L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Voir cette page en français

Projects and ResultsScientific themesInformation and Communication Sciences and TechnologiesIngénierie Numérique & Sécurité

  • Bookmark & Share
2013 and previous editions

Ce programme INS vise à l’émergence et l’invention de nouveaux paradigmes, technologies, méthodes et outils pour concevoir des systèmes numériques composés de matériels et de logiciels dans lesquels la sécurité et la sûreté de fonctionnement sont des préoccupations incontournables. Cette ingénierie touche les systèmes numériques complexes basés sur des briques technologiques comme les calculateurs embarqués, les services basés sur des composants et architectures matériels et logiciels, les systèmes d’information plus globalement : tous les moyens/supports pour la conception d’applications et systèmes dont Internet est aujourd’hui l’ossature de prédilection.


La sécurité concerne la conception de systèmes numériques de confiance, leur implantation et leur contrôle : l’anticipation des risques et des vulnérabilités via la cryptologie, la virologie ou encore la définition de modèles et politiques de sécurité. La prolifération souvent incontrôlée de systèmes numériques connectés fait aussi appel à des notions comme l’assurance de protection : « sécurité par construction ». L’objectif et la finalité sont aussi de traiter la sûreté de fonctionnement pour les systèmes critiques, la fidélité (affirmation et expansion de l’image de marque des produits et services), les problèmes de consommation énergétique, l’économie du logiciel et du matériel, i.e., la rationalisation de la fabrication (coûts, délais). Cela doit se produire sans concession de qualité et par création de valeur ajoutée pour se différencier de produits et services compétiteurs : réutilisabilité, maintenabilité, durabilité…


Ce programme vise toutes les facettes de l’ingénierie selon un continuum : de la conception proprement dite au pilotage de systèmes en fonctionnement. La conception inclut l’étude, le développement et la mise au point (spécification, vérification, validation et test jusqu’à la certification). Cela concerne de façon non exhaustive les processus de conception de bout en bout, les approches système de systèmes, le co-design matériel/logiciel, les systèmes cyber-physiques incluant le besoin de modèles de haut niveau d’abstraction, parfois hybrides (discret et continu), les composants et architectures (MEMS, FPGA, SoC, SIP, NoC…) en liaison avec l’ingénierie logicielle (modélisation/implémentation, l’implication généralisée et amont de l’utilisateur : gestion des exigences, facilité d’utilisation), les environnements et outils de design de matériel (simulation, évaluation) et logiciel, la qualité (robustesse, performance, efficacité énergétique, aptitude au passage à l’échelle, autonomie…).

Axes thématiques

Contacts scientifiques

Responsable de programme

Chargée de mission scientifique

Dernier appel à projets du programme

 Pour consulter le dernier appel du programme Ingénierie numérique & sécurité INS 2013, cliquez ici.

Articulation avec d'autres programmes actuels

Ce programme a des interfaces avec d’autres programmes de l’ANR et en particulier les autres programmes thématiques STIC ainsi que le programme « Concepts, systèmes et outils pour la sécurité globale » qui traite des grands ensembles/infrastructures de sécurité dans lesquels les STIC ont un rôle contingenté dans les solutions d’ensemble proposées. L’innovation réside donc plus dans l’intégration de briques STIC connues et éprouvées que dans la recherche en STIC directement ; le programme « @Santé et @Autonomie » dans lequel l’interopérabilité, la sécurité, l’acceptabilité… des dispositifs médicaux deviennent prépondérantes. Ce programme sous-entend des avancées en STIC pilotées par le domaine de la santé/autonomie. Le programme « Transports Terrestres Durables » se situe dans le domaine des « véhicules décarbonés » et à ce titre est fort consommateur de solutions en systèmes embarqués et d’innovation en STIC en général. Comme pour le programme « @Santé et @Autonomie », il y a lieu de distinguer les progrès « dans l’absolu » en STIC et les progrès STIC imposés par les véhicules à faible empreinte carbone, progrès qui sont parfois généralisables à d’autres domaines.

De manière générale, les projets inter-domaines en STIC et généralisables à d’autres domaines métier doivent être soumis dans le programme INS.

Relation avec les programmes antérieurs

Suite partielle d’ARPEGE 2008-2010

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)