L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Franco-allemand en sciences humaines et sociales (FRAL)
Edition 2013


NekroPergEol


Des tumulus royaux aux nécropoles urbaines. Un programme d’archéologie funéraire moderne pour l’étude de la stratification sociale et des identités locales à Pergame et en Éolide à l’époque hellénistique

NekroPergEol
Des tumulus royaux aux nécropoles urbaines. Un programme d’archéologie funéraire moderne pour l’étude de la stratification sociale et des identités locales à Pergame et en Éolide à l’époque hellénistique

Une archéologie globale des cultures funéraires hellénistiques en Asie mineure: renouveler les approches interdisciplinaires
Les nécropoles et les grands tumulus de Pergame et des cités éoliennes de Kyme et d’Elaia constituent un patrimoine archéologique inestimable pour comprendre les dynamiques politiques, sociales et culturelles dans une région clé de l’Asie mineure pendant l’époque hellénistique. Elles offrent une gamme très diversifiée de situations sociologiques et historiques : d’un côté, elles documentent toutes les strates de la société hellénistique, des souverains attalides aux citoyens prospères jusqu’aux milieux les plus modestes ; d’un autre côté, la zone d’étude présente une grande variété de situations politiques, sociales et culturelles : la ville résidentielle de Pergame ; Kyme, au cœur de l’Eolide longtemps restée sous contrôle séleucide ; Elaia, ville éolienne et base navale de Pergame.
Il s’agit donc d’un terrain idéal pour aborder sur des bases renouvelées des questions actuelles débattues : 1. la structure de la société à travers les pratiques et comportements funéraires ; 2. la transformation des formes de représentations idéologiques urbaines sous l’influence de la royauté hellénistique ; 3. l’impact culturel des relations entre la capitale du royaume attalide et les poleis autonomes ; 4. la transformation des identités locales et la circulation des modèles idéologiques à partir des royaumes hellénistiques aux IIIe et IIe s. av. J.-C. Dans la lignée des recherches les plus récentes, on considérera les comportements funéraires comme une expression fine et complexe des habitus sociaux, culturels et religieux, qu’il s’agit d’étudier à la lumière de nouvelles problématiques historiques et qu’il faut prendre en compte dans leur grande diversité au niveau régional et local – diversité qui s’avère être justement une caractéristique des sociétés hellénistiques de l’Asie mineure.
Pour renouveler les approches dans ce domaine, on doit reconsidérer la documentation des fouilles anciennes et mettre en œuvre un programme de prospections et de fouilles ciblées.

Géophysique, archéologie du paysage, archéothanathologie, paléopathologie, archéologie du rite, analyse physico-chimique : approche interdisciplinaire pour restituer les cultures funéraires antiques
Le programme consiste à élaborer une stratégie commune d’exploitation scientifique de ces ensembles, en combinant les aspects les plus innovants des recherches allemandes et françaises en matière d’archéologie funéraire. Cela conduira à la constitution d’une équipe pluridisciplinaire franco-allemande susceptible d’intervenir au cours des trois années du projet dans les différents sites de la région, en partenariat avec les missions turques et étrangères.
Les terrains d’application choisis sont d’une part les nécropoles urbaines d’Elaia et de Kyme, d’autre part les grands tumulus de Pergame et de Kyme. On leur appliquera une procédure commune mise en œuvre par une unique équipe franco-allemande:
- Prospection géophysique et géo-sismique;
- Fouille de secteurs stratégiques, choisis à partir des résultats des prospections, dans les nécropoles et les grands tertres;
- Double programme d’études d’anthropologie funéraire (archéothanatologie et anthropologie biologique) et d’analyses archéométriques, physico-chimiques et paléo-génétiques sur les vestiges mis au jour;
- Étude thématique concertée (archéologique, épigraphique, iconographique et architecturale);
- Interprétation archéologique et historique globale commune.
Les campagnes sur le terrain et les travaux de laboratoire seront accompagnés d’un programme de formation pratique et théorique interdisciplinaire pour les doctorants allemands, français, turcs et européens. Le travail en commun donnera lieu à des rencontres annuelles pluri-disciplinaires de l’équipe franco-allemande. La diffusion des résultats sera assurée par la rédaction de rapports préliminaires communs, des publications monographiques, une rencontre internationale finale et la création du site web du programme. La conservation et la présentation à long terme des données seront prises en charge par le système iDAI-field.

