L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

26/04 16:55 - [RDV] 3ème édition des Rencontres Recherche et Création https://t.co/8t1ZPalfpH cc @FestivalAvignon https://t.co/dxznVZHfv7

19/04 14:01 - [AAP] Ouverture de l'appel Montage de réseaux scientifiques européens ou internationaux https://t.co/3vH1UM67Pl

  • SafeFoodPack Design Conception raisonnée d’emballages alimentaires plastiques sûrs

    La modélisation moléculaire et la simulation pour maîtriser la sécurité des emballages
    Les risques de contamination par les différents matériaux en contact direct ou indirect avec les aliments sont gérés par des règles disparates en Europe. Une approche préventive compatible avec les standards de gestion de la sécurité sanitaire des aliments (ISO 22000) est proposée sous la forme d’une plateforme libre de simulation numérique.

    Construire la sécurité des systèmes d’emballage alimentaires dès leur conception
    Le règlement cadre Européen 1935/2004/EC impose à l’industrie de minimiser les interactions emballage-aliment pour ne pas mettre en danger la santé des consommateurs ou modifier les caractéristiques de l’aliment. Le projet prépare les scénarios, les réponses et les conséquences des transferts des constituants des matériaux à toute les étapes de leur utilisation (ex. stockage industriel des matériaux, conservation des aliments, réchauffage micro-ondes,…), qu’ils soient précédemment décrits, et donc prévisibles, ou non. Parce-que l’approche proposée est préventive, elle est supposée supérieure aux pratiques actuelles de contrôle sur le produit fini emballé, qui ne peuvent être prises en charge que par l’aval de filière emballage-alimentaire et uniquement de manière ponctuelle.
    L’idée centrale est que chaque acteur le long de la filière puisse évaluer, via des simulations numériques, les conséquences des choix techniques (de substances, de matériaux, d’étapes ou pratiques industrielles, d’utilisation domestique…) sur la contamination finale de l’aliment emballé. Ces évaluations réalisées lors de la conception et lors de toute modification du désign ou de l’usage de l’emballage sont développées de manière à être auditables par l’ensemble des acteurs, y compris l’autorité de contrôle.
    L’ensemble des concepts, des données, des modèles, des outils numériques sont intégrés dans une plateforme client/serveur, appelée SAFEFOODPACK DESIGN et diffusée via des actions de formation spécifiques (cours, ateliers, guides). Les choix de standards ouverts et d’une licence permissive (plateforme gratuite librement distribuable et modifiable) sont les garants de la pérennité de la solution proposée.



  • AMRIA Approche Isogéométrique avec Réduction de Modèles pour la simulations de matériaux Anisotropes et X-FEM

    Analyse Isogéométrique de structures Anisotropes avec Réduction de Modèle et X-FEM
    Le projet de recherche AMRIA s'insère dans le cadre du développement de méthodes de modélisation numérique innovantes du comportement de structures composites de grandes dimensions rencontrées notamment dans les nouveaux avions civils.

