L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

(DS0102) 2016
Projet Soilserv

Evaluation multi-échelle des services écosystémiques des sols au sein d’agroécosystèmes

SOILSERV - Evaluation multi-échelle des services écosystémiques des sols au sein d'agroécosystèmes
La sécurité alimentaire mondiale suppose de disposer de sols fertiles capables d'assurer les besoins alimentaires d'une population en croissance et contribuant de plus à ses besoins énergétiques, d'habillement, etc. Néanmoins, les sols jouent également un rôle majeur dans la régulation des flux au sein de la biosphère et sont le lieu d'une biodiversité spécifique qui contribue à de nombreux processus biologiques et s'inscrit dans l'écologie générale des milieux. Une gestion durable des sols cultivés doit de ce fait prendre en compte de façon conjointe des services écosystémiques d'approvisionnement, mais aussi de régulation et d'entretien au sein de l'environnement. Une telle gestion globale des services écosystémiques des sols (SES) est néanmoins rendue difficile par la complexité des interactions positives ou négatives entre les services et par la difficulté d'évaluer les effets de pratiques ou de méthodes de gestion sur ces services.
L’objectif central du projet SOILSERV est d’associer des approches biophysiques et socio-économiques pour évaluer les services écosystémiques des sols cultivés à différentes échelles spatiales et pour analyser leur prise en compte dans les choix stratégiques des exploitations agricoles et des gestionnaires de territoire.
Au sein d'agroécosystèmes associant des cultures, de l'élevage et des zones non cultivées, SOILSERV vise à évaluer les services écosystémiques d'approvisionnement (production végétale), de régulation (qualité de l'eau, changement climatique, conservation de la biodiversité) et d'auto-entretien (préservation de la qualité des sols) et à étudier leurs interactions. Les échelles spatiales retenues correspondent à des échelles de gestion des sols (la parcelle, I'exploitation agricole), de gestion collective des territoires (la commune, un ensemble d'exploitations agricoles) ou des échelles pertinentes sur le plan des processus biophysiques (le versant, le bassin versant).
Le projet développe trois axes de recherche : (1) l’évaluation biophysique des SES à différentes échelles spatiales, en mobilisant et en comparant des descripteurs dérivés de mesures, de modélisations ou d’indicateurs plus accessibles ; (2) la prédiction, aux échelles spatiales requises, des propriétés du sol nécessaires à l’évaluation des services écosystémiques des sols, par des approches innovantes de désagrégation et de changement de support de l’information spatiale existante ; (3) l’intégration des SES dans des chaines de décision, d’une part dans des modèles économiques de gestion d’exploitations agricoles, d’autre part dans des stratégies de développement des territoires, à l’instar des schémas de cohérence territoriale (SCOT).
En se fondant sur les compétences d’une équipe académique pluridisciplinaire (sols, écologie, agronomie, modélisation, économie) associée à des partenaires professionnels (bureau d’étude, collectivité territoriale), SOILSERV vise à clarifier les concepts et à consolider les méthodes d'évaluation des services écosystémiques des sols, en identifiant les approches les mieux adaptées en fonction de I'échelle visée et de l'information disponible. Le croisement de l'évaluation biophysique des services écosystémiques avec leur évaluation économique au sein des exploitations agricoles ou avec les procédures de planification au sein d’un territoire, doit permettre d'analyser les effets et les conditions d'une gestion des services écosystémiques par l'agriculteur, mais aussi d'identifier les leviers de l'action publique en matière d'incitations auprès des agriculteurs ou d'aménagement du territoire.
Au final, SOILSERV vise à accroître la synergie entre le fonctionnement des écosystèmes cultivés et l'organisation sociale des territoires, en tenant compte de la complexité des sols et des incertitudes inhérentes à leur connaissance.

Partenaires

CRDQ, Agriculture et Agroalimentaire Canada CRDQ (Centre de Recherche et de Développement de Québec)

INRA Orléans - 1106 INFOSOL US 1106 INFOSOL

INRA RENNES 069 SAS Sols, Agrohydrosystèmes, Spatialisation

INRA RENNES 1302 SMART Structures et Marchés Agricoles, Ressources et Territoires

INRA RENNES 1349 IGEPP Institut de Génétique, Environnement et protection des cultures

 Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire

SCE SCE

Aide de l'ANR 504 133 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2016 - 48 mois

 

Programme ANR : (DS0102) 2016

Référence projet : ANR-16-CE32-0005

Coordinateur du projet :
Monsieur Christian WALTER (Sols, Agrohydrosystèmes, Spatialisation)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.