L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Projet clos

Diagnostic précoce du cancer de la prostate par biopsie guidée par imagerie bimodale (BiTum)


Action : Nanobiotechnologies


N° de convention : 10-NANB-0001

Informations générales

  • Référence projet : 10-NANB-0001
  • RST : Jérôme BOUTET
  • Etablissement Coordinateur : CEA Grenoble
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 1 349 990 €
  • Date de début du projet : 01/11/2011
  • Date de fin du projet : 31/10/2016
  • Mots clés : prostate, cancer, fluorescence, optique, échographie

Résumé du projet

L’objectif du projet est de développer une nouvelle approche du diagnostic du cancer de la prostate reposant sur le guidage des biopsies à l’aide d’un marqueur fluorescent injectable et d’un système de détection ultrason/optique dédié. Au cours de la première année, nous avons conçu un nouveau marqueur fluorescent extrêmement lumineux et stable que nous avons baptisé LIPIMAGE™. Au cours de la deuxième année, l’Université de Bordeaux et le CEA-LETI ont spécifiquement travaillé sur la fonctionnalisation du LIPIMAGE™, en identifiant un fragment d’anticorps anti-PSMA susceptible de lui être greffé, pour conférer une spécificité moléculaire au marquage et améliorer son accroche sur la tumeur. Nous avons également réalisé avec succès de premiers lots de LIPIMAGE™ fonctionnalisés anti-PSMA ce qui démontre la faisabilité technique de ce type de greffage. Durant la troisième année, VetAgroSup et le CEA-LETI ont également réalisé un premier essai préclinique in vivo du système PROSTAMOBILE et de la sonde optique à l’Ecole Vétérinaire de Lyon. Ce premier essai, réalisé sans injection de marqueurs avait pour objectif de tester la capacité du système à réaliser des mesures optiques endogènes in vivo. Les résultats obtenus apparaissent parfaitement reproductibles et en phase avec les données de la littérature. La quatrième année a été consacrée au développement du modèle de tumeur implanté sur prostate canine. Après avoir tenté sans succès de travailler avec des lignées humaines, nous avons pris la décision d'axer notre recherche sur les lignées canines, en développant un modèle canin, dont les premiers résultats sont encourageants. Enfin, les tests de sécurité thermique et acoustique de la sonde bimodale menés par SuperSonic Imagine ont confirmé son innocuité.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)