    Méthodes numériques efficaces pour la modélisation du comportement mécanique de grandes structures composites.
    Ce projet de recherche, propose de faire le lien entre la réduction de modèles et l'approche PGD développée par
    Francisco Chinesta (GeM) et une approche isogéométrique.
    Le
    premier objectif du projet est de fournir une méthode adaptée à une problématique d'optimisation de forme. L'objectif en introduisant la PGD dans le
    cadre de l'analyse isogéométrique est de pouvoir réaliser un calcul multidimensionnel sans particulariser la géométrie initialement. L'optimisation de forme peut
    ensuite être réalisée considérant de nouvelles stratégie permettant d'atteindre le minimum global car une
    particularisation du résultat pour une géométrie donnée est alors triviale.
    Le deuxième objectif est de proposer une formulation dégénérée pour le calcul de structures de types coques
    dont le comportement dans l'épaisseur conserve un caractère 3D.
    C'est le cas par exemple des panneaux composites utilisés de plus en plus dans l'aéronautique et le spatial, pour lequel
    les élément finis de type coque sont trop pauvres pour rendre compte du comportement réel, mais ou des éléments
    volumiques sont beaucoup trop coûteux pour envisager de simuler une structure complète (fuselage ou tronçon). La PGD a
    récemment permis de simuler efficacement une structure complexe telle
    qu'un sandwich nid d'abeille en considérant une séparation des variables dans-le-plan/hors-plan et en prenant en compte les
    ordres de grandeurs séparant l'épaisseur des autres dimensions. Ce type d'approche permet une formulation quasi 2D sans sacrifier de précision dans
    l'épaisseur. L'approche isogéométrique permet l'écriture de formulations coques sans degrés de liberté en rotation
    (Benson 2010) en prenant en compte la continuité supérieure des NURBS, bien plus efficace que les éléments finis
    classiques. Un couplage de ces deux approches ouvre des possibilités énormes pour la simulation de grandes structures
    composites.



  • Ca (Re-)Lase ! Laser à Nanotubes de Carbone (rechargé)

    Réalisation d'un laser à nanotubes, pompé électriquement, intégré sur silicium
    Les besoins de communication entre les différents cœurs au sein des microprocesseurs croissent de pair avec leurs montée en puissance. Ce projet ambitionne de résoudre un des verrous pour l'avènement de communications optiques dans les processeurs par la réalisation d'un laser à nanotube de carbone intégré sur silicium.

    La problématique des interconnections optiques
    Le domaine de la photonique silicium est très actif, que ce soit pour résoudre les problèmes des interconnections métalliques dans les microprocesseurs ou dans les télécommunications. La réalisation d'un tel « lien optique » implique le développement de fonctions de base, comme une source laser, un modulateur optique et un photo-détecteur. Il n'existe pas aujourd'hui de matériaux pouvant réaliser ces différentes fonctions et être intégré de façon monolithique avec le silicium.
    Les nanotubes de carbone sont un nano-matériaux relativement récent, présentant des propriétés optiques et électriques très originales, et pouvant en théorie réaliser l'ensemble des fonctions nécessaire à la réalisation d'un lien optique. Le projet « Ça (Re-) Lase ! » s'attaque à la première fonction nécessaire et la plus emblématique, la source laser sur silicium.
    Les nanotubes sont un matériau très versatile, présentant de fortes propriétés d'émission de lumière sous excitation électrique. Cette émission de lumière est accordable en longueur d'onde dans le domaine du proche infra-rouge en sélectionnant, par diverses techniques d'extraction, des nanotubes de carbone d'une structure bien particulière.
    Les retombées de ce projet sont bien plus large que la réalisation d'une source laser à nanotubes. La réalisation des fonctions optiques et électroniques en utilisant un seul et même matériaux offre de nouvelles perspectives dans la convergence de l'optique et de l'électronique. De plus, la « photonique des nanotubes » est un domaine en émergence, et les retombées potentielles dans les domaines de la modulation optique, de la biophotonique, du médical ou de l'environnement sont très grandes.



  • ProtDynByNMR Etude de dynamique fonctionnelle des protéines à résolution atomique par spectroscopie RMN du solide

    Etude de dynamique fonctionnelle des prote´ines a` re´solution atomique par spectroscopie RMN du solide
    Développement de nouvelles méthodes de RMN à l'état solide et application à la compréhension du lien fonction-mouvement dans des protéines cibles biologiques importantes

