L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Développer de nouvelles variétés de blé pour une agriculture durable (BREEDWHEAT )


Action : Biotech - Bioressources


N° de convention : 10-BTBR-0003

Informations générales

  • Référence projet : 10-BTBR-0003
  • RST : Jacques LE GOUIS
  • Etablissement Coordinateur : INRA Clermont-Ferrand
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 4 - Agro Eco
  • Aide allouée : 8 999 440 €
  • Date de début du projet : 01/09/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.breedwheat.fr
  • Mots clés : blé tendre; changement climatique; écophysiologie; génétique; génomique; qualité; rendement; ressources génétiques; sélection

Résumé du projet

L’objectif du projet BreedWheat (BW) est de soutenir la compétitivité de la filière blé en France et de répondre aux enjeux de société pour une production durable et de qualité. A ce jour, le projet a significativement contribué à la séquence de référence du génome du blé en fournissant à l’IWGSC la séquence du chromosome 1B ainsi qu’une carte génétique comprenant 307 270 loci. Le modèle écophysiologique C-N capable de simuler la période post-floraison a fait l’objet de deux publications dans la revue « Annals of Botany » et le logiciel est disponible sur la plateforme SourceSup sur demande aux auteurs. Les analyses d’association (GWAS) ont été finalisées et les résultats intégrés dans le système d’information BW (BWIS). Pour la première fois dans BW, deux plateformes de phénotypage développées dans le cadre du projet PIA PHENOME (PhenoField chez Arvalis et Phéno3C à l’INRA) ont été utilisées pour effectuer des essais sécheresse. Le nouveau panel de diversité composé de 450 accessions d’hiver sélectionnées parmi les 4 600 lignées représentant la diversité mondiale a été semé dans 12 environnements pour une évaluation phénotypique. Les partenaires du projet ont voté pour que la liste de ces 450 accessions soit accessible à la communauté scientifique. Les neuf populations recombinantes construites afin d’introgresser des caractères d’adaptation au stress sont dans leur seconde année de multiplication. Des équations économiques ont été mises en place pour alimenter la chaine d’analyse BWGS (sélection génomique) et permettre de comparer différents schémas de sélection (phénotypique vs. génomique). Les développements du BWIS se poursuivent, et les données de génotypage et de phénotypage ont été intégrées. Les 4ème livret et lettre d’information ciblant la sélection génomique et sa potentielle application ont été publiés. Enfin, une formation dédiée au phénotypage a été organisée par Arvalis, Biogemma, l’INRA GDEC et INRA Transfert en mai à Ouzouer-le-Marché.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)