L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • IZOFLUX Étude intégrée de l'Impact des herbiers de ZOstères sur les processus et FLUX benthiques en milieu côtier

    Rôle des herbiers à Zostère sur le fonctionnement des environnements côtiers
    Le projet IZOFLUX a pour objectif principal de caractériser les relations entre flux et processus benthiques dans les sédiments colonisés par les herbiers de Zostères naines en regard des connaissances et des techniques les plus avancées dans le domaine du cycle des éléments biogènes, de la microbiologie en lien avec ces cycles, et l'hydrodynamique sédimentaire.

    Quel est l’impact de la régression des herbiers de Zostère sur les flux biogéochimiques et sédimentaires ?
    Les herbiers de Zostères sont considérés comme un composant essentiel des environnements côtiers lagunaires qu'ils colonisent. Le projet IZOFLUX qui a duré 3 ans et demi a eu pour objectif de caractériser les relations entre flux et processus dans les sédiments colonisés par les Zostères en regard des connaissances et des techniques les plus avancées dans le domaine de la biogéochimie et de l'hydrodynamique sédimentaire. Le travail s’est focalisé essentiellement sur le bassin d'Arcachon qui abrite le plus grand herbier d'Europe. Celui-ci est cependant en régression. Il apparaissait donc urgent d'étudier les conséquences de cette régression sur le risque d'eutrophisation du système. Le projet IZOFLUX s'est articulé autour des objectifs suivants: 1) Comprendre les effets des herbiers de Zostère sur la biogéochimie par le biais d'approches in situ permettant d'appréhender différentes échelles spatiales (de la racine à l’écosystème) et temporelles en lien avec les cycles tidaux, nycthéméraux et saisonniers; 2) Quantifier les flux à l'interface eau-sédiment d'oxygène, d'azote inorganique dissous et de phosphore, ainsi que de particules sédimentaires par des technologies nouvelles et innovantes telles que l’eddy-covariance, l’incubation in situ de chambres benthiques et l’altimétrie ultra-son ; 3) Evaluer quantitativement les processus conduisant à la production de N2 au vu des nouveaux paradigmes sur le cycle benthique de l'azote (dénitrification, anammox; rôle des foraminifères).



  • SalTemp Réchauffement global et adaptation à la migration chez le saumon Atlantique de rivière longue, l’axe Loire-Allier

    Descente vers la mer ou descente aux enfers: le saumon a de plus en plus chaud
    La température intervient avec les cycles de lumière/obscurité pour contrôler le déclanchement de la migration du saumon vers la mer. Mais comment? Comment capte-t-il l'information «température«? Quels messages hormonaux élabore-t-il en réponse? S'adaptera-t-il au réchauffement climatique en cours?

    Réchauffement climatique: le saumon du bassin Loire/Allier en danger
    La température est un effecteur majeur du métabolisme, de la physiologie et du comportement des poissons. Chacun possède sa fenêtre physiologique au delà de laquelle (températures trop basses ou trop élevées) la survie est compromise. Nous étudions ici chez le saumon du bassin Loire/Allier 1) les mécanismes de la thermoréception, 2) son impact sur la production rythmique -journalière et saisonnière- de l'hormone donneuse de temps, la mélatonine et 3) le rôle de cette dernière sur les sécrétions hormonales hypophysaires qui inteviennent dans le déclanchement de la migration vers l'océan. L'objectif est de comprendre comment lumière et température interagissent pour contrôler ce déclanchement car le saumon doit atteindre la mer avant qu'il ne perde sont aptitude a survivre en mer laquelle dépend des températures rencontrées sur son parcours. Les conséquences du réchauffement climatique sur ces processus seront également étudiées. Il y va de la survie de la population sauvage du bassin.



  • PROFLUO Nouveaux fluorophores pour les Sciences de la Vie

    Synthèse de nouveaux marqueurs fluorescents de protéines plus sensibles et plus sélectifs
    Dans un échantillon biologique complexe, il est important de pouvoir visualiser et quantifier les protéines présentes (des plus présentes aux moins abondantes) car certaines familles de protéines, peuvent être impliquées dans différents processus (maladies, résistance aux antibiotiques…) même à très faibles concentrations.