    Des nouveaux outils permettent de comprendre le mouvement des protéines à l'état solide
    La détermination de la relation entre la fonction moléculaire, et de leur structure et flexibilité est un objectif majeur des sciences de la vie courante. L'établissement de ce lien entre la fonction et le mouvement est souvent particulièrement difficile pour des protéines les plus intéressantes, comme très grands complexes et des protéines membranaires. Le but de ce projet est de développer de nouveaux outils, qui permettent d'étudier la dynamique et de déterminer avec une résolution atomique, les amplitudes et les échelles de temps de la dynamique locale et relier cette information à la fonction. Notre principal outil est la spectroscopie RMN à l'état solide. Le développement méthodologique est un objectif central, parce queque les méthodes actuelles ont encore un énorme potentiel d'amélioration, afin d'obtenir des informations plus précises. En termes d'application, les principales cibles ambitieuses sont des protéines membranaires de la famille des transporteurs mitochondriaux. En outre, nous allons valider la méthodologie sur les protéines modèles et des protéines d'intérêt biologique qui sont bien établis.



  • MAAMI Maladie d’Alzheimer et Apprentissage Moteur Implicite

    Maladie d’Alzheimer et Apprentissage Moteur Implicite (MAAMI)
    Le projet MAAMI a pour ambition, au plan théorique, de mieux comprendre l’effet des couplages perception-action sur le maintien des compétences motrices des patients atteints de MA (stades léger et modéré) et, au plan technologique, de renforcer leurs capacités cognitives et motrices préservées avec des outils issus de la réalité virtuelle et des jeux interactifs.

    De la compréhension des mécanismes à l'élaboration d'outils d'apprentissage implicite
    Des anomalies dans l’exécution de certains mouvements et notamment de la marche sont retrouvées dès les premiers stades de la MA., Une meilleure compréhension des déficiences sensori-motrices et des effets sur la planification du mouvement est nécessaire pour améliorer les prises en charge des patients.
    En regard des difficultés observées dans l’utilisation des méthodes d’apprentissage explicites, les méthodes implicites basées sur l’imitation et la contagion motrice constituent des pistes essentielles dans l’élaboration des programmes de réhabilitation.
    Parmi les outils pouvant être utilisés dans les méthodes implicites, la réalité virtuelle (RV) constitue une ressource importante. Ces interfaces, encourageant un traitement multimodal et tridimensionnel, mettent en action un sujet dans un environnement virtuel.
    Le projet MAAMI vise à faciliter l’intégration d’informations perceptivo-motrices (multimodularité-visuel/audition) en lien avec les processus émotionnels pour favoriser l’évocation de l’action et déclencher l’imagerie motrice implicite. Compte tenu des possibilités de conservation de mémoire implicite (représentations perceptives) et procédurale (capacités motrices automatiques), aux stades léger et modéré de la maladie, il est permis de penser que la réactivation des substrats responsables de l’action par le couplage perception/action permette de développer des processus de compensation liés aux mécanismes de plasticité cérébrale.
    La combinaison de séquences musicales aux exercices de rééducation motrice de façon à renforcer, autant que faire se peut, la programmation et l’exécution motrice constitue un objectif important du projet.



  • SYNAMYEL Fonctions des entrées synaptiques des cellules NG2 au cours de la myélinisation et la remyélinisation

    Contrôle synaptique de la régénération des oligodendrocytes dans les pathologies démyélinisantes
    Les cellules exprimant le protéoglycane NG2 (cellules NG2), constituent la principale source d’oligodendrocytes dans le système nerveux central. La découverte de synapses entre neurones et cellules NG2 suggère que l’activité électrique pourrait jouer rôle majeur dans le contrôle de la différenciation des oligodendrocytes. Notre projet vise à déterminer les fonctions de ces synapses dans le contrôle de la (re)-myélinisation.

