L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsActualités

3ème programme d’Investissement d’Avenir : ouverture des deux premiers appels à projets

Prévu dans la loi de finances du 29 décembre 2016, le troisième programme d’Investissements d’Avenir a officiellement été lancé le 16 février dernier par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur et à la recherche et Louis Schweitzer, commissaire général à l'investissement. Les appels à projets correspondant aux deux premières actions de ce troisième PIA ouvrent aujourd’hui. Elles s’intitulent "Nouveaux cursus à l'université" et "Ecoles universitaires de recherche".

"Nouveaux cursus à l'université"

Dotée de 250 M€ de dotations pour une période de 10 ans, l’action « Nouveaux cursus à l’université » a pour objectif de soutenir les universités, les écoles et les regroupements d’établissements qui souhaitent diversifier leur offre de formation afin de répondre aux enjeux auxquels est confronté le système français d’enseignement supérieur. Cette action vise à répondre à trois priorités complémentaires.

  • La création de ces nouveaux cursus, afin d’assurer une meilleure réussite des étudiants par une diversification des formations adaptée à la diversité des publics accueillis en licence ;
  • Le soutien à des projets ambitieux de formation tout au long de la vie et l’adaptation de l’offre de formation universitaire aux besoins des personnes engagées dans la vie professionnelle ;
  • L’évolution des formations supérieures induite par la révolution numérique et la mise en œuvre de véritables universités numériques favorisant à la fois la transformation de la pédagogie universitaire et la poursuite d’études à distance.

Les projets devront concerner des programmes de grande ampleur et permettre d’expérimenter des modèles de formation innovants qui tirent le meilleur parti des possibilités offertes par le système LMD en matière de modularisation des enseignements comme de gestion des rythmes et des modalités de certification. Ils contribueront à renforcer l’autonomie des établissements et leur capacité à maîtriser les dynamiques de transformation pédagogique. Deux exigences seront imposées : tout projet soutenu devra avoir prévu un dispositif d’évaluation de son efficacité et de son impact d’une part, les conditions de son déploiement à grande échelle d’autre part.

Cet appel à projets comportera deux vagues. Pour la première, les propositions sont à soumettre d’ici le 14 juin 2017 en vue d’une sélection en octobre prochain.

L‘évaluation des propositions sera réalisée par un jury international opérant en toute indépendance. Les projets retenus seront financés pour une durée de 10 ans maximum.

"Ecoles universitaires de recherche"

Dotée de 300 millions d'euros de dotations pour une période de 10 ans, l’action « Ecoles universitaires de recherche » a pour ambition d’offrir à chaque site universitaire la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de sa recherche et de ses formations dans un ou plusieurs domaine(s) scientifique(s), par la création d’une ou plusieurs écoles universitaires de recherche qui rassembleront des formations de master et de doctorat ainsi qu’un ou plusieurs laboratoires de recherche de haut niveau.

Il s’agit de financer en France le modèle reconnu internationalement des Graduate Schools, en veillant à ce que les projets associent pleinement les organismes de recherche, comportent une forte dimension internationale et entretiennent dans la mesure du possible des liens étroits avec les acteurs économiques.

Cet appel à projets comportera deux vagues. Pour la première, les propositions sont attendues avant le 8 juin 2017 en vue d’une sélection en octobre 2017.

L‘évaluation des propositions sera réalisée par un jury international opérant en toute indépendance. Les projets retenus seront financés pour une durée de 10 ans maximum.

 

Le PIA 3
Doté de 10 Mds €, le troisième volet du Programme d’Investissement d’Avenir, amplifie l'ambition initiale des Investissements d'avenir et répond à trois priorités : soutenir les progrès de l'enseignement et de la recherche, valoriser la recherche et accélérer la modernisation des entreprises. A la différence des P.I.A. 1 et 2, il fait une large place à l'innovation en formation, tant dans l'enseignement scolaire que dans l'enseignement supérieur, et vise à donner aux établissements et aux équipes de nouvelles capacités d'initiative et d'innovation pédagogique. Les deux premières actions du PIA. 3 et celles qui suivront poursuivent un triple objectif : conforter la transformation du système éducatif, renforcer l'attractivité de nos établissements d'enseignement supérieur et mieux lier recherche et formation pour améliorer l'efficacité de nos formations.

 

Plus d’informations :

23.02.17