L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Financer votre projetImpact de la recherche et compétitivitéPôles de compétitivité

  • Partager

En 2004, l’Etat français décidait de lancer une nouvelle politique industrielle visant à rapprocher sur un même territoire des entreprises, des centres de formation et des centres de recherche d’un même secteur d’activité, pour dégager des synergies et élaborer des projets innovants.
Après un processus de sélection nationale, 71 pôles de compétitivité ont été labellisés. L’Etat a décidé d’affecter 1,5 milliard d’euros au lancement de la première phase (2005-2008). A la suite d’une évaluation positive de la première phase (2005-2008) de la politique, ce budget a été renouvelé pour une seconde phase (2009-2012).Une deuxième évaluation a été réalisée en 2012 portant sur la politique nationale des pôles ainsi que sur chacun des pôles de compétitivité.


Dans le pacte pour la croissance, la compétitivité et l’emploi du 6 novembre 2012, le gouvernement français entend « réorienter les pôles de compétitivité vers les produits et services à industrialiser ». D’une part, il s’agit de faire de certains pôles de compétitivité des pôles de référence mondiale dans des secteurs de pointe et dans les technologies clés. D’autre part, les autres pôles seront de dimension régionale et stimuleront l’innovation dans leurs territoires autour de leurs thématiques de spécialité. Ces points préfigurent les grandes lignes de la future politique 3.0 des pôles de compétitivité.

Qu’est-ce qu’un pôle de compétitivité ?     

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire donné, des entreprises, des laboratoires de recherche et des établissements de formation pour développer des synergies et des coopérations.
D’autres partenaires dont les pouvoirs publics, nationaux et locaux, ainsi que des services aux membres du pôle y sont associés. Ces acteurs sont engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets communs au caractère innovant. Le statut de « pôle de compétitivité » est attribué par une décision du comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT).

  Voir la carte interactive des pôles de compétitivité

Le soutien de l'ANR à la politique de pôles

Dès la création des pôles de compétitivité, l’ANR a mis en œuvre une politique d’appui aux pôles aux côtés des autres financeurs de l’État et des collectivités territoriales, répondant ainsi à la volonté du gouvernement d’accompagnement du développement de ces écosystèmes d’innovation.
Le soutien de l'ANR aux pôles de compétitivité vise à favoriser le dialogue entre les laboratoires publics et le monde économique : par une incitation à s'inscrire dans la dynamique des pôles de compétitivité impulsée par le gouvernement, il contribue à renforcer la recherche partenariale en développant les coopérations de recherche entre les organismes de recherche (EPST, EPIC, universités,...) et les entreprises, notamment les PME.
Avec le financement de projets pour un montant de 1 334 M€ depuis 2005, l’ANR a été un des principaux financeurs des projets de pôle, aux côtés des autres financeurs publics (Fonds unique interministériel) et des collectivités. En accompagnant la dynamique des pôles, l’ANR a l’ambition d’encourager la création d’un écosystème favorable à l’émergence de projets. La politique des pôles, grâce aux outils de l’ANR, participe ainsi au renforcement du partenariat public-privé, un des fondements de la compétitivité de la recherche française.

 

Informations générales sur les pôles de compétitivité :

Contacts

Département Partenariats et Compétitivité

Cécile Chapeau (cecile.chapeau@agencerecherche.fr)

Aouatif de la Laurencie (aouatif.delalaurencie@agencerecherche.fr)

page mise à jour le 19 novembre 2012