L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Bioénergies (Bio-E)
Edition 2008


EMERGE


Des évaluations compatibles de volumes, biomasses et minéralomasses en forêt : vers une gestion comptable et durable du bois énergie

Vers une gestion comptable et durable du bois énergie en forêt
.

Des évaluations compatibles de volumes, biomasses et minéralomasses des arbres
Si les forestiers savent depuis longtemps estimer le volume commercial de leurs arbres à l'aide des « tarifs de cubage », le premier objectif de ce projet est de pouvoir estimer le volume complémentaire de bois énergie que l'on trouve principalement dans le houppier (les branches). En effet, les coefficients de passage habituellement utilisés pour estimer ce foisonnement à partir du volume de la tige sont trop approximatifs et rigides, ne tenant pas compte des variations entre essences, tailles et contextes différents.
L'idée est d'obtenir alors des prédictions de biomasse de bois énergie compatibles avec les estimations de volumes de bois d'industrie et de bois d'œuvre. À ces modèles seront associés des estimations de minéralomasse et de pouvoir calorifique afin d'étudier plus finement les exports en éléments minéraux et l’énergie récupérable.
Ces tarifs doivent être assez robustes pour être utilisés dans différentes régions et pour les principales essences forestières afin de permettre des estimations cohérentes et comparables.
Les gestionnaires ont besoin de ces outils partagés pour mobiliser le bois énergie, mais ces mêmes outils seront utilisés à l'échelle nationale pour les estimations de biomasse et de carbone.

Des innovations attendues en métrologie : du laser terrestre au scanner tomographique
En parallèle d'un travail central sur la modélisation des volumes, biomasses et minéralomasses, le projet EMERGE a également pour objectif de tester l'apport de nouvelles technologies en dendrométrie, c'est-à-dire en métrologie appliquée à l'arbre. Deux technologies en pointe sont abordées : le laser terrestre pour appréhender les mesures externes de l'arbre en forêt et le scanner tomographique pour évaluer la distribution de densité interne de l'arbre. Si la seconde technique permet d'accélérer et de fiabiliser en laboratoire les mesures de densité de bois sur de larges échantillons, la première pourrait être utilisée à terme en forêt. Concernant le laser terrestre, deux objectifs sont visés : 1) une approche « appliquée » pour tester et développer des algorithmes d'inventaires automatiques de placettes forestières à partir de scans laser 2) une approche « recherche » pour évaluer la faisabilité de mesures non destructives de volumes de houppiers par laser. La complexité des houppiers explique la difficulté à reproduire beaucoup de mesures sur arbres abattus (photo c de la figure) et l'intérêt de pouvoir accéder à ces informations par de nouveaux outils rapides et non destructifs.

Résultats

Le premier résultat majeur de ce projet est la création d'un entrepôt de données d'une ampleur nouvelle, base des travaux de modélisation générique. Ces données sont valorisées dans les modèles de volume, biomasse et minéralomasse, l'étape clé étant de travailler sur la cohérence entre ces variables. Les premiers travaux sur le laser appliqué apportent des algorithmes automatiques d'inventaires forestiers, en cours de test. Les approches plus complexes sur le houppier laissent entrevoir des méthodes semi-automatiques. La coopération avec d'autres organismes prend de l'ampleur avec des collaborations en France (LE2I, ENSAM) et à l'étranger (Canada, Allemagne, Belgique). Les premiers essais sur scanner permettent de fournir des cartes de densité avec une méthode originale qui va être publiée.

Perspectives

.

Productions scientifiques et brevets

A mi-parcours, 1 article sur la biomasse est paru, un autre sur le laser terrestre est en cours de révision et un dernier sur la minéralomasse est soumis. 7 communications ont été faites dans des conférences internationales. D'autres articles sont en cours de rédaction.


Partenaires

Agence Comptable Ancien CEMAGREF IRSTEA CENTRE D'ANTONY

CIRAD CENTRE DE COOPERATION INTERNATIONALE EN RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT - CIRAD -

CIRAD INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE NANCY

CNPPF CENTRE NATIONAL PROFESSIONNEL DE LA PROPRIETE FORESTIERE

Entreprise autre que TPE ou PME

IFN INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL

 INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE NANCY

IRSTEA CENTRE NATIONAL DU MACHINISME AGRICOLE, DU GENIE RURAL, DES EAUX ET DES FORETS - CEMAGREF

ONF OFFICE NATIONAL DES FORETS

Aide de l'ANR 715 293 euros
Début et durée du projet scientifique - 48 mois

Résumé de soumission

EMERGE (Élaboration de Modèles pour une Estimation Robuste et Générique du bois Énergie) a pour objectif de fournir des estimations fiabilisées de volume, biomasse, minéralomasse et pouvoir calorifique pour nos différentes essences forestières tempérées, quelles que soient l'origine des peuplements, leur structure, leur fertilité, leur taille, quel que soit ensuite le niveau de découpe, du volume de bois d'œuvre à la biomasse totale.
L'ensemble des partenaires français concernés (organismes de recherche et organismes techniques) conjuguent leurs efforts de modélisation, mettent en commun leurs données et leurs besoins afin d'obtenir des outils partagés.
Ce projet apportera une brique solide pour une approche comptable et transparente du bois énergie mais aussi du carbone, essentielle pour les autres projets d'estimation de la ressource.

 

Programme ANR : Bioénergies (Bio-E) 2008

Référence projet : ANR-08-BIOE-0003

Coordinateur du projet :
Madame Christine DELEUZE (OFFICE NATIONAL DES FORETS)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.