L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 27.10.2016)

Appel générique 2017 :

  • La phase de soumission des pré-propositions et d’enregistrement pour les projets en collaboration internationale est close depuis le 27 octobre, 13h
  • Les pré-propositions sont en cours d’évaluation
  • Les coordinateurs des pré-propositions retenues à l’issue de l’étape 1 ainsi que des PRCI éligibles enregistrés seront invités à soumettre une proposition complète à la mi-février
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

19/01 15:11 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets Laboratoires communs #Labcom https://t.co/xoJnDkbP1J

19/01 14:38 - [AAP] Ouverture d'un appel à projets transnational sur les technologies marines et maritimes https://t.co/43jxACEY33

18/01 15:05 - [AAP] Ouverture d'un appel transnational @susfood_eranet Systèmes de production &#1591D0" target="_blank" >; consommation alimentaire #durables https://t.co/VPtg4U3ydI

Les projets financés

Dernières listes de projets sélectionnés

  • ORGAVOLT Prédiction par calcul numérique intensif du potentiel à circuit ouvert au sein de cellules photovoltaïques organiques.

    «ORGAVOLT« - Optimisation par calcul prédictif du photovoltaïque organique
    L'électronique organique et les cellules solaires sont en forte croissance, mais leur optimisation reste empirique. Une modélisation prédictive permettrait alors de les optimiser plus vite. Des calculs sans paramètres ajustables donnent les bandes des semi conducteurs inorganiques, mais leur temps CPU augmente comme N4, avec N=100 ... 1000 pour les semi conducteurs organiques.

    Un de nos buts est une extension de notre algorithme N³ GW des molécules aux semi conducteurs organiques.

    Calcul prédictif des propriétés en bulk des semi conducteurs organiques et étude semi-empirique du mécanisme du photo courant à l'interface donneur-accepteur.
    La spectroscopie d'émission (PSE ) confirme l'existence de bandes dans les cristaux des semi conducteurs organiques, quoique modifiées par les vibrations du cristal.

    Dans une image simple, les photons incidents sur l'interface entre donneur (D) et accepteur (A ) «pompent» des électrons de la bande de valence du donneur (D) vers la bande de conduction de l'accepteur (A). Cette image ignore, dans une première approche, l'énergie de liaison de l'exciton et l'alignement des bandes à l'interface.

    En simplifiant encore plus, on peut considérer la création, par un photon, d'un état excité de taille finie (exciton) qui diffuse vers l'interface D/A où l'exciton est séparé en un électron dans l'accepteur A et un trou dans le donneur D. Ces derniers seraient alors responsables du photo courant observé.

    Ce mécanisme a été critiqué par Alan Heeger comme étant trop lent pour donner la réponse ultra rapide observée expérimentalement. Mais sa vitesse est compatible avec les temps caractéristiques vus en photo chimie et qui sont de l'ordre de 100 fs.

    Une modélisation de l'idée de Heeger nécessite une description de la création d'un exciton à l'interface et de sa séparation. En présence d'électrodes extérieurs, un traitement de ce processus est légèrement au-delà de l'état de l'art actuel et notre collègue Rémi Avriller à Bordeaux travaille sur cette question.

    Selon Mark E. Casida, notre collègue à Grenoble, la séparation de charge à l'interface conduirait à une accumulation d'états excités localement liés (excimères) qui se désagrègent ensuite en états de conduction délocalisés en passant par des intersections coniques de leurs surfaces Born-Oppenheimer.

    Avec une telle perspective, il faudra identifier des voies photo chimiques possibles. Une foie trouvée, ces dernières pourraient alors être étudiées, de manière plus détaillée, par des calculs de premiers principes qui sont nettement plus exigeants en ressources.



  • DECIPHER Déchiffrage des maladies multifactorielles: cas des mortalités de l'huître

    Déchiffrage des maladies multifactorielles: cas des mortalités de l’huître
    Au cours de ces dernières années, des mortalités récurrentes et massives affectent les huîtres. Ainsi, l'ostréiculture, qui est aujourd’hui un secteur en pleine expansion à l’échelle mondiale, est aux prises avec des épizooties qui mettent cette activité économique en danger. Pour identifier un moyen de sortir de cette crise sans précédent et trouver les solutions d’une aquaculture durable de l’huître, il est nécessaire de déchiffrer ce pathosystème complexe. C’est l’objectif de DECIPHER.