    Influences des synapses neurones-cellules NG2 au cours de la (re)-myélinisation
    Dans le système nerveux central (SNC), les cellules multipotentes exprimant le protéoglycane NG2 (cellules NG2) constituent la principale source d’oligodendrocytes au cours du développement et la remyélinisation. La découverte de synapses fonctionnelles entre neurones et cellules NG2 a suscité un nouveau champ de recherche dans le domaine de la physiologie des cellules gliales. Depuis ces travaux pionniers, plusieurs études ont démontré la présence de contacts synaptiques sur les cellules NG2 dans différentes régions cérébrales. Selon la structure considérée, des contacts synaptiques glutamatergiques ou GABAergiques ont été détectés sur les cellules NG2. Le fonctionnement et le rôle de ces synapses sont encore largement méconnus et soulèvent plusieurs questions sur: i) les mécanismes de la transmission synaptique entre neurones et cellules NG2 et ii) leurs fonctions dans le développement et la régénération des oligodendrocytes.
    L’objectif de notre projet a pour but d’élucider des fonctions des afférences synaptiques des cellules NG2 dans la genèse des oligodendrocytes au cours de la myélinisation et la remyélinisation du SNC. Ce projet est issu d’une collaboration entre les équipes de Brahim Nait Oumesmar (biologiste cellulaire et moléculaire) et de Maria-Cécilia Angulo (électrophysiologiste) ayant un intérêt commun pour les précurseurs NG2, avec des approches et des expertises complémentaires. Cette synergie nous permet plus spécifiquement d’analyser: 1) Les propriétés électrophysiologiques et morphologiques des synapses NG2 au cours du développement postnatal et leur possible corrélation avec la myélinisation, 2) leur rôle dans le contrôle de la prolifération et la différenciation des oligodendrocytes et 3) leur fonction dans la remyélinisation de lésions démyélinisantes.



  • DynA3S Dynamique des algorithmes du pgcd : une approche Algorithmique, Analytique, Arithmétique et Symbolique

    Dynamique des algorithmes du pgcd : une approche Algorithmique, Analytique, Arithmétique et Symbolique
    Le but de ce projet est d'étudier des algorithmes de calcul de pgcd (plus grand commun diviseur) du point de vue des systèmes dynamiques. On considère un algorithme de pgcd comme un système dynamique discret en se concentrant sur les entrées entières. Nous sommes en premier lieu intéressés par le problème du calcul du pgcd de plusieurs entiers, mais une motivation supplémentaire provient également de la géométrie discrète.

    Algorithmes dynamiques du pgcd
    Le calcul du pgcd est l'une des opérations les plus basiques en théorie algorithmique des nombres. Si le calcul rapide du pgcd de deux entiers a été très largement étudié, la situation est plus contrastée concernant le fait d'avoir au moins 3 entrées.

    Les systèmes dynamiques ont désormais prouvé leur pertinence en informatique, à la fois pour leur capacité de modélisation, et pour leur efficacité dans l'analyse d'algorithmes arithmétiques, typiquement, pour les algorithmes euclidiens. En effet, trouver une description d'un algorithme en termes de système dynamique permet une compréhension profonde du comportement probabiliste de ses paramètres, comme l'illustre l'algorithme d'Euclide (le père de tous les algorithmes selon Knuth) associé à la transformation de Gauss des fractions continues.

    Nous avons deux objectifs principaux.

    Premièrement, nous menons une étude extensive des algorithmes de pgcd qui sont décrits par un système dynamique. Nous prévoyons de construire des algorithmes efficaces de pgcd, de mener une analyse systématique (pire cas, analyse en moyenne et en distributions), et de comparer les performances de ces algorithmes selon un point de vue transverse qui combine une approche algorithmique, analytique, arithmétique et symbolique.

    Deuxièmement, nous appliquons ces algorithmes en géométrie discrète pour l'étude des droites discrètes et des plans discrets, ce qui amène un point de vue supplémentaire concernant les comparaisons entre ces algorithmes.

    Nous allons considérer tout particulièrement deux types d'algorithmes de pgcd, tous deux étant associés à des homographies par morceaux. La première famille est produite par des algorithmes de réduction dans les réseaux qui calculent des vecteurs courts, alors que la seconde famille rassemble des algorithmes de fractions continues multidimensionnels qui calculent de bonnes approximations rationnelles (comme l'algorithme de Jacobi-Perron).



