L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Accompagnement spécifique des travaux de recherches et d’innovation défense (ASTRID) 2013
Projet DIFLUSEL

Dispositifs nanofluidiques d’électropréconcentration hautement sélective pour l’identification rapide d’agents pathogènes

L’objectif principal du projet DIFLUSEL est la conception et l’étude d’un immunotest innovant basé sur une méthode originale d’électropréconcentration assistée en pression au sein d’un dispositif nanofluidique (nanopréconcentration sélective). Ce procédé qui s’applique dans une structure MNM (Micro-Nano-Microcanal) brevetée par la DGA permet de choisir précisément la localisation du point focal de préconcentration d’un analyte, dans le microcanal souhaité, en amont ou en aval d’une nanofente. Les conditions en champs électriques et de pression pour obtenir la préconcentration dépendent de la mobilité et de la charge de l’analyte et permettent donc d’envisager cette technique pour distinguer un anticorps seul d’un couple anticorps/antigène de façon sélective et très sensible. Puisqu’on effectue simultanément la préconcentration et la séparation de l'analyte en des temps très courts (de l’ordre de la minute), ce nouvel immunotest apparait en complète rupture technologique par rapport aux immunotests classiques. Nos résultats préliminaires ont montré que les taux de préconcentration actuels devraient rendre accessibles des seuils de détection 100 fois (voire 1000 fois) plus faibles que les dispositifs actuels. Ce dispositif cherchera à analyser des agents pathogènes à l’état d’ultra-traces et visera donc à terme des applications dans les domaines de la défense et du civil.

Le projet DIFLUSEL a été construit autour de la complémentarité entre la recherche scientifique et l’ingénierie des deux partenaires, le laboratoire académique LPN et l’industriel ELVESYS. Alors que le LPN dispose de l’expertise et des installations pour assurer la réalisation des puces et leur caractérisation et reste l’un des laboratoires leader au niveau mondial dans le domaine de la nanofluidique, Elvesys possède les savoirs faire et brevets indispensables au développement de la plateforme haute performance proposée dans ce projet. L’objet de ce partenariat est donc de coupler des études fondamentales au sein du laboratoire scientifique pour valider le modèle actuel de cette nouvelle méthode de préconcentration à une instrumentation de préconcentration sélective nanofluidique unique au monde. Il s’agit donc d’un projet de rupture technologique à fort potentiel de valorisation tant dans le domaine du diagnostic et environnemental que dans le domaine de la défense.

Partenaires

ELVESYS ELVESYS SAS

LPN - UPR20 CNRS Laboratoire de Photonique et de Nanostructures

Aide de l'ANR 290 697 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2014 - 36 mois

 

Programme ANR : Accompagnement spécifique des travaux de recherches et d’innovation défense (ASTRID) 2013

Référence projet : ANR-13-ASTR-0035

Coordinateur du projet :
Madame Anne-Marie HAGHIRI (Laboratoire de Photonique et de Nanostructures)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.