L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Blanc - SHS 3 - Cultures, arts, civilisations (Blanc SHS 3)
Edition 2011


DIONEIA


Lire Cassius Dion (cinquante ans après Fergus Millar: bilans et perspectives)

Lire l’Histoire romaine de Cassius Dion aujourd’hui : pourquoi, comment ?
L’objectif du projet est l’élaboration et la publication d’un ouvrage de synthèse consacré à l’historien Cassius Dion (160-230 ap. J .-C.) et à son œuvre, une Histoire romaine (80 livres) couvrant près de 10 siècles et rédigée en grec. Cette monographie sera conçue dans l’esprit et sur le modèle des Companions anglo-saxons publiés ces dernières années chez Brill ou Blackwell.

La première synthèse sur Cassius Dion depuis 50 ans
L’objectif du projet est de publier une monographie sur l’historien Cassius Dion. Il s’agit de donner un état de l’art, aussi à jour que possible, des grandes questions autour desquelles les études sur cet auteur et son œuvre se sont concentrées depuis la synthèse publiée par Fergus Millar en 1964, et de mettre en évidence les tendances actuelles de la recherche dans ce domaine et dans les domaines connexes. Cette entreprise répond à un besoin en termes de recherche et d’enseignement (au niveau master notamment). L’Histoire romaine de Cassius Dion est un texte difficile : seule une partie de l’œuvre est intégralement conservée, les études restent encore concentrées sur les parties non fragmentaires, si bien que la connaissance en est déséquilibrée et incomplète, et l’auteur a longtemps souffert de discrédit. La réhabilitation engagée par Fergus Millar est encore inachevée : les publications se sont accumulées ces dernières années, mais elles ne sont pas toujours accessibles, car dispersées, non référencées et, de ce fait, non hiérarchisées. Un des objectifs du projet consiste justement en cette mise à jour bibliographique, sous la forme d’une base de données. Il s’appuie, et c’est là sa grande originalité, sur une entreprise d’édition : la plupart des membres de l’équipe sont engagés dans l’édition de l’Histoire romaine dans la CUF (Belles Lettres) et ont, de ce fait, une connaissance intime et renouvelée des problèmes posés par la lecture de cet auteur. Enfin, l’équipe étant pluridisciplinaire (philologues, littéraires et historiens), elle est particulièrement bien armée pour traiter conjointement les questions philologiques, littéraires et historiques posées par cette œuvre monumentale, de manière à éclairer, sous un jour nouveau et dans le cadre d’une démarche qui ne néglige aucun aspect de l’écriture de l’histoire, la nature des informations livrées par l’historien et d’apprécier la fiabilité de son récit.

Des enquêtes exploratoires combinées à l’élaboration de nouveaux outils méthodologiques et techniques
L’élaboration de la monographie suppose de mener, à l’échelle de l’œuvre entière et de manière collective, des enquêtes exploratoires pour lesquelles l’utilisation d’outils nouveaux et des séances de travail collectif régulières sont nécessaires. Parmi les outils, la poursuite de l’entreprise éditoriale, notamment des parties fragmentaires de l’œuvre, est indispensable car elle fournira la matière première de la monographie. Pour cela il convient de donner une nouvelle édition des résumés de l’Histoire romaine transmis par les auteurs byzantins Xiphilin et Zonaras, qui sont les témoins principaux et parfois uniques des livres perdus dans la tradition directe. D’autre part, Cassius Dion rédigeant en grec une histoire de Rome, l’étude du lexique (notamment politique et institutionnel) est fondamentale et nécessite la mise en place d’une méthodologie commune. Il est indispensable aussi, compte tenu de l’inflation des publications concernant l’auteur et son œuvre, d’élaborer une base de données permettant de référencer les publications et de les hiérarchiser, et servant d’outil commun pour les membres de l’équipe. Enfin, pour créer une dynamique collective et favoriser les échanges interdisciplinaires, des ateliers sont régulièrement organisés afin de nourrir les enquêtes exploratoires : lors de ces réunions, les membres de DIONEIA présentent l’avancée de leurs travaux en fonction de thèmes définis et les soumettent à discussion. Des chercheurs nationaux ou internationaux extérieurs à l’équipe peuvent également être invités pour apporter, dans le cadre de Journées d’études, des éclairages complémentaires sur des questions identifiées lors des travaux collectifs.

