L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

 

Publication de l’Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

 

 

Nous suivre

  • MERCURIUS Biogéochimie du mercure : Relations entre spéciation, bioaccumulation et écotoxicité

    Mercurius
    Biogéochimie du mercure : Relations entre spéciation, bioaccumulation et écotoxicité.

    Enjeux et objectif
    Le mercure est un polluant neurotoxique persistant et bioamplifié le long des réseaux trophiques du fait principalement de son affinité pour les groupements thiolates (-RSH) présents en abondance dans de nombreuses protéines. Selon une étude récente réalisée par l'un des partenaires, l'ion Hg(II) forme avec les groupements cystéiques de la matière organique dissoute (MOD) détritique (substances humiques) des clusters HgxSy du type de ceux décrits dans les métalloprotéines (métallothionéines, MT) de détoxification du cadmium, du cuivre et du zinc par les organismes vivants. La question se pose alors de savoir si ces formes organiques abiotiques sont aussi biodisponibles et provoquent les mêmes réponses géniques et cytologiques que les espèces libres en solution (telles que CH3Hg+ et CH3HgCl), sont dégradées lors de la biomagnification dans les organes d'accumulation des animaux, et sont semblables aux formes de détoxification de Hg. Ces questions seront traitées par des mesures sur des échantillons prélevés dans le milieu naturel (poissons et cheveux humains) et des expérimentations en laboratoire sur le poisson zèbre (Danio rerio).
    Les résultats des recherches sur le vivant déboucheront sur une meilleure compréhension des relations entre spéciation, biodisponibilité et détoxification du mercure, et fourniront des pistes de réflexion pour améliorer les tests actuels d'évaluation de sa toxicité par une meilleure prise en compte des formes d'exposition. Les connaissances fondamentales acquises sur les mécanismes de fixation du mercure dans la matière organique permettront en outre d'améliorer l'efficacité de certains procédés de traitement des eaux et effluents actuellement utilisés, comme la bio-filtration dans des casiers à tourbe ou dans des zones humides végétalisées.



  • DESCARTES (DEfinition, Simulation CARtographique et Evaluation de Scénarios) Outil de simulation cartographique pour l'aide à l'évaluation agro-écologique de scénarios de l'usage des sols en milieu insulaire tropical

    Simulation cartographique de scénarios d'usage des sols à La Réunion
    Réalisation d'un outil de simulation cartographique pour tester les «conséquences et cohérences«de différents scénarios d’affectation de l’usage des sols dans un projet de territoire, et ainsi aider à accorder les différentes parties pour aller dans le sens de la production de services écologiques efficients.

    Des outils d'apprentissage collectif pour répondre aux enjeux territoriaux
    La Réunion, petit espace insulaire de l’Océan Indien, se caractérise par une dynamique démographique et une économie qui, pour se développer, doit composer avec de fortes contraintes d’espace. Ces contraintes se traduisent par des questions d'aménagement du territoire telles que : Comment l’agriculture réunionnaise peut elle concilier les objectifs des différentes filières tout en contribuant au développement durable de l’île ? Quelles conséquences pourraient avoir différents scénarios de politique publique (agricole, environnementale et urbaine) en termes d’usages des sols et de services environnementaux ?
    Face à ces enjeux, il est nécessaire de construire et promouvoir une vision intégrée de l'agriculture et de ses interactions avec le territoire. Dans ce projet, le choix s'est porté sur l'utilisation d'un modèle de simulation cartographique en tant qu'objet intermédiaire dans des situations de négociation et de construction collective.



  • PHEROMOD Phéromones et modulation du comportement chez l’insecte

    Les phéromones modulent les processus cognitifs
    Les phéromones sont des signaux chimiques induisant des réponses comportementales/physiologiques chez des congénères. Elles sont cruciales pour la régulation des interactions sociales. Au-delà de cette fonction, certaines phéromones jouent un rôle de modulateurs de processus cognitifs, en facilitant/inhibant l’apprentissage et la mémoire. Cette modulation correspond à un nouvel effet puisque les comportements affectés diffèrent de ceux identifiés auparavant comme cibles de l’action phéromonale.

    L'objectif est d’étudier l'effet modulateur de phéromones chez trois insectes avec un intérêt écologique/économique important: l'abeille, la fourmi et le papillon de nuit.
    Une phéromone, en tant que modulateur, affecte l’intensité ou la probabilité d’un comportement dépendant de l’expérience. Les phéromones fourniraient une information contextuelle déterminant le caractère pertinent ou non d’apprentissages dans les contextes qu’elles signalent.