    Trouver l’aiguille (protéine) dans la botte de foin (protéome)
    La protéomique consiste en l’étude et l’identification précise des protéines (protéome) présentes dans un environnement biologique (organisme, organe, tissu, cellule…) est un enjeu majeur actuel. En effet, la composition en protéine (protéome) peut varier en fonction du temps et de l’environnement, de l’état physiologique de l’organisme étudié… Les protéines sont donc, non seulement d’excellents indicateurs de cet état (outils de diagnostic), mais elles peuvent être aussi responsables de diverses pathologies ou être indispensables à la survie d’une espèce. Le programme de recherche sera axé sur le développement de nouveaux marqueurs de protéines, basés sur une structure de produit naturel, plus sensibles et plus sélectifs de protéines d’intérêt. A titre d’exemple, la recherche de protéines spécifiquement exprimées par des bactéries impliquées dans la formation de biofilms responsables, entre autres, de maladies nosocomiales particulièrement difficiles à traiter, s’inscrit résolument dans un cadre de santé publique. Pour cela, les marqueurs fluorescents, non toxiques et ciblant spécifiquement des protéines d’intérêt est une stratégie d’avenir qui permet notamment de contourner les approches de modifications génétiques.



  • OPACITY Calculs d’Opacité pour la Physique Stellaire et Validation expérimentale auprès des lasers de Haute Energie

    OPACITY
    Calculs d’Opacité pour la Physique Stellaire avec validation expérimentale.
    This project will improve our knowledge of the absorption interaction of photons with plasmas in the domain of X and XUV for stellar thermodynamical conditions and elements of intermediate Z (typically oxygen) and up to Z = 28 (nickel). It will deliver also to a large international community, qualified opacity calculations for their own use.

    CONTEXTE, POSITIONNEMENT ET OBJECTIFS DE LA PROPOSITION
    This proposal is dedicated to astrophysical questions that we hope to solve:
    - Is the present discrepancy between observed sound speed and standard solar model sound speed at the base of the convective zone and in the central radiative zone largely or partly due to inaccurate determination of the opacity coefficients?
    - Was the microscopic diffusion underestimated due to incomplete opacity calculations?
    The answer to these two questions are important to progress on the dynamics of the solar interior and the formation of stellar system with planets.
    - Could we better understand massive stars and related seismic observations in improving the opacity calculations of the iron peak?. We shall concentrate in this proposal on the beta Cephei (8-12 solar masses) and the SPB stars (Slowly Pulsating stars (5-7 solar masses) that are on the main sequence.
    - What is the impact of these calculations on the absolute values of the modes?
    In parallel, the related efforts will benefit to young researchers who are now formed in plasma physics because the experiments in this field need a lot of expertise.
    Plasma physics at high temperature (T > 200000 K) and density (up to solid density) is a totally new field in laboratory, so the applications are even not yet imagined.



  • SYN CITY Remodelage des complexes d’échafaudage: Dynamique et fonction du réceptosome de mGlu5 dans la plasticité synaptique

    Dynamique de la communication entre les neurones
    Ce projet vise à comprendre comment les acteurs de la transmission synaptique (les récepteurs du glutamate) s’associent physiquement et fonctionnellement à différents partenaires pour élaborer une réponse complexe, adaptée aux stimuli de notre environnement.

    Proposer de nouvelles cibles thérapeutiques pour les maladies mentales, sans effet secondaire
    L’intérêt de cette étude, qui vise à comprendre comment la fonction d’un récepteur est spécifiée de façon très dynamique dans le temps et l’espace du neurone, c’est qu’en attribuant une fonction précise à chacune des associations du récepteur avec ses partenaires, nous pourrons modifier une fonction du récepteur déficiente dans une maladie mentale sans toucher aux autres fonctions du récepteur. Ces récepteurs jouent en effet des rôles fondamentaux dans la physiologie du neurone et parfois, une des fonctions peut être défectueuse justement parce qu’il n’arrive pas à interagir avec un partenaire. Cette fonction défectueuse peut être à l’origine d’une maladie mentale. Les médicaments actuellement sur le marché ciblent le récepteur dans sa globalité et donc tendent à corriger la fonction défectueuse mais modifient également les autres fonctions du récepteur, ce qui est source d’effets secondaires indésirables. En définissant de nouvelles cibles thérapeutiques (l’interface entre le récepteur et un de ses partenaires) nous allons réparer une fonction spécifique du récepteur et éviter les effets secondaires.



  • Metascience Métaphysique de la science : niveaux, individus et dispositions à l’aune de la science actuelle

    Métaphysique de la science : niveaux, individus et dispositions à l’aune de la science actuelle
    Le but du projet Metascience est de faire une contribution significative à la métaphysique des sciences, à partir d’une analyse détaillée de concepts clés des sciences expérimentales contemporaines, surtout de la physique, de la biologie et de la psychologie. Le but de la « métaphysique des sciences » est l’analyse des concepts fondamentaux qui structurent la recherche scientifique, tels que les concepts d’individu, de cause ou de disposition.

