L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

Financer votre projetAppels à projets en cours

Retour à la liste

Édition
2019

Ouvert

Appel à projets transnationaux en médecine personnalisée pour les maladies neurodégénératives

L’ANR s’associe à l’ERA-NET JPco-fuND 2 (JPND) pour lancer un appel à projets transnational conjoint, visant à financer des projets portant sur la « médecine personnalisée pour les maladies neurodégénératives ». Un budget prévisionnel de 30M€ sera dédié par les pays membres du JPND et la Commission européenne à cette initiative.

L’appel à projets (AAP) associe vingt-quatre pays membres : l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, l’Irlande, la Finlande, la France, Israël, la Lettonie, le Luxembourg, la Norvège, la Pologne, le Portugal, les Pays Bas, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Slovénie, la Suède et la Turquie.

Les maladies neurodégénératives sont largement invalidantes. A ce jour nous manquons de traitements efficaces pour les combattre. La forte variabilité dans leurs origines, mécanismes et leur expression clinique complique la recherche sur le développement de traitements. Un traitement d’une maladie peut ne pas être efficace pour tous les patients présentant les mêmes symptômes. La compréhension de la variabilité dans les maladies neurodégénératives représente ainsi un défi majeur.

L’ERA-NET JPND a souhaité se concentrer sur la médecine de précision, afin de cibler des éléments spécifiques responsables de la pathologie chez un individu à un moment particulier. Il s’agit d’une approche émergente pour la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies qui considère des données telles que la variabilité génétique, les caractéristiques biologiques et moléculaires ainsi que les facteurs environnementaux et le style de vie de chaque individu.

Le JPND et la Commission européenne lancent un appel à projets en médecine de précision sur les thématiques de recherche ci-dessous :

  • Diagnostic (i.e. biomarqueurs, imagerie, approches omiques, analyse big data)
  • Prévention (i.e. biomarqueurs pour le développement des nouveaux traitement et interventions, comorbidités, technologies digitales, stratification pour les études en cohortes et essais cliniques)
  • Soins (i.e. amélioration des systèmes sociaux et de soins, profilage moléculaire, imagerie, style de vie)

Les propositions doivent présenter des objectifs et idées ambitieux dans le cadre d’un travail planifié sur trois ans, correctement structuré. Les consortia doivent démontrer avoir la masse critique nécessaire pour développer le projet proposé en mettant en avant la valeur ajoutée de la collaboration internationale. Les propositions doivent expliciter la valeur du projet pour les initiatives nationales associées aux maladies neurodégénératives ainsi que l’impact pour les soins médicaux et sociaux des personnes atteintes de ces maladies.

Les consortia doivent démontrer avoir accès aux ressources nécessaires pour le développement du projet, telles que des données des patients et professionnels de santé, cohortes ou registres en prenant en compte les aspects éthiques associés. Les données et outils générés au sein du projet doivent être mis à la disposition du domaine publique et autres équipes de recherche en considérant les aspect légaux et éthiques nationaux et internationaux.

Les propositions doivent considérer les facteurs socio-économiques, ainsi que des questions de recherche associées au sexe/genre et à la comorbidité. Les enjeux transculturels et de diversité doivent être adressés en particulier dans les projets proposant d’implémenter des interventions. Les consortia sont encouragés à inclure l’expertise de groupes externes au domaine de la recherche sur les maladies neurodégénératives tels que les soins primaires et des approches computationnelles, en explicitant la valeur ajoutée au projet par la collaboration entre disciplines. Les consortia sont encouragés à utiliser les plateformes d’infrastructures européennes (voir le texte de l’appel).

Sont éligibles pour cet appel les propositions portant sur les maladies neurodégénératives suivantes :

  • Maladie d'Alzheimer et autres démences
  • Maladie de Parkinson et troubles liés à la maladie de Parkinson
  • Maladies à prions
  • Maladies des neurones moteurs
  • Maladie de Huntington
  • Ataxie spino-cérébelleuse (SCA)
  • Atrophie musculaire spinale (SMA)

Informations générales

Il est fortement recommandé aux porteurs souhaitant déposer un projet de lire attentivement les documents joints.

 

Contacts :

 

Secrétariat de l’Appel :

Sabrina Voß
(+49) 228-3821 2111 or sabrina.voss@nulldlr.de
Olaf Krüger
(+49) 228-3821 2111 or olaf.krueger.1@nulldlr.de


ANR

Dr. Sheyla Mejia-Gervacio
sheyla.mejia@nullanr.fr
+ 33 1 78 09 80 14

Date de l'appel à projets : mercredi 9 janvier 2019

Limite de dépôt des pré-dossiers : mardi 12 mars 2019 15:00

Limite de soumission des dossiers : mardi 25 juin 2019 15:00