L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

  • Partager

Impact de l'alimentation sur la santé : l’ANR lance un appel européen sur les biomarqueurs de la nutrition et de la santé

Dans le cadre de sa participation à l’initiative de programmation conjointe (JPI) "HDHL - Healthy Diet for a Healthy Life", l’Agence Nationale de la Recherche lance un premier appel à projets européens dans le domaine des biomarqueurs de la nutrition et de la santé. Permettant de refléter l’alimentation d’un individu, son état nutritionnel mais également son exposition présente ou passée à une substance chimique, ces indicateurs constituent un apport majeur pour étudier l’impact de l’alimentation sur la santé. Date limite de dépôt des dossiers : le 9 juin 2014.

Le rôle de l'alimentation dans l'augmentation et la prévention de certaines maladies comme le cancer, l'obésité ou les maladies cardiovasculaires est aujourd'hui scientifiquement établi. Afin de mieux prévenir ces maladies et d'améliorer l'état de santé de la population, une connaissance approfondie des mécanismes liant l'alimentation à ces pathologies, des habitudes alimentaires et du style de vie de la population, ainsi que de la nature de l'offre alimentaire sont nécessaires.

L'initiative de programmation conjointe, ou JPI, est un mode de coopération entre Etats membres de l'Union européenne visant à relever des défis sociétaux par la mise en œuvre coordonnée de programmes de recherche. La JPI HDHL coordonne ainsi la recherche sur l'impact de l'alimentation sur la santé et doit contribuer significativement à la construction, au sein de l'Espace européen de la recherche, d'une recherche opérationnelle pour la prévention des maladies liées à l'alimentation.

Un appel international dédié aux biomarqueurs d'effet ou d'exposition

Vitamines, minéraux, métaux, mais également additifs ou encore résidus de pesticides, l'alimentation contient un grand nombre de substances pouvant avoir un rôle bénéfique ou au contraire néfaste sur la santé. Les consommations alimentaires et l'exposition de la population à ces substances font ainsi l'objet d'un suivi via des études réalisées auprès de la population (recueil des habitudes alimentaires à l'aide de questionnaires) et de l'analyse de la présence de substances chimiques dans les aliments.

Les biomarqueurs d'exposition sont des indicateurs biologiques spécifiques d'une substance qui peuvent généralement être suivis par l'analyse de prélèvements (sang, urine, salive, etc.). Leur mesure chez un individu reflète ainsi l'exposition passée ou présente de cette personne à la substance d'intérêt. Quant aux biomarqueurs d'effet, ils permettent d'intégrer les effets des substances néfastes sur l'ensemble de l'organisme. Leur développement constitue de ce fait un apport majeur pour étudier l'impact de l'alimentation sur la santé puisqu'ils pourront fournir une mesure plus objective que les questionnaires alimentaires classiques.

Ce tout nouvel appel à projets internationaux vise en particulier à encourager les recherches interdisciplinaires et les approches innovantes pour la validation de biomarqueurs d'effets ou d'exposition. Ces biomarqueurs permettent une analyse prédictive des effets de l'alimentation au niveau de la nutrition et de la santé.

L'appel associe douze pays européens : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la France, l'Irlande, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne et la Suisse.

Les projets soumis devront démontrer une véritable valeur ajoutée de la collaboration transnationale et comprendront au minimum trois équipes venant de trois pays participant à cet appel. L'ANR financera exclusivement les partenaires français des projets sélectionnés.

Les projets devront être déposés directement auprès de de l'agence néerlandaise en charge du secrétariat de l'appel avant le 9 juin 2014.

En savoir plus :

16.04.14