    La question suivante est si l’effet modulateur sur l’apprentissage est propre aux phéromones ou peut être également induit par n’importe quelle odeur ayant acquis une valence particulière (appétitive ou aversive) par un apprentissage préalable.

    Nous allons déterminer si des odeurs initialement neutres mais devenues appétitives ou aversives par apprentissage modulent l’apprentissage de manière similaire aux phéromones.

    Nous étudierons aussi les mécanismes de la modulation phéromonale en nous intéressant aux réseaux octopaminergiques et dopaminergiques qui, chez de nombreux insectes, signalent des situations appétitifs et aversifs,
    respectivement.

    Puisque le codage neuronal des odeurs change après leur association avec une récompense ou une punition dans les centres olfactifs du cerveau de l’insecte, nous analyserons si l’exposition à une phéromone peut modifier également ce codage, chez les trois espèces étudiées.



  • GENIM Maintien des inégalités de genre: processus psychologiques et sociaux légitimateurs.

    Pourquoi la meilleure réussite scolaire des filles ne se traduit-elle pas par une meilleure représentation des femmes dans les disciplines universitaires et les carrières socialement prestigieuses ?
    L’objectif central est de participer à la compréhension d’un paradoxe contemporain sur les inégalités entre les hommes et les femmes. Alors que les filles réussissent mieux scolairement que les garçons depuis une trentaine d’années déjà, les femmes continuent d’être sous-représentées dans les disciplines universitaires et les carrières socialement prestigieuses.

    Vers une meilleure compréhension des processus psychologiques et sociaux qui contribuent aux inégalités de genre
    L’enjeu de ce programme de recherche est de permettre une meilleure compréhension des processus psychologiques et sociaux qui contribuent au maintien des femmes dans une position dominée comparativement à celles des hommes, en dépit des nombreuses améliorations de la condition des femmes dans la société française. Ainsi, nous examinons comment l’influence des stéréotypes et des idéologies légitimatrices s’articulent. Dans ce but, quatre objectifs principaux structurent nos études et constituent nos quatre axes de recherche. Dans l’axe de recherche 1, nous identifions les principaux stéréotypes de genre qui stigmatisent l’incompétence des filles et des garçons selon les domaines scolaires, pour montrer ensuite que ces stéréotypes créent leur propre réalité en conduisant les filles et les garçons à réussir moins bien lorsque ces stéréotypes d’incompétence s’appliquent. Dans l’axe de recherche 2, nous étudions comment les femmes finissent par internaliser leur infériorité et les stéréotypes la justifiant en examinant la façon dont les idéologies légitimatrices influencent leur compétence perçue, leurs souvenirs autobiographiques, et leur performance dans les domaines stéréotypés. Dans l’axe de recherche 3, notre objectif est de montrer que les inégalités entre les hommes et les femmes s’enracinent en partie dans la fonction de sélection des institutions éducatives. Dans le quatrième et dernier axe de recherche, l’objectif est de montrer que l’idéologie méritocratique, en tant qu’idéologie prototypique de la justification du système social, a des conséquences sur les jugements portés sur les femmes qui dénoncent le sexisme.



  • ASAWoO Supervision Adaptative de Liens Avatar/Objet pour le Web des Objets

    ASAWoO : Supervision Adaptative de Liens Avatar/objet pour le Web des Objets
    Le Web des objets vise à interconnecter les objets connectés au réseau à l'aide des standards du Web. Cependant, les langages et protocoles classiques du Web ne sont pas adaptés à ces objets connectés. Il y a également au niveau des usages un besoin émergent de services pertinents reposant sur des objets interopérables. Le projet ASAWoO met en avant des communautés d'avatars pour réaliser des applications collaboratives impliquant des objets connectés sur les Web des services.

    Le but de ce projet est de concevoir et de réaliser une architecture WoT globale à laquelle les utilisateurs connecteront leurs objets connectés et déploieront leurs applications WoT.
    Notre architecture sera conçue pour vérifier les propriétés suivantes :

    - passage à l'échelle : Notre infrastructure sera conçue pour être déployée dans des environnements hétérogènes, de la maison intelligente à la grande organisation, mais aussi en environnement extérieur. Ainsi, elle doit être flexible pour pouvoir se déployer sur un nombre important et changeant d'objets.
    Elle doit pouvoir répondre à des changements dynamiques grâce à des techniques de déploiement adaptatives sur le cloud, réplicable de cloud à cloud et capable de répartir la charge sur plusieurs instances de cloud. De plus, les modules d'applications seront déployables sur les objets, selon les ressources que ceux-ci fourniront.
    - portabilité : les modules des applications seront décrits sémantiquement, pour être déployables sur différents types d'objets, et les applications WoT seront disponibles à partir de simples clients Web.
    - tolérance aux déconnexions : en déplacement, les objets peuvent se déconnecter de l'architecture. Des protocoles de routage tolérants aux disruptions devront être développés pour utiliser la connectivité au mieux et maximiser la disponibilité de l'architecture.

