L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Role de la sénescence du tissu adipeux dans les co-morbidités des pathologies métaboliques (CARMMA)


Action : Recherches Hospitalo-universitaires en santé


N° de convention : 15-RHUS-0003

Informations générales

  • Référence projet : 15-RHUS-0003
  • RST : Genevieve DERUMEAUX
  • Etablissement Coordinateur : INSERM Paris 12
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 9 000 000 €
  • Date de début du projet : 02/11/2015
  • Date de fin du projet : 01/11/2020
  • Mots clés : Cardiomyopathie, Sarcopénie, Obésité, maladie métabolique, Diabetes millitus

Résumé du projet

1) Le projet CARMMA repose sur l’hypothèse nouvelle que les comorbidités de l’obésité au premier rang desquelles la cardiomyopathie métabolique, sont associées à une sénescence prématurée du tissu adipeux (TA). Depuis le démarrage du projet nous avons confirmé dans des modèles murins d’obésité et dans des échantillons humains de TA que l’obésité est bien associée à une sénescence du tissu adipeux en parallèle d’un remodelage pathologique du TA avec fibrose et infiltrat de cellules inflammatoires. Nous avons par ailleurs clairement confirmé l’existence d’une dysfonction cardiaque très précoce lors d’un régime riche en graisses dans un modèle murin et avons identifié le développement d’une fibrose du tissu cardiaque tout au long de la phase de régime riche en graisses. Nous avons par ailleurs démontré que des souris soumises à un régime riche en graisse étaient protégées de la sénescence du TA ainsi que d’une dysfonction myocardique par l’exercice physique (entrainement par natation pendant 4 semaines). C’est un premier élément dans les objectifs de CARMMA d’établir la preuve de concept que la suppression de la sénescence du TA peut retarder le développement des comorbidités de l’obésité (modèles murins). 2) L’objectif principal de CARMMA est de définir les mécanismes par lesquels la sénescence du TA contribue à l’initiation et à la progression des comorbidités cibles de ce projet que sont la cardiomyopathie métabolique et la sarcopénie. Nous avons démontré la contribution de la sénescence du TA à la pathophysiologie de la cardiomyopathie métabolique dans le contexte de l’obésité en utilisant des modèles de souris protégées contre la sénescence et soumises à un régime riche en graisse. Nous avons également identifié un médiateur important dans la sénescence du tissu adipeux et de la dysfonction cardiaque qui nous a conduits à déposer un brevet avec une équipe de chimistes japonais (Université d’Osaka). 3) Afin de comprendre les mécanismes cellulaires responsables de sénescence du TA, nous avons  décidé d’explorer la fonction mitochondriale du tissu adipeux et avons mis au point le protocole d’analyse en utilisant la technique de Seahorse. 

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)