L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 English version

InformationsActualités

  • Partager

Chaire Alexander von Humboldt en Allemagne : l’ANR félicite Elisabeth Décultot

Germaniste spécialiste de l’esthétique allemande des 18ème-20ème siècles, Elisabeth Décultot s’est vue décerner une prestigieuse chaire Alexander von Humboldt à l’université de Halle en Allemagne. Directrice de recherche au CNRS, elle a également été coordinatrice du projet franco-allemand en sciences humaines et sociales Aisthesis, cofinancé de 2009 à 2013 par l’ANR et la Fondation allemande pour la recherche – la DFG. Retour sur cette distinction phare qui s’inscrit notamment dans la continuité de ses travaux financés par l’agence.

Ce prix international, décerné depuis sept ans par la fondation allemande Alexander von Humboldt, est le plus richement doté en Allemagne. Il récompense pour la première fois un germaniste et, de surcroît, un chercheur issu d’une institution scientifique française.
En recevant cette récompense, Elisabeth Décultot a tenu tout particulièrement à remercier le CNRS qu’elle a rejoint en tant que chargée de recherche en 1996, mais également l’ANR et la DFG qui ont cofinancé, de 2009 à 2013, un projet franco-allemand qu’elle a codirigé et qui lui a permis de nouer des liens de coopération étroits avec de nombreux chercheurs et centres de recherche allemands. Ce projet, intitulé Aisthesis, se penche sur l’esthétique et les théories de l’art au 18ème siècle dans une perspective franco-allemande. Comment fonctionne la perception sensible ? Quel rôle joue l'art dans le développement de la faculté de sentir et dans l'éducation de l'homme en général ? Telles étaient les questions posées par cette étude internationale, en analysant les relations d’échange qui ont lié les traditions des deux pays dans ce domaine. Réunissant des chercheurs spécialistes d'esthétique, de littérature, de philosophie et d'histoire de l’art, ce projet interdisciplinaire a également conduit à des collaborations fructueuses avec l’Université du Wisconsin aux Etats-Unis et l’Université de Montréal au Québec.

Intégrée à l’Université de Halle, la chaire Alexander von Humboldt de Mme Décultot sera dotée de 3,5 millions d’euros qui lui permettront de mener un tout nouveau programme de recherche sur les pratiques érudites et les échanges européens à l’époque moderne et contemporaine (17ème-19ème siècles). Ce programme constituera à la fois un prolongement et une extension de ses travaux antérieurs, et réunira une douzaine de personnes financées par le prix, ainsi que des collaborateurs financés par l’université de Halle. Au-delà de ses travaux de recherche et d’enseignement, Mme Décultot codirigera également le Centre interdisciplinaire de recherche sur les Lumières en Europe (IZEA) installé à l’université de Halle.

En savoir plus :

La fondation Alexander von Humboldt est une fondation allemande basée à Bonn dont l’objectif est de promouvoir la coopération internationale dans le domaine de la recherche scientifique, en facilitant notamment les séjours de chercheurs étrangers en Allemagne et en soutenant les contacts scientifiques qui en résultent. La Fondation décerne de nombreux prix à des scientifiques de renommée mondiale. Parmi ceux-ci, la chaire Humboldt (Alexander von Humboldt-Professur) est le prix de recherche le plus élevé en Allemagne. Le chercheur récompensé est ainsi doté d’un financement pour mener ses recherches au sein d'une université allemande. Ce prix pour la recherche est décerné par la fondation et financé par le ministère fédéral de l'Enseignement et de la Recherche, le BMBF. Il est réservé aux chercheurs menant une carrière au-delà des frontières allemandes, toutes nationalités et disciplines confondues.

Lancé annuellement depuis 2007, le programme franco-allemand ANR-DFG en sciences humaines et sociales (SHS) vise à soutenir des projets de recherche collaboratifs menés conjointement par des équipes françaises et allemandes. La durée maximale d’un projet est de trois ans. L'ANR finance les dépenses relatives aux équipes françaises et la DFG les dépenses des équipes allemandes. Le financement moyen par projet s’élève à environ 220 k€ pour les partenaires français et 300 k€ pour les partenaires allemands. Ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, il est devenu incontournable dans le paysage de la recherche collaborative entre les deux pays. Le programme apporte ainsi une contribution primordiale à la construction de l’espace européen de la recherche en sciences humaines et sociales, en parallèle et en complément à la mise en place du programme multilatéral ORA en sciences sociales qu’il a précédé de trois ans et dont l’ANR et la DFG sont les fers de lance.

Le programme ANR-DFG en SHS en chiffres

  • 130 projets franco-allemands cofinancés depuis 2007
  • Dotation ANR : 32,9 M€

Photo : Uni Halle / Maike Glöckner

06.06.14