L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Technologies pour la santé et l’autonomie (TecSan)
Edition 2012


MOSART


Imagerie Multimodale de l'Os Sous-chondral dans la gonARThrose : capacité prédictive

Imagerie multimodale de l'Os Sus-chondral dans la gonAERhrose:capacité prédictive
Les facteurs prédictifs de la progression de l’arthrose sont encore mal connus mais on accorde un rôle croissant au rôle de l’os sous-chondral dans cette évolution défavorable.
Le projet de recherche translationnel proposé a pour but de déterminer les facteurs prédictifs de progression de la gonarthrose à partir d’une caractérisation multimodale de l’os sous-chondral par IRM, radiographie numérique à haute résolution et analyse de texture osseuse.

Fournir des paramètres d'imagerie médicale multimodale permettant une meilleure prédiction de la progression de l'arthrose
L’arthrose est une des principales causes de douleur, de handicap et de perte d’autonomie chez la personne âgée. L’espérance de vie progressant, vieillir tout en conservant un mode de vie actif sans douleur est devenu un des enjeux importants du bien vieillir. La prise en charge de la gonarthrose qui est un des principaux sites anatomiques responsable de douleur et de difficultés dans l’exercice des activités de la vie quotidienne constitue donc un enjeu de Santé Publique majeur.
Pouvoir fournir un module d’imagerie aux cliniciens et aux laboratoires de l’industrie pharmaceutique combinant d’une part, un appareil de radiographie à haute résolution facilitant la mesure de l’interligne et d’autre part, des logiciels permettant d’évaluer de nouveaux paramètres de texture de l’os sous-chondral prédictifs de la progression de la gonarthrose serait une avancée déterminante.

Application de paramètres d'imagerie multimodale à l'étude d'une cohorte de patients souffrant de gonarthrose
Une cohorte de 400 patients sera suivie pendant 3 ans. Des examens d'imagerie multimodale (radiographies numétiques, IRM, stéréoradiographies par EOS) seront faits en début d'étude et annuellement pendant 3 ans. Le caractère prédictif des paramètres mesurés sera évalué par régression logistique et analyses multivariées.

Résultats

non applicable

Perspectives

Les résultats de notre étude outre la mise en évidence de facteurs décelables sur l’imagerie prédisant la dégradation cartilagineuse autoriseront à l’avenir l’étude des effets potentiels d’agents thérapeutiques ciblant l’inhibition de la résorption osseuse ou de la formation osseuse mais aussi d’autres agents structuro-modulateurs utilisés dans la prise en charge de la gonarthrose.

Productions scientifiques et brevets

1. R. Jennane, J. Touvier, M. Bergounioux, E. Lespessailles, “A Variational Model For Trabecular Bone Radiograph Characterization”. IEEE-ISBI 2014, Pékin (Chine), 28 avril-2 mai 2014

Partenaires

D3A D3A Medical Systems

PME

Laboratoire public

Laboratoire public

Laboratoire public

TPE

Aide de l'ANR 864 374 euros
Début et durée du projet scientifique mars 2013 - 48 mois

Résumé de soumission

Les facteurs prédictifs de la progression de l’arthrose sont encore mal connus mais on accorde un rôle croissant au rôle de l’os sous-chondral dans cette évolution défavorable.
Le projet de recherche translationnel proposé a pour but de déterminer les facteurs prédictifs de progression de la gonarthrose à partir d’une caractérisation multimodale de l’os sous-chondral par IRM, radiographie numérique à haute résolution et analyse de texture osseuse. Au final, serait proposé un module d’imagerie innovant combinant des logiciels facilitant la reconnaissance des contours, des logiciels de recalage d’image radiographique et des logiciels d’analyse de texture osseuse semi-automatisés applicables sur des radiographies haute résolution à numérisation directe. De plus, une nouvelle technique d'acquisition dite de tomosynthèse permettant au moyen d'un nombre limité de clichés pris sous des angles différents de calculer une reconstruction tridimensionnelle de l'articulation du genou facilitera le développement d'un algorithme de recalage de l'image et permettra ainsi la correction des variations de positionnement du patient d'un examen à l'autre. Le développement de ce nouvel appareil BoneXplorer permettra d’une part une mesure plus précise et plus reproductible de l’interligne articulaire fémoro-tibial et d’autre part avec les algorithmes cités ci-dessus une aide à la détection des patients ayant un risque de progression de gonarthrose. Ces patients progresseurs pourraient être ainsi sélectionnés pour bénéficier d'une prise en charge adaptée à la sévérité de leur maladie, et notamment de biothérapies. En outre, l'amélioration de la technique de mesure de l'interligne articulaire pourrait limiter le nombre de patients et la durée du suivi de ceux-ci dans les essais de traitement structuro-modulateur du cartilage dans la gonarthrose.

 

Programme ANR : Technologies pour la santé et l’autonomie (TecSan) 2012

Référence projet : ANR-12-TECS-0016

Coordinateur du projet :
Monsieur Eric LESPESSAILLES (Imagerie Multimodale Multiéchelle et Modélisation du Tissu Osseux et articulaire)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.