    - green IT : la minimisation de la consommation d'énergie sur les objets est un problème critique.
    Il est nécessaire pour cela de mettre en œuvre des mécanismes d'économie d'énergie au niveau applicatif également, en particulier au niveau de l'infrastructure cloud.

    - gestion de la vie privée : des informations confidentielles sont échangées par les objets. Les aspects vie privée doivent être pris en compte et intégrés dans l'architecture du projet.



  • CommonPlant Accès, biens communs et amélioration des plantes Redéfinir le système juridique pour faire face aux défis de l’augmentation de la population mondiale et de la préservation de l’agrobiodiversité

    Biens communs, amélioration des plantes et recherche agricole
    Faire face aux défis de la sécurité alimentaire et de la préservation de l'agrobiodiversité

    Etude approfondie des bénéfices, pour le domaine de l'amélioration des plantes, de l’irruption de la notion de « biens communs »
    Les enjeux conjoints de sécurité alimentaire et de préservation de l'agrobiodiversité obligent à penser autrement la question de la production agricole. Il faut sans produire toujours plus, mais surtout produire mieux afin de maintenir la diversité biologique et limiter les effets du changement climatique. Il devient urgent de penser un système durable de production des semences. Les sciences sociales, tout particulièrement le droit, peuvent contribuer à faire évoluer le système juridique, de manière à atteindre un meilleur équilibre entre les exigences du progrès technique et de l'innovation et la protection des systèmes d'innovation informelle portés par les agriculteurs et les communautés locales et autochtones. Une première voie d’exploration s’ouvre : le concept de propriété tel qu'il a été établi par les penseurs libéraux et néo-libéraux. Avec cet enjeu : interroger la propriété privée et son trait distinctif en Occident, i.e. le droit d'exclure. Le débat sur l'accès dans le droit de propriété privée constitue un bon point de départ. La réflexion pourrait s'inspirer des travaux pionniers menés en économie politique, notamment ceux de Jeremy Rifkin qui a perçu le mouvement de substitution de la « logique d’accès » au modèle de la propriété absolue et exclusive dans le capitalisme moderne. De nouvelles perspectives se dessinent ici qui permettent de repenser la propriété en déplaçant l’axe de la réflexion de l’exclusion vers l’inclusion (« droit de ne pas être exclu »). Il a récemment été proposé d’aller au-delà et de reconnaître une troisième voie entre propriété privée et propriété publique : celle de la conception de « biens communs » ou promotion des « communs » existants dans le domaine végétal. Une réflexion abondante a déjà été menée de manière générale, spécialement aux États-Unis et en Italie. Une étude reste à faire dans le domaine végétal, car le terme de « commun » est régulièrement évoqué à propos du TIRPAA et de la sélection participative.



  • ReVEA Ressources vivantes pour l'enseignement et l'apprentissage

    Ressources vivantes pour l'enseignement et l'apprentissage
    Une tâche centrale des enseignants est de concevoir, rechercher, sélectionner, modifier, recomposer les ressources qu’ils présentent à leurs élèves et qui servent de support à leurs activités, mais aussi qu’ils partagent ou mutualisent avec leurs collègues. Ce travail des enseignants, caractéristique de la liberté pédagogique qu’ils exercent, est essentiel dans la qualité des enseignements. Son analyse constitue un enjeu majeur pour la compréhension du système éducatif et de ses évolutions.

