L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

Financer votre projetAppels à projets en cours

Retour à la liste

Édition
2019

Ouvert

Appel à projets transnationaux de recherche sur les maladies cardiovasculaires dans le cadre de l’ERA-NET ERA-CVD

Dans le cadre de l’ERA-NET ERA-CVD, l'Agence nationale de la recherche (ANR) lance, en collaboration avec 15 pays (l’Autriche, l'Allemagne, la Belgique, le Canada, l’Estonie, l’Espagne, Israël, l’Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, Taiwan, Turquie), un appel à projets de recherche sur les maladies cardiovasculaires, portés par des chercheurs en début de carrière.

L'objectif de l'appel est de permettre aux chercheurs en début de carrière travaillant dans différents pays, de collaborer autour de projets de recherche interdisciplinaires fondés sur la complémentarité et le partage d'expertise dans le domaine des maladies cardiovasculaires. La recherche sur les maladies cardiovasculaires peut inclure : les cardiopathies hypertensives, ischémiques, les pathologies cardiaques d’origine pulmonaire, les autres formes de maladies cardiaques, les maladies artérielles, des artérioles ou des capillaires, les malformations cardiaques congénitales, etc.

Les projets de recherche multidisciplinaires et comportant une approche translationnelle seront encouragés par les partenaires d’ERA-CVD. Les composantes individuelles des projets doivent être complémentaires, contenir des idées nouvelles et ambitieuses permettant de répondre à des questions clés ou de faire progresser la compréhension des maladies cardiovasculaires. La valeur ajoutée de la collaboration transnationale devra être clairement démontrée via, notamment, le partage de ressources (modèles, bases de données, etc.), l’harmonisation des données, l’échange de savoir-faire et/ou de technologies innovantes.

Les approches suivantes sont exclues du champ d'application de l'appel :

  • Essais cliniques interventionnels
  • Mise en place de nouvelles cohortes, de registres de patients et/ou de biobanques
  • Maladies cérébro-vasculaires (AVC)
  • Recherche qui conduit principalement à la gestion des risques cardiovasculaires et non à l’élaboration d’un diagnostic précoce. La gestion des risques est comprise comme une stratégie d'amélioration de la santé à long terme et/ou de la prévention de la maladie coronarienne
  • Projets incluant essentiellement un criblage/screening systématique (gènes, protéines, ARN non codant, etc.)

Critères d’éligibilité 

Chaque consortium doit impliquer un minimum de trois partenaires éligibles et un maximum de cinq partenaires éligibles. En outre, les partenaires éligibles doivent provenir d'au moins trois pays différents participant à l'appel. Un consortium ne pourra pas inclure plus d'un partenaire du même pays participant à l'appel (à l’exception de l’Espagne).

Les consortia comprenant des partenaires de pays sous-représentés à ce jour dans ce mode de financement (Estonie, Lettonie, Pologne, Roumanie, Slovaquie) peuvent augmenter le nombre total de partenaires à six. Un partenaire supplémentaire qui assure son propre financement peut se joindre aux consortia. En tenant compte de l'ensemble de ces règles, le nombre maximum de partenaires par projet est de sept.

Les partenaires doivent être des jeunes chercheurs/chercheuses en début de carrière, c’est-à-dire ayant soutenu leur thèse depuis une durée d’au maximum 10 ans (et au minimum 3 ans) avant la date limite de soumission des propositions à cet appel à projets. Une extension de cette durée pourra être accordée en cas d’interruption de carrière justifiée (cumulable avec un plafond de 14 années après la soutenance de thèse). Les candidats doivent disposer des infrastructures nécessaires au projet, avoir publié une recherche d’excellence dans des journaux internationaux, ou bien avoir contribué de façon significative à l’avancée d’un champ disciplinaire. Ils doivent prouver leur degré d’indépendance, par exemple en dirigeant une équipe ou un projet de recherche. Néanmoins, il est possible d’inclure un chercheur senior comme partenaire (1 maximum), mais ce chercheur senior ne doit pas être coordinateur du projet. De plus, l’ANR ne financera que les jeunes chercheurs occupant un poste permanent.

Cet appel se déroulera en une seule étape.

Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. L’aide maximum accordée pour un partenaire français sera de 250 000 €. Dans le cas où l’équipe française est coordinatrice du projet l’aide maximum accordée pour un coordinateur français sera de 300 000 €.

Informations générales

Les annexes spécifiques aux partenaires français sont accessibles sur ce site. Le texte de l’AAP, les instructions et le dossier à remplir (proposal template) sont disponibles sur cette page ou sur le site www.ERA-CVD.eu

Le dossier scientifique complété doit être soumis électroniquement sur https://secure.pt-dlr.de/ptoutline/app/eracvd_JTC2019

Aucune proposition ne pourra être directement soumise à l'ANR.

Le Secrétariat de l'AAP :

-Dr. Hella Lichtenberg
E-mail: hella.lichtenberg@nulldlr.de
Tel: +49 (0)228 3821 1157
-Dr. Wolfgang Ballensiefen
E-mail: wolfgang.ballensiefen@nulldlr.de
Tel: +49 (0)228 3821 1257

Contact ANR :

Dr. Déborah Zyss
ERA-CVDCalls@nullagencerecherche.fr
+33 (0)1 78 09 81 74

Date de l'appel à projets : mardi 29 janvier 2019

Limite de soumission des dossiers : lundi 29 avril 2019 17:00