L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

(DS0705) 2016
Projet PEGASE

Pharmacovigilance Enrichie par des Groupements Améliorant la détection des Signaux Émergents

La mise à disposition de nouvelles technologies pour l’accès à l’information nécessite de réconcilier l’expressivité des langages formels mis en œuvre pour faire des requêtes sur les données, et l’utilisabilité de ces outils de recherche pour l’utilisateur final. Par exemple, le langage SQL s’est imposé pour l’interrogation des bases de données relationnelles, mais ne présente pas un niveau de convivialité suffisant pour les utilisateurs non informaticiens qui ont besoin d’applications métiers. Ainsi, des interfaces sont développées afin d’améliorer l’utilisabilité des méthodes d’accès à l’information, et de masquer à l’utilisateur les difficultés associées aux langages techniques, mais les utilisateurs n’ont souvent plus accès à la totalité de l’expressivité de ces langages.
Récemment, le développement rapide du Web sémantique et des linked open data a introduit un nouveau paradigme pour l’accès à l’information, qui permet d’interroger les données d’une façon plus efficace. Mais la mise en œuvre de langages formels comme SPARQL est difficile pour les non informaticiens, et nécessite de comprendre le schéma de la ressource RDF, ce qui constitue une difficulté supplémentaire pour l’utilisateur. Afin d’améliorer l’accès aux ressources sémantiques, des interfaces ont été proposées, mais la preuve que ces interfaces améliorent l’expérience de l’utilisateur reste à établir.
La pharmacovigilance est l'activité consistant à enregistrer et évaluer les effets indésirables susceptibles d’être liés à l'utilisation des médicaments. Les effets indésirables sont codés dans les bases de pharmacovigilance au moyen de la terminologie MedDRA (Medical Dictionary for Regulatory Activities). en France, dans le secteur public, les professionnels de santé peuvent transmettre des déclarations spontanées aux centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) qui enregistrent ces cas dans la base nationale de pharmacovigilance.
Avant le projet, certains partenaires ont développé une ressource sémantique, OntoADR qui permet d’interroger MedDRA au moyen des langages formels, mais ce mode d’interrogation était inabordable pour les professionnels de pharmacovigilance. L’hypothèse du projet PEGASE (Pharmacovigilance Enrichie par des Groupements Améliorant la détection des Signaux Émergents) est que des interfaces avec un meilleur niveau d'utilisabilité permettront d’améliorer l’expérience des utilisateurs tout en leur offrant une bonne expressivité pour les requêtes.
Nous comparerons plusieurs types d’interfaces pour interroger OntoADR: basées sur des formulaires, des graphes ou le langage naturel. Nous mettrons également en œuvre le langage iconique VCM (Visualisation des Concepts Médicaux) et un mode de visualisation au moyen de boites arc-en-ciel. Une particularité du projet est de mettre en œuvre tout au long du développement des prototypes une démarche de conception centrée utilisateur, qui tiendra compte des processus cognitifs engagés par les pharmacovigilants dans leurs activités ainsi que leurs besoins fonctionnels pour concevoir les interfaces. Le développement des prototypes sera mené de façon agile, incluant plusieurs cycles d'évaluations ergonomiques permettant d'améliorer l'utilisabilité des prototypes. Une évaluation finale de l'utilisabilité impliquera les pharmacovigilants.
Le projet est coordonné par le Service de Santé Publique et d’Information Médicale du CHU de Saint-Etienne et fait intervenir une autre équipe d’informatique médicale, l’INSERM U1142 LIMICS. L’équipe LIS de l’IRISA adaptera son outil SPARKLIS au besoin du projet. Le CIC-IT Evalab, un laboratoire d’ergonomie, dirigera les études d’utilisabilité des prototypes développés en relation avec les utilisateurs finaux. Ces utilisateurs sont les pharmacovigilants des CRPV (Besançon, Lille, Paris HEGP et Toulouse) qui seront également responsables de l’évaluation métier pour la recherche de cas dans la base de pharmacovigilance française et pour la détection statistique de signaux.

Partenaires

CIC-IT Centre Investigation Clinique - Innovations Technologiques

CRPV_B CRPV de Franche-Comté

CRPV_L CRPV Nord-Pas-de-Calais

CRPV_P CRPV Paris HEGP

CRPV_T CRPV de Toulouse

INSERM DR Paris6 U1142 Institut National de la santé et de la Recherche Médicale DR6

IRISA Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires

SSPIM Service de santé publique et de l'information médicale

Aide de l'ANR 587 720 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2016 - 42 mois

 

Programme ANR : (DS0705) 2016

Référence projet : ANR-16-CE23-0011

Coordinateur du projet :
Monsieur Cedric Bousquet (Service de santé publique et de l'information médicale)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.