Résultats

Terrain :
- Géophysique : expérimentation des méthodes géosismiques au plus grand tumulus hellénistique de l’Asie mineure, le Yigma Tepe de Pergame et affinement des résultats par des sondages ciblés visant à comprendre les techniques de construction ; prospection extensive dans la nécropole d’Aigai.
- Prospection pédestre : reconnaissance de la topographie de la grande nécropole d’Aigai dans une optique d’archéologie du paysage sur la longue durée et mise en évidence des transformations propres à l’époque hellénistique ; inventaire systématique des structures funéraires avec élaboration d’une base de données multilingue, expérimentation dans la grande nécropole d’Aigai.
- Fouille archéothanatologique d’un tumulus d’Aigai et mise en évidence de dépôts votifs d’époque hellénistique.
Laboratoire :
- Etude anthropologique : étude paléopathologique de restes humains provenant de tombes de Pergame, Kyme et Aigai.
- Etude des assemblages funéraires : étude de mobiliers funéraires des nécropoles de Kyme et d’Aigai ; étude pluridisciplinaire de la tombe centrale du tumulus II de Pergame, d’un membre de la haute aristocratie pergaménienne du temps de la première époque de développement de la capitale hellénistique ; prise d’échantillons pour les analyses chromatographiques.
- Etudes d’architecture funéraire : fouille et restitution préliminaire d’un monument funéraire hellénistique inscrit le long de la voie funéraire principale de la nécropole d’Aigai.
- Epigraphie : découverte d’une grande inscription funéraire du monument d’une grande famille d’Aigai au IIe s. av. J.-C.
Etudes d’histoire culturelle :
- Cultures funéraires : deux journées d’études internationales à Istanbul consacrées aux recherches récentes dans les nécropoles de l’Eolide et de Pergame et aux tumulus dans le domaine égéen oriental.
Formation :
- Stages interdisciplinaires de terrain à Pergame et à Aigai avec participation d’étudiants spécialisés turcs, français, allemands et italiens.

Perspectives

On prévoit trois campagnes de terrain sur deux des sites choisis : Pergame (Yigma Tepe) et Aigai (nécropole nord). Pendant ces campagnes d’été, les différents groupes de spécialistes français et allemands travailleront ensemble sur les différents sites selon une procédure semblable :
- mise en œuvre de méthodes de prospection géophysique adaptées au terrain (magnétiques, électriques et géoradar dans les conditions normales, géosismiques innovantes.
- fouille pluridisciplinaire de secteurs ciblés des tertres et des nécropoles à partir des résultats de la prospection. La fouille alliera des techniques traditionnelles (dégagement par des ouvriers ou des moyens mécaniques) et des procédures nouvelles ou innovantes en matière d’archéothanatologie , de prélèvements et d’analyses de résidus organiques et minéraux et des autres produits périssables.
- Restauration des vestiges mis au jour par le DAI et la MAIKE.
Les trois campagnes de terrain seront accompagnées simultanément et pendant l’année qui suit d’un ensemble d’études traditionnelles et innovantes:
- Combinaison des études d’archéothanatologie et d’une gamme diversifiée d’études d’anthropologie biologique;
- Batterie traditionnelle des études d’archéologie classique pour la céramique et le petit matériel, les structures architecturales associée à une étude des résidus de matières périssables.
- Restitution 3D des espaces funéraires dans le paysage péri-urbain.
Le projet a une visée à la fois méthodologique et historique. On étudiera donc:
- la stratification sociale et la définition des identités locales dans l’Asie mineure hellénistique au travers des spécificités de la culture funéraire ;
- la place des nécropoles dans l’étude de la topographie urbaine antique.
Les données seront intégrées et conservées dans le système d’information iDAI.field.

Productions scientifiques et brevets

1. Monumental grave mounds and urban necropoleis. The “Archaeology of Death” in the Hellenistic period – modern methodology, social relations and local identities in Pergamon and the Aeolian cities, Istanbul, DAI, 1er novembre 2014
2. Monumental grave mounds and urban necropoleis, the «Archaeology of Death« in the Hellenistic period – A year of research Tumuli of the Aeolis, Istanbul, DAI, 7 décembre 2015
3. S. Verger et R. Pace, New researchs in the necropolis at Kyme 20th annual meeting of the European Association of Archaeologists, 10-14 septembre 2014, Istanbul
4. S.Verger et R. Pace, The Kelebek Tepe in Aeolian Kyme. A Late Archaic Tumulus between Greeks, Lydians and Persians, 20th annual meeting of the European Association of Archaeologists, 10-14 septembre 2014, Istanbul