    The objectives of the DECIPHER project is to contribute to our understanding of the multi-factorial dimension of oyster pathologies.
    The objectives of the DECIPHER project is to contribute to our understanding of the multi-factorial dimension (infectious agents, microbiota, genetics) of the “summer mortality” disease affecting oysters and to propose adequate and effective control strategies. To achieve these ambitious objectives, the DECIPHER project proposes a collaborative framework and a set of experiments able to tackle the main scientific and technical issues remaining unsolved. The main obstacle encountered so far towards understanding oyster mortalities was the complexity of this pathosystem and the lack of an experimental model permitting to unravel the factors involved. This is why until recently only correlative studies using a limited number of arbitrarily chosen factors were possible, making the interaction between all factors difficult to investigate. Only an integrative research program using an experimental model of infection able to reproduce the pathogenesis in controlled conditions could address this difficult challenge. The recent development (2013) of such an experimental model of pathogenesis (EMP) by partner 3 will allow us for the first time (i) to break those conceptual and technical limitations and (ii) to move towards an integrative and dynamic view of the pathosystem in which all the parameters can be controlled.
    In addition, DECIPHER will benefit from the recent emergence and constant progress done in Next Generation Sequencing (NGS) and associated analytical methods. It is now possible to monitor the holobiont dynamics and the functional response of each partners of the interaction (oyster, microbiota, pathogens) during the whole process from the beginning of the protocol until the pathogenesis. Combined together, EMP and NGS give us today the unique opportunity to study and quantify the respective influence of the genetic status of the oyster, the microbiota and the history of microbial challenge (during life or ontogenesis) on the emergence of the pathology.



  • GEMS Changements environnementaux et métacommunautés : interactions entre espèces et dynamique spatiale

    GEMS
    Changements environnementaux et métacommunautés : interactions entre espèces et dynamique spatiale

    GEMS évalue l'impact du climat et de la fragmentation sur le fonctionnement de métacommunautés, en se focalisant sur les inetraction dans les communautés locales et la dispersion et leur évolution
    Les changements actuels dans l'état de l'environnement menacent la biodiversité à l'échelle des écosystèmes et des régions. Les changements environnementaux mondiaux (GEC) devraient empirer en corollaire de l'exploitation humaine accrue de l'environnement. En Europe, la fragmentation des paysages interagit avec le changement climatique dans un «cocktail mortel anthropique« menaçant l'intégrité, et donc la viabilité des individus et des populations, augmentant le risque d'extinction des populations. L'extinction des espèces est le signe le plus évident des changements infligés à la biodiversité par les GEC. Cependant, l'extinction des populations et des espèces aura également un impact surle fonctionnement des communautés naturelles par exemple par la perturbation des interactions entre espèces, et met ainsi en péril aussi le fonctionnement des écosystèmes.
    Trois pièces manquent dans la compréhension du processus qui régissent réponses de la biodiversité aux GEC: (1) la prise en compte des effets interactifs des différents moteurs de GEC, (2) la prise en compte des interactions entre les espèces dans les communautés locales, et (3) la prise en compte de l'évolution adaptative des traits des espèces en réponse aux GEC.
    Le but de GEMS est d'étudier comment la fragmentation du paysage et les changements climatiques affectent de manière interactive le fonctionnement des métacommunautés. Ce projet est ambitieux et original en ce qu'il vise à lutter contre les effets des GEC non seulement sur les noeuds élémentaires des métacommunautés (espèces, populations, individus), mais aussi sur les processus constitutifs élémentaires de métacommunautés (interactions inter-spécifiques et dispersion). Une autre nouveauté est de considérer l'action synergique du changement climatique et de la fragmentation du paysage plutôt que de voir les deux processus séparément.



  • Mult-I-Cell-S Imagerie parallélisée de sécrétions cellulaires

    Vers de nouveaux outils pour suivre la réponse immunitaire
    Développement de nouvelles technologies pour suivre le déclenchement de réponses immunitaires à l’échelle de la cellule

    Vers une détection en temps réel du catalogue de cytokines libérées par une cellule immunitaire
    Les cascades immunitaires sont des mécanismes particulièrement complexes en raison du nombre important des différents types cellulaires impliqués, et du large spectre de cytokines (qui sont des messagers entre les cellules) libérées par ces cellules.
    Bien que cette voie de défense des organismes soit particulièrement importante pour son implication dans différentes pathologies (maladies auto-immunes) ou dans des traitements en prophylaxie (vaccination), il n’existe pas à ce jour d’outils qui permette de suivre à l’échelle de cellules individuelles, les cinétiques de sécrétion de cytokine(s).
    Le projet Multicells a donc vocation d’étudier ces réponses cellulaires à l’aide de biopuces originales, mettant en œuvre une technique de détection optique sans marquage (la Résonance Plasmonique de Surface).
    Ce projet implique 3 partenaires, chacun étant expert dans différents domaines : la Chimie (fonctionnalisation de surface), la Biologie (suivi de réponse immunitaire) et la Physique (micro-technologies et instrumentation). Au delà d’une meilleure connaissance du système immunitaire, nous envisageons que notre technologie soit une solution performante pour le criblage rapide de molécules avec un potentiel vaccinal par exemple.



  • ASMAPE Modélisation avancée des suies pour les moteurs aéronautiques et à piston

    Vers une prédiction quantitative de la taille des suies et de leur masse dans les moteurs aéronautiques et à piston
    Les suies étant reconnues comme l'un des polluants essentiels des moteurs, le développement de technologies permettant de réduire leurs émissions passe par la capacité à comprendre leur formation dans la phase de combustion. Cette compréhension étant difficile à acquérir expérimentalement, elle s'appuie de plus en plus sur la simulation tridimensionnelle qui permet un accès direct à toute la physique de leur formation et de leur oxydation.

    Développement d'une modélisation avancée des suies
    L'objectif d'ASMAPE est de développer et valider un modèle de suies avancé pour la mécanique des fluides numérique en combustion turbulente. Son ambition est de traiter aussi bien les turbomachines aéronautiques que les moteurs à piston. Pour cela, les trois carburants commerciaux que sont le kérosène, l'essence et le gazole sont considérés simultanément au travers de mélanges à multi-composants.
    Les enjeux scientifiques et techniques abordés dans ASMAPE sont les suivants:
    1/ Le manque de schémas cinétiques détaillés permettant de rendre compte de la formation initiale des suies (nucléation), c’est-à-dire de la présence de HAP (hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) qui par polymérisation forment les plus petites particules de suies.

    2/ Le manque de modèles numériques pour la CFD permettant de décrire la distribution en taille des suies dans des calculs industriels de turbomachines et de moteurs à piston.

    3/Le manque de bases de données expérimentales étendues permettant de caractériser les suies. Ce manque est observé aussi bien pour les flammes laminaires qui permettent de mesurer les espèces minoritaires pertinentes (HAP) nécessaires à la validation de schémas cinétiques, que pour les flammes turbulentes qui permettent de valider le modèle numérique de suies dans des conditions proches des vrais moteurs.

    4/Le temps de calcul important de ces modèles numériques (approche sectionnelle).



  • BLLAST_A Analyse de la transition de fin d’après-midi de la couche limite atmosphérique : structure verticale complexe

    BLLAST_A, Analyse de la transition de fin d'après-midi de la couche limite atmosphérique: structure verticale complexe
    En tant qu'interface entre la surface terrestre et l'atmosphère, la couche limite atmosphérique (CLA) est une composante cruciale du système terrestre. C'est dans cette couche de l'atmosphère que se produisent les échanges de chaleur, de quantité de mouvement, d'humidité et d'espèces en trace entre la surface et l'atmosphère libre. Le projet BLLAST_A s'intéresse à la période transitoire de fin d'après-midi de la CLA.

    Comprendre et représenter la dynamique de la transition de fin d'après-midi
    La transition en fin d'après midi depuis la couche limite mélangée convective vers une couche résiduelle surmontant la couche de surface stratifiée stable est encore mal comprise. Il n'y a pas de consensus sur les critères qui la définissent et les lois réduites usuellement utilisées ne sont plus valables. Pourtant, cette transition précédant la mise en place de la couche limite nocturne joue un rôle important sur le transport et la diffusion des composés en trace, l'établissement de jet nocturne, etc...

    Un groupe international de chercheurs a décidé de travailler sur ces questions, dans le but d'améliorer notre compréhension de ces processus turbulents de la fin d'après-midi et de mieux les représenter dans les modèles météorologiques. Sur une initiative française, BLLAST a émergé en 2009. BLLAST_A a pour but d’exploiter les observations collectées pendant la campagne de mesures qui a eu lieu en été 2011, et d’effectuer des simulations numériques, en se focalisant sur une question primordiale du projet BLLAST : la structure verticale complexe qui se met en place à ce moment du cycle diurne.

    BLLAST_A s'appuiera sur la synergie entre les observations et la simulation numérique des grands tourbillons pour:
    (1) comprendre la structure verticale moyenne et turbulente et son évolution
    (2) évaluer son impact sur les lois de normalisation et la représentation de la couche limite dans les modèles.

    Les questions suivantes seront adressées:
    (1) – Comment les profils verticaux de vent, température et humidité évoluent, tandis que le flux en surface décroît ?
    - Quelle est l'évolution correspondante de l'énergie cinétique turbulente et des échelles qui la caractérisent ?
    - Quels processus gouvernent ces évolutions ?

    (2) – Les modèles méso-échelle représentent-ils correctement cette transition et ses impacts ?
    - Comment les lois de normalisations évoluent-elles ?
    - Pouvons-nous proposer des lois couvrant le passage de la couche convective mélangée à la couche résiduelle ?



  • CHROMADAM Régulation de la compaction de la chromatine et de la dynamique des histones en réponse aux dommages de l’ADN dans les cellules de mammifères

    Perturbations de l’organisation du génome en réponse aux lésions de l’ADN
    Nous proposons d’exploiter des techniques d’imagerie de pointe pour analyser la dynamique de l’organisation du génome en chromatine dans des cellules exposées au stress génotoxique. Nous en déterminerons les mécanismes, les facteurs mis en jeu et leur importance fonctionnelle pour la signalisation et la réparation des dommages de l’ADN.

    Dynamique de la chromatine en réponse aux dommages de l’ADN
    L’organisation de l’ADN avec des protéines histones en chromatine dans le noyau cellulaire module la détection et la réparation des lésions de l’ADN.
    Ce projet vise à analyser la dynamique de la chromatine dans des cellules exposées au stress génotoxique en examinant les altérations induites par les dommages de l’ADN à différents niveaux d’organisation de la chromatine. Nous souhaitons en déterminer les facteurs mis en jeu et leur importance fonctionnelle pour la signalisation et la réparation des dommages de l’ADN.
    Cette étude permet de mieux comprendre les mécanismes cellulaires assurant le maintien de l’intégrité du génome et de son organisation en chromatine, qui sont mises à mal au cours du vieillissement et dans les pathologies tumorales. Les facteurs que nous avons identifiés dans ce projet constituent des cibles privilégiées dans la recherche thérapeutique contre le cancer et le vieillissement.



  • NICAD NeuroInflammation et déclin cognitif dans la maladie d' Alzheimer : Etude pilote de l'imagerie TEP des proteines translocatrices (TSPO) à l'aide du [18 F] DPA-714 (NICAD)

    NICAD
    La neuroinflammation est impliquée dans la MA. Le témoin de la composante inflammatoire est l’activation microgliale, qui peut être visualisée en imagerie TEP. L’objectif de cette étude est de quantifier la neuroinflammation à l’aide du [18F]DPA-714 et d'évaluer son rôle dans la vitesse de déclin

    Neuroinflammation, évaluée par TEP [18F]DPA-714 et vitesse de déclin dans la MA
    L'objectif principal de cette étude pilote est de quantifier la neuroinflammation dans la MA (fixation et la distribution du radiotraceur [18F]DPA-714) et d’évaluer ses liens avec la vitesse du déclin cognitif (24 mois). Les objectifs secondaires sont d'évaluer les relations entre fixation du [18F]DPA-714 et : 1/ symptômes cognitifs/affectifs (T0 et T24 mois) et 2/volume hippocampique (T0 et T24 mois) et 3/charge amyloïde ([18F]AV-45)(T0) et 4/marqueurs périphériques de la neuroinflammation (T0) et 5/ microangiopathie cérébrale (T0).
    Les retombées attendues sont d’évaluer 1/ l’intérêt de l’imagerie TEP au [18F]DPA-714 pour comprendre la relation entre neuroinflammation et vitesse de déclin 2/ mieux connaitre les liens entre neuroinflammation et charge amyloide, volume hippocampique et microangiopathie 3/ de disposer d’un biomarqueur de neuroinflammation applicable en clinique qui pourrait permettre d'envisager et d’évaluer l’efficacité des thérapeutiques spécifiques futures.



  • DYMAGE Effets magnéto-électriques dynamiques : études expérimentale et théorique des excitations hybrides

    Dymage
    Effets magne´to-e´lectriques dynamiques : e´tudes expe´rimentale et the´orique des excitation hybrides

    Enjeux et objectifs
    Le projet Dymage vise à identifier, comprendre et manipuler les excitations magnétoélectriques (electromagnons) dans des composés multiferroïques et/ou magnétoélectriques. Ce projet comprend (i) une partie prospective de recherche et de caractérisation de matériaux prometteurs, (ii) une partie étude des excitations de ces systèmes par des techniques spectroscopiques complémentaires, avec un soutien théorique pour l’interprétation des mécanismes sous-jacents. Le cœur du projet est basé sur l’utilisation des techniques spectroscopiques que sont la diffusion inélastique de neutrons, permettant d’identifier la nature magnétique/nucléaire des excitations observées et leur dispersion dans l’espace réciproque, et la spectroscopie THz sur synchrotron permettant d’identifier les règles d’excitation de ces modes, et in fine l’identification d’excitations magnétoélectriques. Enfin le projet comprend l’application de paramètres extérieurs (champs magnétique et électrique, pression) sur ces excitations en vue de leur manipulation. Cette manipulation ainsi que la compréhension des mécanismes microscopiques à l’origine de l’effet magnétoélectrique dynamique sont des étapes fondamentales en vue de l’intégration des multiferroïques/magnétoélectriques dans des dispositifs pour la magnonique.



  • nano-SO2DEG Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    Grâce aux progrès récents en matière de croissance de films minces, il est aujourd’hui possible de façonner artificiellement des hétérostructures à base d’oxydes dans lesquels de nouveaux phénomènes physiques sont attendus.
    Dans ce contexte, la découverte de gaz d’électrons bidimensionnels supraconducteurs dans des hétérostructures d’oxydes à base de SrTiO3 a suscité un intérêt considérable et ouvert de nouvelles opportunités.

    Nanostructures à effet de champ dans les gaz bidimensionels supraconducteurs à l'interface d'oxides
    L’objectif de ce projet est de fabriquer des nanostructures dans les gaz d’électron bidimensionnels à l’interface LaXO3/SrTiO3 (X=Ti or Al) et d’étudier le couplage entre supraconductivité et fort couplage spin-orbite Rashba. La fabrication et le fonctionnement de ces dispositifs reposent sur le contrôle par effet de champ électrique des propriétés du 2DEG à l'échelle nanométrique grâce à des électrodes de grille locales.
    Deux problématiques seront abordées dans ce projet :

    La première est l’étude de nanostructures où le 2DEG est confiné dans une géométrie de type contact ponctuel quantique (QPC) à l’aide d’électrodes de grille locales. Dans l’état normal, nous étudierons le transport électronique dans un petit nombre de canaux de conduction et tenterons d’atteindre le régime de quantification de la conductance. Dans l’état supraconducteur, nous étudierons le contrôle par effet de champ électrique du courant Josephson, lequel est porté par les états liés d’Andreev localisés dans le QPC. Des mesures de transport DC et de bruit de grenaille à tension finie, dans le régime des réflexions d’Andreev multiples, devraient révéler d’importantes informations sur la conduction du 2DEG, notamment le nombre de canaux impliqués et la probabilité de transmission associée.
    La seconde, mais non la moindre, portera sur l’étude de dispositifs mésoscopiques impliquant des parties supraconductrices couplées à des régions avec de fort couplage spin-orbite Rashba. Ce dernier devrait fortement affecter les états d’Andreev en levant la dégénérescence de spin dans la région normale. Par conséquent le courant Josephson à travers la structure devrait présenter une relation courant phase anormale, due au couplage spin orbite dans la région non supraconductrice. Les expériences seront réalisées sur des dispositifs ayant à la fois une géométrie linéaire (nanofils) et une géométrie annulaire.



  • HYDRE Comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates de gaz

    Comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates de gaz
    Les hydrates de gaz représentent à la fois une ressource énergétique potentiellement importante et une source d’instabilité de talus continentaux et d’émission de gaz à effet de serre. L’objectif du projet est d’étudier le comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates. Les connaissances obtenues sont cruciales pour maitriser les impacts environnementaux liés aux potentielles exploitations futures des hydrates de méthane dans les sédiments marins.

    Etudier le comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates de gaz afin de pouvoir réduire l’impact environnemental de leur potentielle exploitation future
    Les hydrates de méthane présents dans le pergélisol et dans les sédiments marins sont considérés comme une source potentielle d’énergie fossile bien que leur exploitation demeure un défi technologique et opérationnel. Au défi lié au processus de récupération du méthane présent sous la forme solide d’hydrates, s’ajoute celui de la compréhension et de l’atténuation des conséquences de leur déstabilisation sous l’effet de variation de pression et de température. Il est en effet reconnu que la déstabilisation des hydrates de gaz constitue un aléa géologique pouvant conduire à l’instabilité des fonds marins et à l’échappement de gaz à effet de serre. L’objectif du présent projet est d’étudier le comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates de gaz afin de pouvoir réduire l’impact environnemental de leur potentielle exploitation future.

    Dans cette perspective, il est envisagé de lever un premier verrou scientifique en travaillant à l’amélioration de la compréhension des mécanismes de formation et de déstabilisation des hydrates grâce à des méthodes d’observation à l’échelle des pores inter-granulaires. Le deuxième verrou scientifique concerne la détermination de l’influence de la distribution des hydrates, de leur quantité relative et de leur morphologie sur le comportement mécanique des sédiments. Le troisième verrou correspond au développement de lois de comportement basées sur des observations expérimentales. L’intégration de ces lois dans un code de calcul par la méthode des éléments finis sera requise pour prédire le comportement mécanique des sédiments contenant des hydrates de gaz à très grande échelle (puits d’exploitation, pente continentale, etc.). Les résultats de ces modélisations aideront à lever le quatrième verrou que constitue la détermination à partir de mesures in situ de la quantité et de la distribution d’hydrates de gaz et de leur influence sur le comportement hydromécanique des sédiments.



  • SYRACUSE Symbioses réticulaires adaptées à des contextes urbains soutenables

    Symbiose entre réseaux et décentralisation des infrastructures: des pistes pour la ville durable de demain?
    Le but de ce programme est d'analyser les solutions les plus prometteuses quant à la recherche d'un rapport plus durable entre la ville et les infrastructures en réseau. Les pistes examinées sont celles de la symbiose entre réseaux (l'usage comme ressource pour un service des déchets ou productions annexes d'un autre, par exemple la chaleur des égouts pour un réseau de chauffage urbain) et des possibilités de décentralisation des services afin de rapprocher la production de l'usager.

    Enjeux de la recherche: repérer les solution généralisables et trouver la bonne échelle de mise en œuvre des techniques innovantes
    L'objectif de ce projet est d'analyser, à la lumière d'une coopération entre chercheurs en sciences sociales et bureaux d'études relevant de la sphère d'un grand groupe de services environnementaux (eau, énergie, déchets), certaines configurations techniques visant à augmenter la durabilité urbaine. Il s'agit, à partir d'une lecture fine des processus de conception de divers dispositifs technologiques visant à améliorer la performance environnementale et énergétique des cycles urbains majeurs, ainsi que des conditions pratiques de leur mise en œuvre, et que d'une contextualisation critique, de tenter de construire des indicateurs susceptibles de mettre en lumière les configurations les plus prometteuses ainsi que les facteurs déterminants dans la mise en place d'un rapport plus durable de la ville aux ressources. Sont ainsi examinés, pour une série de cas d'études formant l'armature d'une possible typologie, les cycles de l'eau et des déchets, et les diverses consommations énergétiques attachées à ces cycles. Dans ces conditions, l'objectif est de tenter de déterminer les configurations dans lesquelles une conception décentralisée des réseaux peut prévaloir en termes de durabilité ainsi que les conditions dans lesquelles une application de dispositifs innovants serait susceptible de contribuer significativement à une plus grande durabilité urbaine. L'originalité de ce projet tient notamment dans le travail commun de chercheurs en sciences sociales spécialisés dans l'évaluation des politiques de durabilité urbaine et d'ingénieurs apportant aux réflexions des éléments quantitatifs susceptibles de rendre les instruments créés pertinents en terme d'aide à la décision. De ce programme sont attendus des résultats aussi bien sous forme d'études thématiques et monographiques sur les cas d'étude et les dispositifs techniques ou les configuration de décentralisation, que sous forme de plate-forme informatique destinée à fournir une expertise adaptée à un usage généralisable.



Rechercher un projet ANR