  • DEPSOM Les différentes formes de dépression – caractérisation sur des modèles animaux et rôle du sommeil

    Identification de trois formes différentes de dépression chez la Souris
    Il existe non pas une mais différentes formes de dépression qui peuvent s’exprimer ou non avec des troubles de l’anxiété et du sommeil. Dans le but de proposer un traitement adapté qui prend en compte la diversité de ces formes de dépression, nous étudions et caractérisons notamment des lignées de souris modélisant ces différentes formes de dépression.

    Identification des différentes formes de dépression sur modèles animaux – rôle du sommeil
    Les troubles dépressifs représentent un problème majeur de santé publique à l’échelle internationale. Les traitements disponibles aujourd'hui ne sont pas toujours efficaces pour traiter la dépression. D'autre part, la découverte de nouveaux moyens et médicaments pour traiter cette maladie est ralentie par le fait que la physiopathologie de la dépression reste mal comprise. C'est probablement parce qu'il existe non pas une, mais plusieurs formes de dépression. La dépression peut ainsi être induite par une expérience traumatique ou douloureuse et / ou par des facteurs génétiques. De plus, elle peut s’exprimer, ou non, avec d'autres troubles tels que l'anxiété ou une altération du sommeil. Le sommeil, et en particulier le sommeil paradoxal, est en effet très souvent altéré chez les patients souffrant de dépression. Mais nous ne savons pas si ces troubles du sommeil sont associés à toutes les formes de la dépression, et s'ils sont une cause ou une conséquence de la dépression. Répondre à ces questions, et identifier les substrats moléculaires liés aux altérations du sommeil chez les patients déprimés pourraient nous permettre de trouver de nouveaux moyens de traiter la dépression. Il pourrait être envisagé en particulier de donner de nouveaux médicaments qui modulent positivement le sommeil, et notamment le sommeil paradoxal, dans le but de traiter certaines formes de dépression. Notre projet est une étude préclinique chez le rongeur nous permettant d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques permettant dans l’avenir de soigner les troubles dépressifs. Il propose d’étudier différents modèles animaux développés par notre équipe modélisant différents aspects et différentes formes de dépression associées ou non avec des troubles anxieux et de sommeil.



  • PRECCISION PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique

    PREdiction et Contrôle Commande Intelligent par la Simulation et l’Optimisation Numérique
    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire.

    Objectifs principaux
    Plus la conception vise la basse consommation, plus les interactions et les effets de couplage entre le bâtiment, son environnement et ses usages ont un impact sur les performances énergétiques réelles. Celles-ci dépendent fortement de la manière avec laquelle le bâtiment est utilisé et géré alors qu’il devient difficile de définir intuitivement un mode de fonctionnement optimal. Pour assurer à tout instant le meilleur confort possible tout en évitant de dégrader les performances, le bâtiment doit s’adapter en continu aux usages et conditions environnementales changeantes tout en anticipant l’évolution de son état futur et de différents facteurs tels que les conditions météorologiques, les tarifs ou le contenu CO2 de l'énergie.

    Le projet PRECCISION vise le développement d’outils et méthodes pour le pilotage optimal des bâtiments réhabilités pour répondre à ce besoin. Ces outils, destinés aux bâtiments venant de subir une réhabilitation lourde, permettront d'analyser le comportement du bâtiment et en contrôler le fonctionnement, soit par une action directe sur les systèmes à configuration variable soit en fournissant de l’information ciblée à l’occupant ou au gestionnaire. Le pilotage optimal reposera sur des mesures recueillies in situ, sur des algorithmes de calibrage temps réel de modèles (observateurs d’état), des algorithmes de contrôle auto-adaptatif, des actionneurs pour les systèmes pilotés à distance et une interface homme-machine pour le retour d’information à l’usager.

    Pour atteindre ces objectifs, les travaux devront lever certains verrous scientifiques et techniques liés à la prise en compte de la variabilité des sollicitations et des usages, au calibrage de modèles, à l’interopérabilité entre outils et à la problématique du calcul en temps réel.



Rechercher un projet ANR