L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

APPEL FRANCO-ALLEMAND SUR LA PROTECTION DES INFRASTRUCTURES CRITIQUES (PICS) 2014
Projet RE(H)STRAIN

Résilience du Réseau Ferré Grande Vitesse Franco-Allemand

Dans la dernière décennie, les attaques terroristes contre les systèmes de transports ferroviaires, comme les métros, les trains de banlieue ainsi que leurs infrastructures, ont augmenté de manière significative. En raison de leur dimension stratégique Européenne, de leur avance technologique et de leur conséquence économique, les réseaux grande vitesse Franco-Allemand représentent une cible majeure pour des attaques terroristes. En comparaison des normes de sûreté appliquées aux transports ferroviaires à grande vitesse, les normes de sécurité contre le terrorisme doivent être améliorées. Plus particulièrement, il n’existe pas d’approche de sécurité préventive permettant de maintenir un système de transport de masse vu comme un « système ouvert » tel qu’il est vu dans le milieu aérien par les experts du domaine de la sécurité.
Pourtant, les récentes recherches sur les technologies liées aux capteurs - pour détecter et identifier des engins explosifs improvisés (IEE) ou tout autre moyen à disposition des terroristes – ont fait des progrès significatifs et ont été validées dans le cas d’un réseau de capteurs/détecteurs distant. Dans ce sens, un système de sécurité incluant un réseau de capteurs distant comme élément de base – élément qui permettrait de détecter l’occurrence d'une attaque terroriste - sans mettre en œuvre un contrôle individuel de chaque passager maintiendrait le caractère d’un système ouvert de sécurité adapté aux exigences et aux flux d’un système de transport à grande vitesse.
Un groupe d’entreprise, un PME, plusieurs université et instituts de recherche, les deux opérateurs ferroviaires à grande vitesse et les forces de maintien de l’ordre (Française et Allemande) ont convenus de réaliser un projet afin d’étudier de nouveaux systèmes de sécurité contre les attaques terroristes sur les systèmes ferroviaires grande vitesse Franco-Allemand.
Le projet RE(H)STRAIN s’intéresse à la sécurité préventive et son impact sur la résilience du réseau ferroviaire grande vitesse Franco-Allemand dans le cas d’attaques terroristes.

Partenaires

 ARMINES

 EFECTIS France

IFSTTAR Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux

LCPP Laboratoire Central Préfecture de police

Aide de l'ANR 633 914 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2015 - 24 mois

 

Programme ANR : APPEL FRANCO-ALLEMAND SUR LA PROTECTION DES INFRASTRUCTURES CRITIQUES (PICS) 2014

Référence projet : ANR-14-PICS-0002

Coordinateur du projet :
Monsieur Daclin Nicolas (ARMINES)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.