de projets financés par l’Agence nationale de la recherche (ANR).

Valoriser les carrières scientifiques féminines et encourager les nouvelles générations

Les femmes demeurent aujourd'hui encore sous-représentées en science (moins de 30% des chercheurs au niveau mondial sont des femmes). Elles sont également minoritaires dans plusieurs disciplines de l’enseignement supérieur, notamment en science, technologie, ingénierie et mathématiques. Afin de lutter contre une représentation trop souvent masculine de la science, et encourager les jeunes femmes à investir l’ensemble des domaines de recherche, l’ANR s’engage à valoriser les femmes de sciences ayant obtenus un financement ANR, et leur rôle au sein des comités d’évaluation scientifique (CES).

A l’occasion de la journée internationale des femmes et des filles de science, l’ANR a souhaité valoriser les parcours exceptionnels de deux chercheuses qui ont bénéficié d’un financement « Jeunes chercheuses - Jeunes chercheurs » (JCJC), dans le cadre de l’Appel à projet générique (AAPG) 2018. Leurs témoignages visent à encourager les jeunes femmes à investir les carrières scientifiques et à répondre aux appels à projets.

Portait du Dr Giovanna Varni, maître de conférence à Télécom ParisTech, membre du laboratoire traitement et communication de l’information (LTCI), coordinatrice du projet JCJC « GRACE » dans les domaines de l’interaction, la robotique et l’intelligence artificielle :

Portrait du Dr Yulia Worbe, MCU-PH de neurophysiologie à Sorbonne Université, ICM, Hôpital Saint Antoine, coordinatrice du projet JCJC « CADETS » en neurosciences intégratives :

 

 

L’instrument JCJC, tremplin pour les jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Permettre aux jeunes scientifiques de développer leur propre thématique de recherche, de consolider leur équipe ou d’en constituer une, d’acquérir une culture de la recherche sur projet et d’exprimer rapidement leurs capacités d’innovation : tels sont les objectifs de l’instrument de financement « JCJC » de l’AAPG.

Dans le cadre de l’édition 2018 de l’AAPG, la proportion de dossiers déposés par des femmes est égale à la proportion de projets financés portés par des femmes, soit 37% des projets.

En savoir plus sur l’AAPG 2018

 

 

Le plan d’action « Genre » à l’ANR

La valorisation de la place et du rôle des femmes en science s’inscrit dans le cadre des engagements de l’ANR en faveur de la réduction des inégalités femmes-hommes, et de l’évolution de la culture scientifique vers la prise en compte systématique de la dimension sexe et/ou genre dans les travaux de recherche et l’évaluation. Ces engagements sont fixés dans le Plan d’action et la Charte de déontologie et d’intégrité scientifique de l’Agence.

L’ANR développe d’autres actions, notamment dans le cadre de l’ERA-NET GENDER-NET Plus porté avec le CNRS et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et participe au groupe de travail sur « les freins dans la carrière des femmes de l’ESR » pour une évolution des pratiques.  

Au sein du projet H2020 Gender-Smart (2019-2021), l’ANR travaille aussi en collaboration avec 8 partenaires européens pour implémenter un plan d’action Genre dans les organismes de recherche et organismes de financement partenaires, et pour développer des outils pédagogiques de sensibilisation destinés aux acteurs institutionnels de la recherche. La réunion de lancement du projet Gender-smart se tiendra à Montpellier, du 12 au 14 Février 2019.

En savoir plus

11.02.19