L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Systèmes Embarqués et Grandes Infrastructures (ARPEGE) 2008
Projet OPTIMACS

Canevas d'optimisation de requêtes basé sur la composition de services

Avec la croissance de la mondialisation, le besoin d’accès continu à l’information de façon robuste et flexible à travers des services se fait sentir. Ce mode d’accès à l’information devient un nouveau paradigme de programmation et d’organisation des opérations. Dans le même temps, l’émergence des environnements ubiquitaires introduit des technologies mobiles et sans fil qui démocratisent l’accès à l’information et aux services et qui, de ce fait, ouvrent de nouveaux défis de recherche pour ses techniques d’interrogation qui puissent convenir à ces nouveaux environnements d’exécution dynamiques. La recherche sur l’évaluation de requêtes reste prometteuse, vu l’explosion de la quantité de données largement distribuées et produites par différents moyens (capteurs, dispositifs informatiques, réseaux, processus d’analyse), et le besoin de les interroger pour obtenir la bonne information, au bon endroit et au bon moment. Ce défi implique la composition de services disponibles dans les environnements dynamiques et l’intégration de cette notion dans les techniques d’évaluation de requêtes. A notre connaissance, aucune technique existante n’évalue en même temps des requêtes classiques, mobiles et continues par la composition de services qui sont vus comme des fournisseurs de données en mode push ou pull, statiques ou mobiles. Nous appelons « requêtes hybrides » notre vision des requêtes sur des environnements dynamiques, c'est-à-dire des requêtes qui peuvent être classiques, mobiles et/ou continues évaluées en mode push ou pull sur des dispositifs statiques ou mobiles. Le projet OPTIMACS vise à atteindre la convergence entre les recherches sur l’évaluation adaptative de requêtes hybrides et la composition de services. Les défis du projet OPTIMACS concernent : &bull, La combinaison de la composition de services (ex : correspondance, découverte, filtrage) et du traitement de requêtes. &bull, L’évaluation adaptative de requêtes hybrides, en particulier les aspects optimisation en accord avec des critères de qualité de service (QoS) personnalisés. &bull, La conception d’un banc d’essai d’environnements dynamiques pour valider nos propositions pour l’évaluation de requêtes hybrides à base de composition de services. OPTIMACS adresse donc de nouveaux défis sur l’interrogation de données et de services qui vont au delà des résultats existants pour l’exploitation efficace de données provenant de différentes sources dans des environnements dynamiques et multi-échelles. Combiner les services, les données et les flux avec l’évaluation de requêtes tout en considérant les environnements dynamiques et les problèmes de qualité de service constitue un important défi dans la communauté bases de données qui n’est que partiellement adressé par certaines équipes. Etudier le problème dans une perspective générale mènera à sa compréhension et à l’identification des problèmes théoriques et techniques sous-jacents. De ce point de vue, OPTIMACS est un projet de recherche original qui conduira à des résultats avec un important impact sur « les nouveau systèmes des gestion de données et de services » déployés sur des réseaux de dispositifs hétérogènes, appelés écosystèmes ou espaces de données.

Partenaires

 INSTITUT POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE

 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE NORD-PAS-DE-CALAIS ET PICARDIE

 INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON - INSA

Aide de l'ANR 457 017 euros
Début et durée du projet scientifique - 36 mois

 

Programme ANR : Systèmes Embarqués et Grandes Infrastructures (ARPEGE) 2008

Référence projet : ANR-08-SEGI-0014

Coordinateur du projet :
Madame VARGAS-SOLAR GENOVEVA (INSTITUT POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.