L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Programme de collaboration France-Québec en SHS (ANR-FQRSC-SHS)
Edition 2011


iow


Formes de la servitude dans l'Océan Indien: origines, structure et transformations.

IOW
Formes de l’asservissement dans l’Océan Indien : origines, structures et transformations.

Ce projet étudie les relations entre les formes historiques et contemporaines de la servitude et du trafic d'êtres humains dans l'IOW (Indian Ocean Worlds, de la Chine jusqu'à l'Afrique orientale), dans leur contexte socio-économique, institutionnel et environnemental

histoire de la servitude vs la lutte contre la servitude
On estime actuellement qu'environ 27 millions de personnes vivent dans des conditions de servitude et dépendance extrême, la plupart dans le Monde de l'Océan Indien (IOW) une vaste région s'étendant de l'Afrique orientale, au proche orient, à l'Asie du sud et du Sud est jusqu'à la Chine. Comme les droits de l'homme sont la base de la démocratie, la perpétuation de la servitude dans l'IOW et sur une si vaste échelle pose un problème de stabilité économique et politique aussi bien dans cette région qu'à l'échelle globale.
A partir de là, nous souhaitons:
- clarifier les relations complexes et incertaines, dans le passé comme de nos jours, entre les facteurs politiques, économiques, sociaux et environnementaux, d'une part, les formes de la servitude et le trafic d'êtres humains, d'autres part.
- avancer de nouveaux paradigmes interprétatifs de l'IOW dans son histoire et dynamiques actuelles.
-contribuer à l'avancement des recherches sur la servitude dans d'autres régions du monde.
-propulser la servitude dans l'IOW à l'avant des débats internationaux, aussi bien en histoire que dans les politiques publiques.
- disséminer nos résultats et par là même contribuer à une meilleure compréhension des causes et des caractéristiques de la servitude actuelle dans l'IOW
-aider les institutions et organisations locales et internationales à adopter les décisions les plus appropriées.

comparaison vs analyse globale en histoire et dans les politiques économiques
Cette recherche s'appuie sur un groupe interdisciplinaire franco-québecois. Il est composé d'historiens spécialistes de l'esclavage et de la servitude: t Alessandro Stanziani -Inde, Réunion, Maurice, côté français -auxquels s'est ajouté en cours de route Claude Chevaleyre, spécialiste du travail forcé en Chine au XVIe et XVIIe siècles. Côté québecois: Johanna Rensmeier -travail forcé en Chine XIXe et XXe siècle; Gwyn Campbell, Madascar et Océan indien. Outre les historiens nous avons des économistes (Isabelle Guérin, IRD), un anthropologue (David Pichérit), et côté québecois un géographe spécialiste de l'Afrique (John Unruh) et une spécialiste des statistiques bayesiennes (Margaret Kalacska). Nous avons ajouté deux autres doctorants de l'EHESS: Laura de Lisi, économiste, travaillant sur le travail enfantin en Afrique et Nithya Joseph, économiste et anthropologue travaillant sur la servitude pour dette en Inde.

Nous avons recours aux fonds d'archives coloniales, nationales, locales, juridiques; aux enquêtes de terrain et interviews; nous construisons à partir de là des bases de données sur les mouvements migratoires, les formes de la dépendance, les facteurs environnementaux et leur impact. Nous avons recours où possible aux statistiques bayesiennes qui permettent d'établir une relation robuste entre les variables mentionnées entre 1800 et nos jours. Nous développons des analyses comparées entre les les régions principales de l'IOW dans le but de placer les formes de la servitude dans l'IOW à l'avant plan des études d'histoire et de politique économique. Nous comptons également contribuer à diffuser nos résultats et aider les organisations locales et internationales concernées à mieux saisir les spécificités, les origines et la nature de la servitude dans l'IOW et, à partir de là, à formuler les politiques les plus appropriées.

Résultats

Environnement et dépendance: Stanziani a répertorié les cyclones dans l’Océan indien méridional sur deux siècle, évalué leurs dégâts à la Réunion et à l'Ile Maurice; Campbell et son équipe ont relié ces cyclones aux sécheresses en Inde et à l'émigration de ce pays vers l'Océan indien. Une base de donnée a été produite sur ces aspects.
relation entre dette et dépendance: nous avons identifié l'entité de la dette, les personnes concernées, leur travail et émigration au XIXe siècle, à destination des Mascaraignes et en provenance d'Inde et de Madagascar; nous avons également répertorié les formes de la dépendance et le nombre d'asservis en Chine du XVIIe au XIXe siècle, en Inde au XIXe, au XXe siècle et de nos jours dans certains régions. Infine, dans les archives judiciaires, nous avons identifié et quantifié les litiges et leurs issus entre immigrés, asservis et leurs maîtres. Nous avons produit deux bases de données, publié un ouvrage individuel., deux ouvrages collectifs, deux autres à paraitre et une vingtaine d'articles dans des revues internationales.
Conclusions scientifiques:
-nous avons produit une histoire novatrice (la première disponible) de l'esclavage et de la servitude en Chine, 17e-19 siècles).
-prouvé l'interaction entre environnement et servitude dans l'Océan indien.
-mis en évidence le rôle essentiel joué par l'asservissement pour dette
-démontré la persistance sur la longue durée de ce phénomène et expliqué ses origines.
-analysé la spécificité du travail enfantin en Afrique en termes quantitatives et qualitatives.