Partenaires

AOROC Archéologies d'Orient et d'Occident et Sciences des textes

DAI Deutsches Archäologisches Institut - Istanbul

IFEA Institut français d'études anatoliennes

Aide de l'ANR 301 808 euros
Début et durée du projet scientifique juin 2014 - 36 mois

Résumé de soumission

Les nécropoles et les grands tumulus de Pergame et des cités éoliennes de Kyme et d’Elaia constituent un patrimoine archéologique inestimable pour comprendre les dynamiques politiques, sociales et culturelles dans une région clé de l’Asie mineure pendant l’époque hellénistique. Elles offrent une gamme très diversifiée de situations sociologiques et historiques : d’un côté, elles documentent toutes les strates de la société hellénistique, des souverains attalides aux citoyens prospères jusqu’aux milieux les plus modestes ; d’un autre côté, la zone d’étude présente une grande variété de situations politiques, sociales et culturelles : la ville résidentielle de Pergame ; Kyme, au cœur de l’Eolide longtemps restée sous contrôle séleucide ; Elaia, ville éolienne et base navale de Pergame.
Il s’agit donc d’un terrain idéal pour aborder sur des bases renouvelées des questions actuelles débattues : 1. la structure de la société à travers les pratiques et comportements funéraires ; 2. la transformation des formes de représentations idéologiques urbaines sous l’influence de la royauté hellénistique ; 3. l’impact culturel des relations entre la capitale du royaume attalide et les poleis autonomes ; 4. la transformation des identités locales et la circulation des modèles idéologiques à partir des royaumes hellénistiques aux IIIe et IIe s. av. J.-C. Dans la lignée des recherches les plus récentes, on considérera les comportements funéraires comme une expression fine et complexe des habitus sociaux, culturels et religieux, qu’il s’agit d’étudier à la lumière de nouvelles problématiques historiques et qu’il faut prendre en compte dans leur grande diversité au niveau régional et local – diversité qui s’avère être justement une caractéristique des sociétés hellénistiques de l’Asie mineure.
Pour renouveler les approches dans ce domaine, on doit à la fois reconsidérer la documentation des fouilles effectuées depuis les années 1880 et mettre en œuvre un programme franco-germano-turc concerté entre les équipes qui sont implantées dans la région: les missions archéologiques allemande de Pergame et française en Éolide.
Le programme consiste à élaborer une stratégie commune d’exploitation scientifique de ces ensembles, en combinant les aspects les plus innovants des recherches allemandes et françaises en matière d’archéologie funéraire. Cela conduira à la constitution d’une équipe pluridisciplinaire franco-allemande susceptible d’intervenir au cours des trois années du projet dans les différents sites de la région, en partenariat avec les missions turques et étrangères.
Les terrains d’application choisis sont d’une part les nécropoles urbaines d’Elaia et de Kyme, d’autre part les grands tumulus de Pergame et de Kyme. On leur appliquera une procédure commune mise en œuvre par une unique équipe franco-allemande:
- Prospection géophysique et géo-sismique;
- Fouille de secteurs stratégiques, choisis à partir des résultats des prospections, dans les nécropoles et les grands tertres;
- Double programme d’études d’anthropologie funéraire (archéothanatologie et anthropologie biologique) et d’analyses archéométriques, physico-chimiques et paléo-génétiques sur les vestiges mis au jour;
- Étude thématique concertée (archéologique, épigraphique, iconographique et architecturale);
- Interprétation archéologique et historique globale commune.
Les campagnes sur le terrain et les travaux de laboratoire seront accompagnés d’un programme de formation pratique et théorique interdisciplinaire pour les doctorants allemands, français, turcs et européens. Le travail en commun donnera lieu à des rencontres annuelles pluri-disciplinaires de l’équipe franco-allemande. La diffusion des résultats sera assurée par la rédaction de rapports préliminaires communs, des publications monographiques, une rencontre internationale finale et la création du site web du programme. La conservation et la présentation à long terme des données seront prises en charge par le système iDAI-field.

 

Programme ANR : Franco-allemand en sciences humaines et sociales (FRAL) 2013

Référence projet : ANR-13-FRAL-0015

Coordinateur du projet :
Monsieur stéphane VERGER (Archéologies d'Orient et d'Occident et Sciences des textes)
Stephane.Verger@nullens.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.