Résultats

Le premier effort a porté sur la mise en place des outils de travail. La BDD bibliographique a été créée et les références saisies (900 entrées), une méthode nécessaire à l'étude du lexique institutionnel, politique et juridique de CD, a été définie et, enfin, le travail éditorial a donné plusieurs résultats : publication des livres 38, 39 et 40 de l’HR dans la CUF (Coudry-Lachenaud, 2011) ; soumission aux réviseurs de l’édition du livre 47 (Bertrand-Fromentin, mai 2013) ; achèvement de la thèse de M. Bellissime (livres 51-52) avec une soutenance en juillet 2013. S'y ajoutent plus de 25 publications en rapport avec l’HR de Cassius Dion, parmi lesquelles le commentaire en italien des livres 21-30 par G. Urso (sous presse). Ce travail constituera la base de la future édition critique des livres 1 à 35 dans la CUF et du chapitre 2.2 de la monographie. Nos travaux ont également porté sur l'enquête exploratoire n° 2 (Sources et modèles = tâches 4.2 et 4.3), qui a fait l'objet de deux réunions (juin et octobre 2012), avec des avancées significatives : réévaluation des influences respectives de Tite-Live et de Tacite, mise en évidence de l'important travail de réécriture auquel s'est livré Dion à partir de la documentation accumulée. L'enquête exploratoire n°1 (Tradition et réception du texte de l’HR = tâche 3) a également débuté : confrontation de la méthode de travail de Xiphilin et de celle de Zonaras ; examen approfondi des préfaces de Zonaras dont certains passages pourraient être des citations littérales de la préface perdue de Dion. Le prochain atelier (juin 2013) sera consacré aux questions de construction et de mise en forme du récit. Une journée d'études (sept. 2013), associant des chercheurs français et étrangers extérieurs au projet, permettra de compléter l’enquête sur les sources de Dion par des communications portant sur ses sources non-littéraires ; elle abordera également sa conception de l’histoire et sa vision de l’évolution institutionnelle de Rome.

Perspectives

Le projet, s'il en est encore à sa première phase, est suffisamment amorcé pour ouvrir sur des pistes d'études nouvelles. Les séminaires de master et de doctorat des membres du comité de pilotage sont les lieux privilégiés de ces ouvertures qui permettront en retour de nourrir le projet d'ANR : elles concernent au premier chef la confrontation entre l'oeuvre de Dion et celles des autres «historiens grecs de Rome«, de l'époque républicaine à l'époque impériale. Ainsi Valérie Fromentin fait-elle porter son séminaire sur les réalités institutionnelles ; M. Coltelloni-Trannoy s'intéresse aux modèles d'écriture propres à ces historiens (le thème du «thauma«, les éléments de géographie et d'ethnographie), dans l'objectif d'une publication qui en proposera la synthèse. Un projet d’HDR (E. Bertrand) est en cours et portera sur l'Empire et l’impérialisme chez Dion. La thèse de M. Bellissime (livres 52-52) sera soutenue en juillet 2013 (dir. V. Fromentin)

Productions scientifiques et brevets

Création et alimentation de la base de données bibliographique ; publication des livres 38, 39 et 40 de l’HR dans la CUF (Coudry-Lachenaud, 2011) ; soumission aux réviseurs de l’édition du livre 47 (Bertrand-Fromentin, mai 2013) ; achèvement de la thèse de M. Bellissime (livres 52-52), soutenance en juillet 2013 ; 25 publications en rapport avec l’HR de Cassius Dion, parmi lesquels le commentaire en italien des livres 21-30 par G. Urso (sous presse).

Partenaires

EA 2356 UNIVERSITE DE PARIS XIII

UMR 5607 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION AQUITAINE LIMOUSIN

UMR 6566 UNIVERSITE DU MAINE

UMR 8167 UNIVERSITE DE PARIS IV

Aide de l'ANR 215 000 euros
Début et durée du projet scientifique - 48 mois

Résumé de soumission

Ce projet a pour objectif principal l’élaboration et la publication d’un ouvrage de synthèse consacré à l’historien Cassius Dion (après 160–après 230 p.C.) et à son œuvre, une Histoire de Rome en 80 livres, couvrant près de dix siècles (depuis la fondation jusqu’au règne de Sévère Alexandre) et rédigée en grec.
Cette monographie sera conçue dans l’esprit et sur le modèle des Companions anglo-saxons publiés ces dernières années chez Brill ou aux presses de l’université de Cambridge (cf. http://www.brill.nl/default.aspx?partid=227&pid=26345, http://cco.cambridge.org/public_home), et en particulier du Brill's Companion to Thucydides, Leiden, 2006. La matière sera organisée en grands chapitres thématiques et comprendra en tout une quarantaine de contributions (individuelles ou collectives) de chercheurs, français et étrangers, couvrant un large spectre de thèmes et de problèmes relatifs à cet auteur et à son œuvre.
Le but est double : il s’agit, d’une part, de donner un état de l’art –aussi à jour que possible – des grandes questions autour desquelles les études sur CD se sont concentrées depuis 50 ans, c’est-à-dire depuis la publication en 1964 de la monographie de Fergus Millar (A study of Cassius Dio, Oxford, 1964), de mettre en évidence les tendances actuelles de la recherche dans ce domaine et dans les domaines connexes, et, d’autre part, de fournir un certain nombre d’études « exploratoires » sur des points jusqu’alors délibérément négligés ou dont la pertinence et l’intérêt ne s’étaient pas (ou pas suffisamment) imposés jusqu’à présent à l’attention des chercheurs.
Ce projet sera mené par une équipe pluridisciplinaire (composée d’historiens et de philologues), associant des chercheurs français et italiens et dont la plupart des membres sont également engagés dans le projet d’édition critique (avec traduction française et commentaire) de l’Histoire romaine de Cassius Dion dans la Collection des Universités de France.

 

Programme ANR : Blanc - SHS 3 - Cultures, arts, civilisations (Blanc SHS 3) 2011

Référence projet : ANR-11-BSH3-0004

Coordinateur du projet :
Madame Valérie FROMENTIN (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION AQUITAINE LIMOUSIN)
fromentin.valerie@nullorange.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.