    La métaphysique des sciences révèle la structure conceptuelle sous-jacente à la science, plutôt que celle sous-jacents au sens commun
    Notre but est de révéler la structure conceptuelle qui est sous-jacente aux théories et pratiques scientifiques. Notre approche appartient à ce que Strawson appelle « la métaphysique révisionniste » : dans la mesure où la science s’oppose souvent au sens commun, nous choisissons l’adéquation à la science comme critère principal, et non l’adéquation au sens commun. Si, par exemple, le concept d’individu qui est à l’œuvre en biologie inclut dans un organisme individuel tous les organismes qui vivent en symbiose avec lui, alors que le sens commun les en exclut, nous ignorons le sens commun et prenons au sérieux la biologie. Plus généralement, notre projet vise à analyser les concepts scientifiques, tels qu’ils sont à l’œuvre dans les sciences, même s’ils entrent en conflit avec l’ontologie du sens commun.



  • Sinus Surf Surfaces modèles sinusoïdales pour caractériser l'influence de la déformation de cellules eucaryotes induite par la topographie

    Création d’une surface traditionnelle sinusoïdale paramétrée à très hautes définition pour modéliser les effets topographiques.
    Nous souhaitons maitriser l’amplitude et la fréquence d’une surface sinusoïdale afin de décroiser les aspects amplitude et fréquentiel de la rugosité sur une réponse biologique. Le sinus étant la fonction la plus simple rugueuse nous créons donc un étalon qui permettre de valider sans complexité des modèles numériques.

    Utilisations et enjeux des surfaces sinusoïdales dans le domaine du vivant
    This project is a basic research project aiming to elucidate the mechanisms underlying the topographically-induced cell deformation, and notably the intracellular mechano-transduction mechanisms, thanks to the association of experimental and modelling approaches. With this objective we will notably develop sinusoidal surfaces presenting peak-and-valleys at the cellular scale. On these sinusoidal and other control surfaces, we will perform original live imaging to visualize and quantify deformation of cytoskeleton and cell membrane, RhoGTPase signalling and focal adhesion formation. Moreover, an original mechanical model based on tensegrity and divided medium mechanics will be adapted to identify the intracellular tensions as well as nucleus deformation on these sinusoidal surface morphologies. Our objective is to develop new sinusoidal standards with different amplitude and frequencies usable in roughness measurements in biomaterials field but also in other fields not directly related to the project (ex. fluid mechanics, wear, adhesion, etc.). This ANR will allows us to bring new input on mechanical intracellular mechanisms underlying the cell response to topography by correlating live imaging approaches and 3D reconstruction of cells and quantification of activities of molecules involved in signal mechanotransduction. Finally, we will develop a new approach of modelling of intracellular topographically-induced deformation. At the end of this project, we will possess a library of sinusoidal model surfaces suitable for replication. This perfectly new library could be reused for future cell-surface interaction studies but also in other fields (ex. fluid mechanics, wear, adhesion, etc.).



  • PLAINSUDD PLAteformes numeriques INnovantes de Simulation Urbaines pour le Developpement Durable

    PLAINSUDD
    PLAteformes numériques INnovantes de Simulation Urbaine pour le Développement Durable

    De nouveaux instruments pour simuler la ville et ses transports
    Aux Etats-Unis, les lois ISTEA de 1991 et TEA 21 de 1998 ont obligé les métropoles à prendre en compte les liens urbanisme – transport dans tout projet d’infrastructure ou de politique de transport. Il s’agit, en somme, de se soucier de la ville que l’on induit sur le long terme par une décision de politique de transport ou d’aménagement. Ainsi a-t-on vu au cours des 15 dernières années se développer une recherche prolifique sur les modèles intégrés transport – urbanisation dits modèles « LUTI » (Land Use Transport Interaction models), aux USA, au Japon et en Europe, la France aillant tardé à participer au mouvement.
    L’objet de cette recherche est de produire quelques développements méthodologiques qui débouchent sur des instruments opérationnels de simulation de la ville et de son système de transport. « Simuler la ville » signifie ici proposer une description de ce que peuvent devenir sur un long terme, d’une part, les localisations de l’habitat, des activités et des emplois et, d’autre part, les dimensions socio-économiques qui en résultent, qu’il s’agisse des marchés fonciers et immobiliers, de la ségrégation spatiale ou de l’étalement urbain et de ses conséquences. A titre illustratif, il s’agit par exemple de simuler en 2030 les conséquences essentielles sur la ville de la mise en place d’un projet lourd ou d’un péage urbain.



  • RESPITASK Contribution des canaux K+ TASK à la chémosensibilté centrale de l'activité respiratoire

    Adaptation de la respiration à l'hypercapnie et à l'hypoxémie
    L'adaptation de la respiration aux changements des niveaux de CO2 et d’O2 dans le sang nécessite des senseurs chimiques dont la nature exacte est encore inconnue. Les canaux potassiques de la famille TASK qui sont sensibles au pH et à l'oxygène et qui sont localisés dans des neurones spécifiques sont de bons candidats qui seront testés au moyen de souris génétiquement modifiées.

    Chémosensibilité de la respiration
    L’activité respiratoire est élaborée par un réseau neuronal composé de plusieurs groupes de neurones respiratoires situés dans le tronc cérébral. Ce réseau distribue une commande respiratoire rythmique aux motoneurones qui mobilisent la musculature des voies aériennes supérieures et celle du soufflet thoracique. Ll’activité ventilatoire de base est en permanence ajustée pour répondre aux besoins métaboliques de l’organisme. Des neurones spécialisés détectent les variations de pression partielle en dioxygène (O2) ou en dioxyde de carbone (CO2). Ces neurones chémosensibles sont localisés dans le système nerveux périphérique et central et sont capables de modifier l’activité produite par le réseau respiratoire. La sensibilité à l’O2 est attribuée en grande partie aux corps carotidiens responsables de l’arc chémoréflexe périphérique. A l’inverse, la détection des variations de CO2 ou de la concentration en ions H+ est principalement assurée par plusieurs groupes de neurones chémosensibles du tronc cérébral.
    Des anomalies de la chémosensibilité centrale sont responsables de nombreuses pathologies respiratoires, comme la détresse respiratoire sous médicaments ou anesthésie, le syndrome des apnées obstructives du sommeil ou encore l’hypoventilation alvéolaire centrale congénitale. Pourtant, les mécanismes cellulaires et moléculaires de la chémosensibilité sont encore mal connus. Plusieurs «détecteurs« d’O2 et de CO2/pH ont été proposés dont plusieurs membres de la famille des canaux potassiques. Les canaux TASK1, TASK2 et TASK3 sont de bons candidats en raison de leurs propriétés biophysiques et de leur localisation. Les objectifs du projet sont de caractériser leurs rôles dans l’adaptation de la respiration au cours de changements des niveaux d’O2 et de CO2/pH. Des souris génétiquement modifiées sont utilisées pour analyser les effets respiratoires induits par la délétion des gènes codant pour ces canaux.



  • PULSATION Simulation multi-échelle couplée océan-atmosphère sur calculateur peta scale

    Impact des phénomènes de petite échelle sur les biais systématiques des modèles de climat
    Réduction des biais systématiques des modèles numérique de climat en reproduisant explicitement les phénomènes de petite échelle dans certaines zones de faible extension, mais néanmoins déterminante pour le climat à grande échelle, à l’aide d’un nouveau type de simulations océan-atmosphère dites « multi-échelles » sur calculateur pétaflopique.

    Quantifier les processus de petite échelle déterminants pour le climat à grande échelle
    La compréhension du climat est l'un des enjeux scientifiques majeurs de ce siècle. Malgré les progrès réalisés tant dans la compréhension de la physique du climat, que dans la puissance des supers calculateurs, la source majeure de la plupart des biais des modèles climatiques réside dans l’absence d’une représentation adéquate de certains phénomènes de petite échelle (=10km). L’arrivée de machines pétaflopiques, telle que Curie en France, change la donne et permet d’augmenter drastiquement la densité du maillage de calcul utilisé dans les modèles de climat et habituellement limité à ~100km.
    Le but de notre projet est double : quantifier l’amélioration des simulations en fonction de l’augmentation de la résolution spatiale de la maille utilisée et déterminer si il est possible d’améliorer les résultats, à moindre coût, en augmentant la résolution uniquement dans certaines régions où ont lieu des phénomènes de petite échelle connus pour avoir un fort impact sur le climat à grande échelle. Nous nous concentrerons en particulier sur certaines zones côtières caractérisées par des remontées d’eaux profondes et froides vers la surface qui, bien que représentant pourtant moins de 1% de la surface du globe, sont déterminantes pour le climat de l’ensemble de la ceinture tropicale.
    La réalisation de ce projet aboutira à la mise au point et l’implémentation sur calculateur pétaflopique, d’un nouveau type de modèle numérique océan-atmosphère dans grâce auquel il sera possible de réduire les biais systématiques, à moindre coût, en augmentant localement la résolution horizontale afin de mieux reproduire certains phénomènes de petite échelle déterminants pour le climat à grande échelle.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités