L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

Internet du futur : le projet LISP-LAB met en place une plateforme d'expérimentation internationale

LISP (Locator/Identifier Separation Protocol) désigne une nouvelle architecture et un ensemble de protocoles pour implémenter une nouvelle sémantique d’adressage pour mettre en place l’Internet du Futur. Afin d’accélérer le développement de cette solution, une plateforme expérimentale à grande échelle a été créé dans le cadre du projet LISP Lab. Cette infrastructure est aujourd’hui ouverte gratuitement à toute la communauté académique et industrielle désireuse de réaliser des expérimentations à large échelle de cette architecture et des protocoles associés.

L’architecture actuelle du réseau internet est basée sur le protocole de communication TCP/IP. Mais, pour répondre aux besoins de l’évolutivité de l’Internet et le développement exponentiel de nouveaux usages, cette architecture de l’Internet actuel doit être améliorée. Parmi les approches proposées, l’architecture LISP apparaît comme une solution prometteuse.

LISP (Locator/Identifier Separation Protocol) désigne une nouvelle architecture et un ensemble de protocoles pour la mise en œuvre de nouvelles adresses sémantiques de l’Internet du futur.

Le projet LISP-LAB vise à accélérer le développement d’une telle solution, son déploiement et implémentation par le biais d’une plateforme d’expérimentation à grande échelle. Cette plateforme est aujourd’hui opérationnelle et ouverte gratuitement à toute personne désireuse de réaliser des expérimentations à grande échelle en utilisant l'architecture LISP et ses protocoles associés.

Une technologie de rupture

Issu des réflexions de l’Internet Engineering Task Force (IETF) « un groupe international informel à l’origine de la plupart des nouveaux standards internet », cette solution permet une séparation des besoins d'identification des extrémités d'une communication de l'identification des points intermédiaires de transmission (routage). L’une des principales difficultés liées à l’architecture actuelle d’internet est que le protocole IP gère ces deux aspects de manière concomitante. Le développement de LISP devrait, grâce à cette séparation, permettre de gérer la croissance actuelle des besoins de l'Internet tout en facilitant le déploiement de nouveaux services.

Afin de faciliter et d’accélérer le développement de cette technologie de rupture, une plateforme expérimentale à grande échelle a été déployée dans le cadre du projet LISP Lab. Actuellement répartie sur une quinzaine de sites en France et à l’étranger (Asie, Amérique du Nord et Amérique du Sud), cette infrastructure est depuis le mois de février 2015, ouverte gratuitement à toute la communauté académique et industrielle désireuse de réaliser des expérimentations à large échelle. Cette plateforme permet non seulement l'évaluation de cette technologie mais également l’expérimentation de la création; le développement et l’usage de nouveaux services.

Le projet LISP Lab contribue actuellement aux actions de standardisation du protocole LISP au niveau de  l’IETF et maintient un projet open source de l’implémentation du protocole LISP appelé OpenLISP.

Un partenariat entre académiques, industriels et groupements professionnels

Financé par l’ANR dans le cadre de l’édition 2013 du programme Infrastructures, le projet LISP Lab est coordonné par le laboratoire LIP6 de l’Université Pierre et Marie Curie - Paris 6. Il regroupe six partenaires industriel: l’opérateur Orange, cinq PMEs dans le domaine de l’Internet, du cloud computing et des réseaux d’accès mobiles – Alphalink, Border 6, Non Stop Systems, Ucopia Communications, Rezopole et, le GIP Renater qui fournit de la connectivité réseau à haute performance, et enfin deux partenaires académiques que sont Télécom ParisTech et l’UPMC.

Plus d’information :

30.04.15