L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

31/05 14:20 - [AAP] LabCom 2016 (Laboratoires communs organismes de recherche publics - PME / ETI) 5 projets sélectionnés https://t.co/dywExwC14y vague 1

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

  • EcoGlobReg Histoire environnementale du temps présent: l'Union soviétique et les États successeurs, 1970-2000. Globalisation écologique et dynamiques régionales

    Histoire environnementale du temps présent: l'Union soviétique et les états successeurs, 1970-2000. Globalisation écologique et dynamiques régionales
    Comment expliquer qu'en URSS des centaines de milliers de personnes soient descendues dans la rue pour protester contre la destruction de la nature et de leur cadre de vie dans les années 1987-1990? D'où venait cette contestation, comment s'est-elle formée, et pourquoi n'est-elle pas devenu une force politique majeure dans les quinze états nés de l'effondrement de l'Union soviétique?

    Écologisation et désécologisation
    EcoGlobReg cherche à comprendre comment les préoccupations écologiques ont influencé la vie sociale et politique à la fin de la période soviétique et dans les décennies post-soviétiques. Nous analysons les processus souvent tumultueux d'écologisation et de désécologisation dans les trois dernière décennies du 20e siècle. «Écologisation« signifie la dissémination dans la société et l'usage renforcé des savoirs scientifiques sur l'état de l'environnement dans l'action politique et sociale. Nous isolons trois vecteurs principaux de la diffusion des préoccupations écologiques: activisme et protestation pour la protection des paysages et des conditions de vie; les catastrophes environnementales comme catalyseurs du mécontentement et révélateurs de l'échec de la relation entre la société et la nature; et la sensibilisation dans les médias et l'éducation à la nature menacée par le développement économique.

    L'apparente désécologisation du discours public dans la période post-soviétique, marquée par le retrait des activistes verts de la scène politique, sera examiné pour voir comment les pratiques environnementales ont évolué et quelles nouvelles formes elles ont épousées.



  • COCORISCO COnnaissance, COmpréhension et gestion des RIsques COtiers

    Connaissance, Compréhension et gestion des RISques CÔtiers
    Comprendre la vulnérabilité des territoires côtiers aux risques d’érosion et de submersion et progresser vers des stratégies de prévention et de gestion.

    Amélioration des connaissances et élaboration d'un guide de la gestion des risques côtiers
    Le coût économique croissant de l’érosion des côtes et des submersions qui peuvent s'y produire est mis en évidence à chaque nouvelle catastrophe affectant les territoires littoraux, et ce malgré les politiques actuelles de gestion et de prévention de ces risques. Cette croissance est d'abord associée aux processus naturels locaux ou globaux tels que les déséquilibres sédimentaires des plages, l'élévation séculaire du niveau marin, ou encore les variations des conditions météorologiques agissant sur les rivages et qui en font des milieux naturellement mobiles et vulnérables. C'est le cas notamment lors de tempêtes coïncidant, ou non, avec des marées de vives-eaux (tempêtes Johanna en Bretagne (mars 2008) et Xynthia en Vendée (février 2010)). Ce ne sont pour autant pas les seules causes de la croissance des coûts économiques de l'érosion littorale et de la submersion. Parallèlement, les territoires littoraux constituent des espaces convoités par les activités humaines et, au cours de la période contemporaine, ils sont le lieu d'une accumulation et d'un enchérissement des biens et d'une augmentation des personnes exposées. Dans ce contexte, le programme Cocorisco propose, dans une démarche originale d'améliorer conjointement la connaissance de ces deux composantes des risques côtiers d'érosion et de submersion de manière à pouvoir améliorer leur gestion. Pour ce faire, il s'agit d'accroître la connaissance de la vulnérabilité des espaces côtiers exposés en étudiant à la fois les phénomènes naturels qui en sont à l'origine, en améliorant la définition et l'évaluation des biens exposés à ces risques, en analysant les politiques de gestion existantes tout en intégrant la perception que les habitants, les usagers et les gestionnaires des territoires côtiers ont des risques littoraux.



  • MEPHISTO MEcanismes Photochimiques aux InterfaceS : étude des espèces Transitoires de l’Oxygène

    L’oxygène de l’air : comment le rendre réactif à l’aide de la lumière ?
    Les espèces réactives de l’oxygène, capables d’oxyder un grand nombre de substrats, sont produites à partir de l'oxygène de l'air par irradiation de photocatalyseurs minéraux ou organiques. Elles ont été produites par différents types de matériaux et analysées afin de préciser leur rôle dans les processus d’oxydation.

    Développement de matériaux pour activer l’oxygène par la lumière et compréhension des mécanismes d’oxydation.
    L’activation photoinduite de l’oxygène de l’air peut contribuer à la décontamination chimique et/ou bactériologique de différents compartiments environnementaux, en particulier de l’air. Outre l’utilisation essentiellement sous UV A d’un photocatalyseur très connu, le dioxyde de titane, une autre stratégie consiste à immobiliser des photosensibilisateurs organiques sur différents supports inertes afin d’élaborer des matériaux actifs dans le visible. Le projet MEPHISTO vise la compréhension de la génération et de la réactivité des espèces réactives de l’oxygène à l’interface gaz-solide. Il ambitionne la préparation de films ou de monolithes transparents photoactivables en UV et/ou en visible, la détection des espèces transitoires et la quantification des espèces réactives de l’oxygène produites en présence d’air et/ou d’humidité. Les connaissances acquises sur les mécanismes d’activation de l’oxygène et ou de l’eau vont permettre la préparation raisonnée de matériaux photoactifs pour plusieurs secteurs d’application : films/textiles/surfaces bactéricides, traitement de l’air, thérapie photodynamique,….



  • LIBOB Batterie Haute Energie pour Robot Télécommandé

    Batterie Haute Energie pour Robot Télécommandé
    Accumulateur haute énergie (300Wh/kg) intégrant un nouveau couple électrochimique (Li rich/Si-C) dans le respect de REACH ainsi que de la sécurité de l’utilisation de cette source d'énergie

    Développement d'une batterie haute énergie pour une application de robot terrestre mobile
    Le projet LiBOB (Light roBOt Battery) répond au défi stockage de l’énergie DESCARTES (DEfi sur le Stockage électro-Chimique Associé à des Robots TElécommandéS), mené en partenariat avec la DGA (Direction Générale de l’Armement).Le défi DESCARTES s’inscrit dans une démarche d’innovation et de développement de la dynamique de la recherche pour l’amélioration des performances du stockage de l’énergie électrique (batteries électrochimiques, supercondensateurs, piles à combustibles, ou leur hybrides, etc.), susceptible de trouver des applications tant civiles que militaires.
    Ce projet vise à faire la démonstration à l’échelle d’un drone terrestre d’une nouvelle technologie de batterie Li-ion à haute densité d’énergie associant des matériaux innovants à la positive et la négative : l’oxyde lamellaire surlithié (dit Li-rich), matériau de très forte capacité spécifique, et le silicium dans un composite avec le carbone. La première année est consacrée à la démonstration des performances à l’échelle cellule unitaire, pour ensuite développer un module selon les spécifications de la DGA la deuxième année, et enfin le tester en situation réelle la troisième année.



  • ELECTRON Fonctionnalisation contrôlée par champ électrique de matériaux isolants nano et micro-composites à base organique

    ELECTRON
    ELECTRON

    NA
    L’électronique de puissance (EP) est une technologie clé dans la modulation de l’énergie électrique de l’alimentation vers la charge électrique. Les développements récents en EP permettent d’augmenter la densité de puissance totale dans les systèmes de conversion d’énergie à travers les avancées suivantes: technologies des semi-conducteurs (grands gaps), matériaux du packaging, intégration des systèmes et fiabilité. Cependant, cela augmente également le champ électrique localisé contraignant ainsi électriquement de plus en plus les matériaux isolants. Si les renforcements de champ au sein des polymères isolants atteignent des valeurs critiques, cela entraîne la formation de charge d’espace, une activité de décharges partielles, des arborescences et éventuellement une rupture diélectrique du matériau.
    Nous proposons une nouvelle approche pour gérer les renforcements de champ au sein des matériaux diélectriques polymères. Les propriétés diélectriques appropriées seront modélisées et mises-en-œuvre. Les matériaux seront élaborés et caractérisés pour déterminer leurs performances, d’abord avec des structures élémentaires et ensuite avec des structures plus complexes, tels que des modules de puissance. La stratégie globale proposée au sein de ce projet, permettrait le développement de nouvelles applications des matériaux en génie électrique (particulièrement en EP), pour gérer dans le volume d’autres propriétés physiques.



  • ACASIS Alerte aux Canicules Au Sahel et à leurs Impacts sur la Santé

    Mise en place d'un système d'alerte aux canicules en Afrique de l'ouest
    Face au réchauffement climatique, les vagues de chaleur sont amenées à être plus fréquentes et plus intense dans l'avenir. Cette tendance est actuellement émergeante en Afrique de l'ouest tant dans les données climatiques que dans la perception des sociétés, mais ce problème n'est pas du tout pris en compte au niveau institutionnel par les directions générales de la protection sanitaire.

    Mise en place d'un système d'alerte aux canicules au Sahel utilisant des indicateurs biométéorologiques adaptés aux conditions climatiques de la zone et aux vulnérabilités locales des populations.
    Les impacts sur la santé publique des vagues de chaleur ne sont pas pris en compte dans les pays en développement, en particulier en Afrique où le climat est plus chaud et les capacités d'adaptation plus faibles. Ce problème est pourtant émergeant et les projections climatiques indiquent que de tels épisodes vont très probablement augmenter en fréquence et en intensité dans l'avenir. Les modèles de climat utilisés pour ces projections comportent cependant sur cette région des biais radiatifs importants qui nécessitent d'être compris et réduits.
    L'objectif est de mettre en place sur l'Afrique de l'ouest (Sénégal et Burkina) un système d'alerte aux canicules adapté aux risques sanitaires pour les populations. Ce projet s'appuie sur des bases de données qualifiées, météorologiques, climatiques et démographiques.
    La dynamique des vagues de chaleur ainsi que leurs structures atmosphériques seront caractérisées, ainsi que leur évolution durant les dernières décennies. Leur prévisibilité à court et moyen terme sera ensuite évaluée à partir d'ensembles multi-modèles de prévision. Les simulations climatiques historiques et futures CMIP5/AR5 seront analysées pour évaluer l'évolution des vagues de chaleur dans les décennies à venir ainsi que les incertitudes associées. Les processus à l'origine des biais radiatifs dans ces modèles de climat seront étudiés plus précisément et on tentera de réduire ces biais au mieux.
    En parallèle, des études épidémiologiques associées à des enquêtes de terrain seront menées sur les sites de suivi démographique et de santé au Sénégal et au Burkina afin d'évaluer la vulnérabilité physiologique et sociale des populations aux vagues de chaleur, afin de définir des indicateurs et des seuils biométéorologiques adaptés.
    Un système d'alerte sera mis en place sur une plateforme adaptée et des recommandations spécifiques à l'arrivée de tels épisodes de canicule pourront être diffusées jusqu'aux services sanitaires et aux populations.



  • MirPain Les micro-ARNs : de nouveaux candidats pour le contrôle des douleurs chroniques

    Définir le rôle causal des microARN dans la sensibilisation aux douleurs chroniques
    Nous cherchons à montrer le rôle de microARN dans l’hyperexcitabilité des neurones de la moelle épinière en conditions de douleurs neuropathiques. Nous voulons également identifier des microARN candidats qui seraient susceptibles de représenter de nouvelles cibles thérapeutiques, contrôlant en amont l’expression de molécules clés dans la physiopathologie des douleurs chroniques.

    Mise en évidence du rôle des miRNA sur des modèles animaux de douleurs neuropathiques
    L’incidence des douleurs chroniques est estimée à 20-25% de la population mondiale. Ces douleurs représentent donc un réel problème de santé publique. Toutefois, peu de patients obtiennent un soulagement complet à l’aide des traitements actuellement disponibles, et seulement la moitié de ces patients décrivent un soulagement qui reste médiocre. Le maintien à long terme des douleurs chroniques implique une modification des circuits de la nociception De telles modifications à long terme reposent essentiellement sur des changements d’expression génique, qui affectent largement la moelle épinière en conditions douloureuses. Les microARN (miRNA) représentent une nouvelle classe d’acides nucléiques capables de réguler la synthèse des protéines.
    Les objectifs initiaux du projet étaient de démontrer le rôle spécifique de certains micro ARNs (miRNAs) dans le contrôle de l’excitabilité neuronale qui sous-tend la sensibilisation à la douleur dans la moelle épinière. L’objectif secondaire était d’évaluer le potentiel thérapeutique des miRNAs dans le cadre d’études précliniques sur modèles animaux de douleurs neuropathiques. Le projet visait à combiner un ensemble de techniques complémentaires pour étudier les effets de miRNAs sur l’expression et la fonction de récepteurs et de canaux membranaires dans des neurones de la corne dorsale de la moelle épinière.
    Le contrôle exercé par les miRNA est susceptible d’exercer un ajustement fin de l’expression génique dans les neurones spinaux. Dans cette perspective, notre projet se proposait d’être pionnier dans l’étude expérimentale du rôle fonctionnel des miRNA dans l’excitabilité des neurones spinaux, et plus particulièrement des neurones de projection qui intègrent les entrées douloureuses spinales. Il visait également à tester sur l’animal les conséquences comportementales de traitements visant à moduler le taux des miRNAs candidats.



  • MUSLI Imagerie par super-localisation ultrasonore des microbulles

    Imagerie microscopique en profondeur par ultrasons
    L’échographie est limitée par un compromis entre la résolution et la profondeur d’imagerie. De fins détails peuvent être observés, mais seulement à faible profondeur. La super-localisation par ultrasons pourrait nous permettre de contourner ce compromis et rendre possible l’imagerie microscopique des vaisseaux à plusieurs centimètres de profondeur.

    Une imagerie des vaisseaux tumoraux en profondeur.
    Comme toute méthode d'imagerie, l'échographie est limitée par la diffraction des ultrasons qui varie, en clinique, entre 100 micromètres et 1 millimètre. Ce projet concerne une méthode d'imagerie par ultrasons qui permet de localiser des objets bien au-delà de la limite de résolution des ondes acoustiques (super-résolution). Cette innovation, protégée par un brevet déposé par l'institut Langevin, peut être vue comme un analogue ultrasonore de la méthode optique FPALM, qui est devenue incontournable en microscopie au cours des 5 dernières années. Elle devrait nous permettre de réaliser une imagerie de microscopie acoustique jusqu'a plusieurs cm dans les tissus, ce qui est un saut technologique majeur dans le domaine de l'imagerie ultrasonore
    Nous espérons, en particulier, pouvoir imager les réseaux vasculaires des tumeurs avec des résolutions de l'ordre du micromètre. Cela donnerait une information de grande valeur pour les biologistes et les cliniciens. Cette technique pourrait ainsi cartographier l’angiogénèse, un processus implicite à la propagation des tumeurs.



  • GENOMAC Analyse à grande échelle du positionnement des nucléosomes dans les noyaux de Paramecium tetraurelia

    Evaluation du rôle de l’empaquetage de l’ADN dans la cellule pour remanier le génome
    La paramécie est un modèle pour l’étude des mécanismes impliqués dans la reconnaissance de séquences éliminées du génome à chaque cycle sexuel. Le projet consiste à évaluer si ces séquences sont empaquetées dans la chromatine ou si elles sont dans des régions libres, éventuellement facilement accessibles aux machineries effectuant les réarrangements.

    Comment les séquences à réarranger sont empaquetées dans les noyaux de la paramécie
    Dans les noyaux des cellules, l’ADN est enroulé autour de complexes protéiques pour former les unités primaires de la chromatine appelées nucléosomes. De nombreuses études montrent que cet empaquetage ne se fait pas au hasard et que le positionnement des nucléosomes joue un rôle important, notamment pour le contrôle de l’expression des gènes.
    L’originalité de la paramécie est que cet organisme unicellulaire possède deux types de noyaux qui assurent des fonctions différentes : le macronoyau (MAC) est le siège de l’expression des gènes tandis que le micronoyau (MIC) est transmis à la descendance lors des processus sexuels. A chaque cycle sexuel, le MAC, pourtant essentiel à la survie de la cellule, est détruit et un nouveau MAC se développe à partir d’une copie du MIC. La formation du nouveau MAC s’accompagne de l’excision précise de dizaines de milliers de courtes séquences d’ADN qui interrompent les gènes dans le MIC et empêchent leur expression si elles ne sont pas éliminées du MAC. Ces séquences, appelées IES, ne possèdent aucun motif conservé qui puisse permettre leur reconnaissance et leur élimination. Elles sont de plus extrêmement courtes, la plupart étant de taille inférieure à la longueur d’ADN enroulée autour d’un nucléosome. Ceci pose la question d’un rôle éventuel de la chromatine pour leur reconnaissance : les IES sont-elles empaquetées dans des nucléosomes ou plutôt situées dans des régions vides de nucléosomes directement accessibles à la machinerie d’excision ?
    L’objectif du projet GENOMAC est de déterminer la position, à l’échelle du génome entier, des nucléosomes dans les différents noyaux de la paramécie : le MIC, le MAC mature et le MAC en cours de développement.



Rechercher un projet ANR