    Combler un déficit de connaissances sur les utilisations (sélections, traitements, échanges) des ressources par les enseignants et leurs évolutions
    Le premier objectif est de pallier le manque d'informations sur les ressources utilisées par les enseignants en traitant de données pour le moment non publiques pour étudier la faisabilité d’un panel d’indicateurs sur les ressources en vue d’un observatoire national. Il s’agit de travailler sur des bases anonymisées des enquêtes du CFC , les statistiques des ventes des manuels scolaires recueillies par le SNE et les téléchargements effectués par les enseignants sur divers sites nationaux, académiques et d’associations d’enseignants, en complétant si possible à partir des statistiques internes des ENT de plusieurs académies. Il s’agit également d’établir des cartographies des offres et des échanges de ressources dans les disciplines retenues.
    Un second objectif est de documenter et d’expliquer les évolutions en cours, dues à différents facteurs (notamment la généralisation du recours au numérique, l'approche par compétences, l’intégration de savoirs nouveaux, des demandes croissantes de personnalisation et d’interactivité…) et plus généralement les changements économiques et le passage des biens aux services. Pour cela, les cartographies seront complétées par une étude des facteurs qui ont une incidence sur le choix et le traitement des ressources par les enseignants (ancienneté, genre, connaissance de la discipline, rapport aux technologies informatiques, adaptation aux handicaps, etc.). Des travaux longitudinaux permettront de mettre au jour des processus sous-jacents : d’une part dans un suivi fin du travail d’un panel d’enseignants (individuel ou dans l’établissement) en reprenant les méthodologies développées dans le cadre de l’approche documentaire visant notamment à éclairer les structures des systèmes de ressources des professeurs, d’autre part dans l’analyse des échanges et travaux menés entre enseignants dans divers collectifs institutionnels ou associatifs et des trajectoires de certaines ressources (cycle de vie, indexation, tagging et discussions).



  • NICAD NeuroInflammation et déclin cognitif dans la maladie d' Alzheimer : Etude pilote de l'imagerie TEP des proteines translocatrices (TSPO) à l'aide du [18 F] DPA-714 (NICAD)

    NICAD
    La neuroinflammation est impliquée dans la MA. Le témoin de la composante inflammatoire est l’activation microgliale, qui peut être visualisée en imagerie TEP. L’objectif de cette étude est de quantifier la neuroinflammation à l’aide du [18F]DPA-714 et d'évaluer son rôle dans la vitesse de déclin

    Neuroinflammation, évaluée par TEP [18F]DPA-714 et vitesse de déclin dans la MA
    L'objectif principal de cette étude pilote est de quantifier la neuroinflammation dans la MA (fixation et la distribution du radiotraceur [18F]DPA-714) et d’évaluer ses liens avec la vitesse du déclin cognitif (24 mois). Les objectifs secondaires sont d'évaluer les relations entre fixation du [18F]DPA-714 et : 1/ symptômes cognitifs/affectifs (T0 et T24 mois) et 2/volume hippocampique (T0 et T24 mois) et 3/charge amyloïde ([18F]AV-45)(T0) et 4/marqueurs périphériques de la neuroinflammation (T0) et 5/ microangiopathie cérébrale (T0).
    Les retombées attendues sont d’évaluer 1/ l’intérêt de l’imagerie TEP au [18F]DPA-714 pour comprendre la relation entre neuroinflammation et vitesse de déclin 2/ mieux connaitre les liens entre neuroinflammation et charge amyloide, volume hippocampique et microangiopathie 3/ de disposer d’un biomarqueur de neuroinflammation applicable en clinique qui pourrait permettre d'envisager et d’évaluer l’efficacité des thérapeutiques spécifiques futures.



  • STORISK Les petites îles face au changement climatique: vers des trajectoires de risque et d'adaptation

    Les petites îles face au changement climatique : vers des trajectoires de risque et d'adaptation
    Ce projet de 48 mois développe une approche intégrée des risques d'origine météo-marine (érosion, submersion, dégradation des récifs coralliens) dans les territoires d’outre-mer français, dans le contexte du changement climatique. Il produira un protocole transdisciplinaire innovant et des connaissances utiles aux acteurs allant des aléas aux impacts et à la vulnérabilité, et mettra en évidence les trajectoires d'adaptation au changement climatique les plus prometteuses pour ces territoires.

    Reconstruire des trajectoires de risque d'impact et d'adaptation au changement climatique
    Ce projet porte sur trois risques majeurs, l'érosion côtière, la submersion marine et la dégradation des récifs coralliens, qui sont fortement influencés par les pressions climatiques (en particulier par les interactions océan/atmosphère et par l'élévation du niveau de la mer) et sont de ce fait susceptibles de s’aggraver dans le contexte du changement climatique, au point de remettre en cause l'habitabilité des atolls. Il aborde ces risques par une approche originale fondée sur les concepts de Chaîne d'impacts et de Trajectoire de vulnérabilité. La reconstruction de Chaînes d'impacts et de Trajectoires de vulnérabilité pour chaque cas d'étude, couplée à une étude approfondie des conditions physiques et sociales, permet de traduire les risques associés aux aléas actuels et au changement climatique en trajectoires de risque territorialisées. A partir de là, l'objectif est d'engager un dialogue avec les acteurs locaux à nationaux sur les menaces et les risques futurs, et sur les moyens d'y faire face (stratégies d'adaptation).
    Plus précisément, ces trajectoires de risque prendront en compte :
    - Ce que les modèles nous apprennent de l'évolution future des interactions atmosphère/océan, de l'élévation du niveau de la mer, et des réponses possibles des îles coralliennes aux pressions météo-marines futures (Work Package 1) ;
    - Les enseignements des événements météo-marins passés et des changements environnementaux graduels dus au changement climatique en termes d'impacts (Work Package 2) ;
    - Les racines de ces chaînes d'impacts, autrement dit la vulnérabilité, en montrant comment les différents facteurs de contrôle de la vulnérabilité ont évolué et interagi au cours des dernières décennies (Work Package 3) ;
    - L'utilité d'une telle connaissance globale des processus et des impacts pour les acteurs concernés, non seulement à l'échelle des régions du sud-ouest de l'océan Indien et du Pacifique, mais aussi au plan national (Work Package 4).



  • Nano-OxTi Scale-Up de [Ti8O12(H2O)24]Cl8, HCl, 7H2O]

    Toward the development of new business in the field of Organic Photovoltaic (OPV) and Hybrid Solar Cells, at low cost
    Avec des rendements proches de 9,1% à 9.8% pour les meilleures cellules tandems, le développement de la filière photovoltaïque organique (OPV) et hybride est à un stade préindustriel. Leur mise en œuvre, exploitant les procédés de l’impression standard (roll-to-roll, jet d’encre, sérigraphie...) ouvre des perspectives pour la production en grande série et à bas coût, qui doit permettre à ces technologies de se diffuser largement dans des applications telles que le nomade (portable) et l’indoor.

    Le projet Nano-OxTi constitue une étape préliminaire clef nécessaire au développement industriel des cellules photovoltaïques organiques et hybrides.
    Le développement industriel des cellules OPV et hybrides nécessite une maîtrise totale des composants sur toute la chaine de production. Ceci implique d’intégrer la préparation des matériaux, la formulation des solutions colloïdales adaptées aux procédés d’impression, l’assemblage des dispositifs et leur encapsulation. L’insertion de couches d'oxydes métalliques semiconducteurs semble une voie prometteuse puisqu’elle permet d'accroitre significativement la durée de vie et le rendement des cellules OPV. La composition chimique du précurseur d’oxyde de titane et la nature des solvants jouent un rôle clé dans la nanostructuration du réseau TiO2 et par suite sur la stabilisation de solutions colloïdales adaptées à l’impression jet d’encre. Le projet Nano-OxTi se situe en amont et propose, sur la base du brevet CNRS « Titanium aquo-oxochloride and preparation method thereof » (FR2854623 délivré le 07/07/2006 ; EP 04 742 604.4 en cours d’examen ; JP 4697808 délivré le 25/01/2011 ; US 7858064 délivré le 28/12/2011) de réaliser un scale-up de [Ti8O12(H2O)24]Cl8, HCl, 7H2O] par le développement de procédés de préparation adaptés à l’industrie. Le projet vise à consolider la preuve de concept et à faciliter le transfert vers des partenaires industriels. Lors de nos synthèses au laboratoire, nous utilisons, depuis plus de 15 ans, un précurseur de titane industriel, aisément manipulable : TiOCl2,xHCl,yH2O ou « solution aqueuse de TiCl4 ». L'hydrolyse de TiOCl2, 1,4HCl, 7H2O, réalisée sous humidité relative contrôlée, permet l'obtention quantitative de cristaux de Ti8O12(H2O)24]Cl8.HCl.7H2O. Dans des conditions optimisées, 1kg de TiOCl2, 1,4HCl, 7H2O, (coût : 7€/kg) doit permettre l'obtention d'environ 600g de précurseur à l'échelle du laboratoire. Le procédé est fiable, peu onéreux et reproductible. Le développement industriel nécessite de compléter notre savoir-faire « procédé » afin de maitriser et d’accroître la cinétique de croissance des cristaux.



  • RECAP REConstruire Après un séisme : expériences antiques et innovations à Pompéi

    Reconstruire après un séisme. Expériences antiques et innovations à Pompéi
    Confrontés à un risque récurrent, les bâtisseurs du monde romain ont-ils développé des techniques de construction anti-sismiques ? Entreprise internationale, le programme RECAP implique une approche fortement pluridisciplinaire, sollicitant de façon étroite archéologie de la construction, sociologie, informatique, ingénierie des structures ou encore géologie, dans le but de déterminer les modalités pratiques de reconstruction et les choix techniques adoptés.

    Comment reconstruit-on après un tremblement de terre ? RECAP a pour objectif de déterminer les techniques des bâtisseurs romains en Campanie, à travers le cas emblématique de Pompéi.

    De façon pluridisciplinaire, ce programme étudie les conséquences des impacts sismiques en Campanie, et plus particulièrement à Pompéi, dans l’optique de déterminer l’existence d’une culture du risque sismique dans l’Antiquité. De par son contexte géologique particulier, la ville de Pompéi et sa région constituent un « laboratoire » exceptionnel. Pompéi a pour particularité d’avoir été victime de deux tremblements de terre précurseurs de l’éruption du Vésuve de 79 après J.-C. Le premier, en 63 après J.-C., est bien connu car évoqué dans des textes de Sénèque et Tacite, alors que le second, ayant eu lieu aux alentours de 70, est seulement identifié par les données archéologiques obtenues sur site.Le projet repose donc sur un pari scientifique ambitieux : restituer les conditions de reconstruction et les choix techniques adoptés face au risque dans cette ville romaine emblématique. Pour cela, il associe une approche quantitative de l’intensité et des effets produits par les tremblements de terre et une approche qualitative des conditions socio-économiques ayant déterminé les priorités de reconstruction et l’évolution des matériaux et méthodes utilisés.
    RECAP se décline selon trois objectifs principaux :
    1. Établir l’intensité des impacts sismiques sur le site de Pompéi, à partir de l’identification archéologique des anomalies architecturales et d’une modélisation de la résistance structurelle ;
    2. Produire un atlas des techniques de construction post-sismiques ;
    3. Appréhender la conscience de la vulnérabilité que pouvaient avoir les bâtisseurs dans les opérations de reconstruction.



  • EXSUDARCH EXSUDats et goudrons végétaux ARCHéologiques : chimie, fabrication et utilisations

    Exsudats et goudrons végétaux en archéologie : chimie, fabrication et utilisations
    Artisanats des résines et des goudrons végétaux de la Préhistoire au Moyen Âge

    Déterminer les systèmes d'exploitation des exsudats et des goudrons végétaux et leur évolution diachronique
    Il s'agit d'appréhender les systèmes de production des exsudats et goudrons végétaux depuis le choix des matières premières jusqu’aux circuits de diffusion de la Préhistoire au Moyen Âge à partir de deux zones d’étude majeures (Europe de l’ouest et nord-ouest méditerranéen ; péninsule arabique).
    Au démarrage de ce projet, nous n’avions qu’une idée imprécise de l’évolution des substances utilisées pour leurs propriétés adhésives, imperméabilisantes ou odoriférantes que sont les résines et les goudrons végétaux, en particulier en Europe occidentale et dans la péninsule arabique, de la fin de la Préhistoire au Moyen Âge. Par ailleurs, nous manquions cruellement de méthodes systématisées permettant de caractériser de très petites quantités de matière. Enfin, aucune recherche n’avait interrogé les circuits d’approvisionnement et de distribution de ces substances. En effet, les matériaux ligneux et leurs dérivés ne sont que très rarement intégrés à la réflexion sur les sources de matière première ; les reconstructions sont très complexes en raison du caractère ubiquiste et/ou fluctuant des associations végétales.
    Face à cet état de l’art, la problématique consistait à appréhender de façon globale les systèmes de production et d’utilisation des exsudats et des goudrons végétaux mais aussi leur évolution au cours du temps, à travers deux fenêtres spatio-temporelles différentes : l’ouest de l’Europe et le nord-ouest méditerranéen pendant le Néolithique et la protohistoire et la péninsule arabique de la protohistoire au Moyen Âge.
    Les enjeux étaient triples : dresser un état des connaissances sur les matières adhésives conservées en contexte archéologique, les identifier grâce au développement de méthodologies micro- ou non destructives et à la mise en place de référentiels adaptés, et déterminer les stratégies d’acquisition, de fabrication, d’utilisation et de diffusion des sociétés concernées pour les substances considérées dans ce projet.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités