L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

Nous suivre

  • COCTELL Co-exposition intra-utérine et postnatale à un grand nombre de contaminants alimentaires et la croissance et le développement de l'enfant

    La santé de l’enfant est-elle associée aux multiples contaminants présents dans l’alimentation?
    On retrouve dans l’alimentation de nombreux contaminants dont on connaît peu les effets propres ou en mélange sur la santé de l’enfant, en particulier sur sa croissance et son développement cognitif.

    Décrire l’exposition alimentaire aux contaminants et étudier leur lien avec la santé de l’enfant
    De nombreuses questions se posent sur le rôle des facteurs environnementaux sur la santé. L’alimentation est un vecteur important de composés chimiques et les enfants sont particulièrement vulnérables à des événements perturbateurs tout au long de leur développement physique et cognitif.
    Nous disposons de données riches permettant de caractériser l’exposition alimentaire des femmes enceintes et de leur enfant à un nombre important de contaminants (plus de 400), de définir des profils d’exposition et d’étudier l’évolution de ces expositions de la grossesse à la petite enfance. Il est ensuite possible d’étudier les associations entre ces expositions, contaminant par contaminant ou en mélanges, et la croissance pré et postnatale ou le développement cognitif.
    Selon les résultats de notre étude, et confirmation par des études toxicologiques extérieures, des actions de santé publique pourront être envisagées pour protéger spécifiquement ces populations à risque.



  • Opportunité(E)4 La valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers : une opportunité Environnementale, Ecologique, Ethique et Economique

    Vers une nouvelle filière verte à économie circulaire : de la réhabilitation écologique des sites miniers à la chimie verte et vice-versa
    Le projet conjugue réhabilitation écologique durable de sites miniers gardois et néo-calédoniens, et valorisation chimique des espèces végétales chargés en Eléments Traces Métalliques (ETM). Ce travail de recherche interdisciplinaire à finalité appliquée et industrielle, entend être le moteur d’une reconstruction environnementale et socio-économique de sites dégradés par des activités industrielles et minières.

    Une valorisation scientifique et économique inédite de la biomasse végétale issue de la phytoextraction : la catalyse écologique
    Si les activités minières passées ont entrainé une forte pollution des sols par l’accumulation des Eléments Traces Métalliques (ETM), l’épuisement des minéraux est devenu un problème préoccupant pour l’industrie chimique occidentale. La France doit relever un double défi basé sur le développement de procédés innovants de recyclage et la réhabilitation des écosystèmes dégradés. Le recyclage écologique de ressources minérales est au cœur du projet Opportunité (E)4. Tirant parti de la capacité adaptative remarquable de certains végétaux à hyperaccumuler les métaux de transition dans leurs parties aériennes, la conception du projet repose sur l’utilisation directe des espèces métalliques d’origine végétale comme réactifs et catalyseurs de réactions chimiques organiques fines. Cette approche originale offre la première perspective de valorisation de cette biomasse unique et initie une nouvelle branche de la chimie verte : la catalyse écologique. Dès à présent, il s’agit d’une révolution verte dans le domaine de la chimie. En effet, la phytoextraction est une source d’innovation en synthèse organique et la synthèse organique est la force motrice de la phytoextraction.
    Le projet Opportunité(E)4 est le fruit de la collaboration de laboratoires de recherche et d’une société privée qui ont choisi de conjuguer leurs compétences propres en chimie verte et en phytotechnologies, afin de développer un programme commun de valorisation chimique des déchets contaminés adaptable à la variabilité et à la multiplicité des conditions édaphiques et climatiques des sites dégradés français de la métropole et de Nouvelle-Calédonie. L’ensemble du programme scientifique est réalisé en association étroite avec les acteurs locaux, issus des collectivités et des structures étatiques. Il fait également l’objet d’actions de valorisation soutenues auprès de groupes industriels aux domaines d’applications complémentaires (Ecologie de la restauration, industries minière et chimique).



  • NAME Nouvelles approches de l’ère maoïste (1949-1976): histoire quotidienne et mémoire non-officielle

    Nouvelles approches de l’ère maoïste (1949-1976): histoire quotidienne et mémoire non-officielle
    Depuis les années 1990, de nouveaux documents et de nouvelles formes de mémoire collective sur l’époque de Mao sont apparus en Chine. La multiplication des histoires orales, des recherches d’archives et la publication de ces documents, ainsi que ces nouvelles formes d’associations mémorielles nous semblent toutes fondées sur un désir de se confronter au passé de manière critique, afin de construire une histoire (minjian) « populaire » ou « non-officielle » de la Chine d’après 1949.

    Vie quotidienne et mémoire quotidienne
    En Chine, alors que les générations de témoins directs du Maoïsme atteignent un âge avancé, les archives se sont récemment ouvertes, et en parallèle, des projets d’histoire orale se sont développés de manière significative. Ces initiatives ouvrent un nouveau domaine de recherche, à la fois sur la société quotidienne sous le Maoïsme en tant qu’objet historiographique, et sur la manière dont le Maoïsme est resté dans la mémoire populaire ordinaire. Ces deux éléments – la documentation de l’histoire et la conservation de la mémoire – sont inséparables pour l’émergence d’une histoire critique du Maoïsme.
    Nous menons donc des enquêtes sur différents aspects de ce champ, des nouvelles archives et histoires orales de la vie quotidienne sous Mao, et en particulier sur la violence caractérisant les relations sociales à l’époque, jusqu’aux initiatives contemporaines consacrées à la conservation d’une mémoire non-officielle du Maoïsme. Ces initiatives remettent en question le monopole du Parti sur l’écriture de l’histoire de la République Populaire de Chine.



  • CODENUM Distinguer des codes numériques dans le cerveau humain par l’imagerie à haut champ

    L’imagerie fonctionnelle à ultra-haut champ appliquée à la neuroscience cognitive du traitement des nombres
    Plusieurs méthodes neuroscientifiques ont mis en évidence quelles sont les aires cérébrales important pour la cognition numérique, mais une bonne compréhension de la base de ces capacités chez l’humain nécessite des données précises révélant quelle est l’information codée dans ces régions.

    Comprendre comment l’activité sur une échelle fine du cerveau humain représente les nombres
    Les travaux de notre laboratoire ont montré qu’en appliquant des méthodes d’apprentissage statistique aux profils d’activation dans les aires pariétal du cerveau humain, il est possible de décoder quel nombre un sujet est en train de voir et mémoriser, ce qui ouvre des nouvelles perspectives pour investiguer la base neuronale de notre capacité cognitive de comprendre et manipuler des nombres. Le projet actuel vise à clarifier le type d’information qui est codé dans ces aires et comment elles contribuent à la cognition numérique. Nous allons tester si, et sur quel niveau dans le cerveau, le traitement des nombres de format différent (nombre d’objets concrètes vs chiffre arabe) converge sur des populations neuronaux communs, et si les populations neuronaux identifies en réponse aux stimuli numériques sont aussi ceux que le cerveau utilise pour manipuler internement l’information numérique, par exemple lors du calcul mental. D’ailleurs, nous allons étudier si les aires identifiés sont impliquées dans le traitement des nombres spécifiquement ou aussi des autres stimuli, et si la précision des profils d’activation en réponse aux nombres reflète la capacité de discrimination comportementale. Dans l’ensemble, ce projet devrait aboutir à une meilleure compréhension du traitement des nombres chez le sujet sain, mais aussi de la manière dans laquelle ce traitement peut être perturbé (par exemple chez des sujets avec une dyscalculie).



Rechercher un projet ANR