Perspectives

Le site web a rencontré un franc succès et nous allons continuer à l'exploiter en l’élargissant à l'Afrique. Nous avons également développé une coopération scientifique, académique et pédagogique avec les ONG et l'ILO, favorisant l'insertion de nos étudiants, d'une part, la participation des membres de ces institutions aux réunions académiques et aux publications.
Grâce à ce projet et en prenant le départ de ses conclusions, nous venons de constituer un consortium international d'histoire globale à l'EHESS, en collaboration avec les universités de Tokyo, Princeton, Humboldt.

Productions scientifiques et brevets

G. Campbell, A. Stanziani (eds), Debt and Bondage in the Indian Ocean, Pickering and Chatto, 2013, avec participation des membres de l'anr.

A. Stanziani, Sailors, Slaves and Migrants in the Indian Ocean, New York, Palgrave Mc Millan, 2014

G. Campbell, A. Stanziani (eds), Environment, Bondage and growth in the IOW, accepté par Palgrave mac Millan.

Alessandro Stanziani, Local Bondage in Global economies. Reunion, Mauritius Island and the European Empires », accepté, Modern Asian Studies.

Isabelle Guérin, Bonded Labour,Agrarian change and Capitalism: Emerging Patterns in South-India, Journal of
Agrarian Change, 13(3) 2013: 105-423.

Picherit D. 2013. Labour, debt and power in rural South India: Perspectives on overindebtedness and protection. In Guérin Isabelle and Magdalena Villareal (Eds), 4. Guérin Isabelle and Magdalena Villareal (Eds), Microfinance, debt and over-indebtedness. Juggling with Money. Routledge.

Isabelle Guérin, G. Venkatasubramanian , Sébastien Michiels, Labour in Contemporary South India, Routledge (soumis à évaluation).

Partenaires

CRH EHESS PARIS

IOWC mcgill university

Aide de l'ANR 147 732 euros
Début et durée du projet scientifique février 2012 - 36 mois

Résumé de soumission

Formes de l'asservissement dans l'Océan Indien : origines, structures et
transformations.

Les données les plus fiables produites par les organisations internationales
chiffrent à environ 27 millions les personnes vivant actuellement en des formes
extrêmes de la servitude, en particulier dans le grand Océan Indien, une région
s'étalant de l'Afrique Orientale, au Proche Orient, jusqu'à l'Asie du Sud-Est et à
la Chine. Les organisations internationales telles que Anti-Slavery International
(ASI), l'Organisation internationale du travail(OIT) et l'UNICEF ont depuis
longtemps invoqué l'abolition des formes modernes de l'esclavage; cependant, les
autorités politiques aussi bien dans l'Océan Indien qu'en Occident ont eu du mal à
formuler et mettre en pratique des politiques efficaces. L'ampleur du phénomène et
l'échec des politiques censées y faire face permettent de saisir l'importance de
notre projet de recherche rassemblant une équipe interdisciplinaire de recherche
Franco-québécoise formée d'historiens, géographes, économistes, anthropologues et
d'un géo-scientifique expert en Réseaux Dynamiques Bayesiens, tous spécialistes des
différentes formes de l'esclavage et de la servitude dans l'Océan Indien.
Notre but principal consiste à élaborer pour la première fois un cadre interprétatif
comparé des formes du travail forcé dans trois régions centrales de l'Océan Indien :
la Chine, l'Inde et l'Afrique orientale (inclusive de la partie orientale de l'Océan
indien). La Chine et l'Inde ont joué des rôles historiques majeurs dans l'économie
de cette région et constituent de nos jours deux des principaux pouvoirs économiques
émergeants de la planète. En revanche, l'Afrique orientale englobe certains des pays
les plus pauvres. Aussi, si les influences démocratiques sont assez profondément
instituées en Inde, elles font défaut en Chine et sont purement nominales en Afrique
orientale. Comme les droits de l'homme constituent les fondements des démocraties,
la persistance du travail forcé et de l'asservissement à une très large échelle
dans la région de l'Océan indien met en péril la stabilité économique et politique
non seulement dans cette région mais à l'échelle mondiale même. En particulier, nous
allons explorer les relations entre les formes historiques et les expressions
contemporaines de l'asservissement et du trafic en êtres humains en mettant en
évidence l'interaction entre environnement, contexte socio-économique et
institutions locales dans les régions mentionnées. A travers 1) une recherche des
archives clés (coloniales, nationales, communales, juridiques) ; 2) des entrevues
structurées ; 3) la compilation des bases de données sur la migration et les
événements environnementales et leurs conséquences ; et 4) l'utilisation des Réseaux
Dynamiques Bayesiens qui nous permettent d'élaborer d'une manière robuste des
relations entres les différents variables (migrations ; événements environnementales
etcetera) depuis 1800 jusqu'au nos jours dans toute la région de l'Ocean, nous
procédons à des analyses comparatives afin non seulement de placer les formes
historiques et contemporaines de l'asservissement dans le grand Océan Indien au
premier plan de l'agenda scientifique international, mais également d'aider les
responsables politiques et les organisations internationales à adopter des
politiques appropriées.

 

Programme ANR : Programme de collaboration France-Québec en SHS (ANR-FQRSC-SHS) 2011

Référence projet : ANR-11-FRQU-0006

Coordinateur du projet :
Monsieur Alessandro STANZIANI (EHESS PARIS)
alessandro.stanziani@nullehess.fr

Site internet du projet : http://aiow.hypothese.org.

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.