L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Expérience Innovante sur FUN de MOOC accessibles (EIFFELa)


Action : Initiative d'excellence en formation numérique


N° de convention : 15-IDFN-0012

Informations générales

  • Référence projet : 15-IDFN-0012
  • RST : Catherine MONGENET
  • Etablissement Coordinateur : FUN MOOC
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : Divers
  • Aide allouée : 1 500 000 €
  • Date de début du projet : 01/03/2016
  • Date de fin du projet : 28/02/2019
  • Mots clés : MOOC;accessibilité;social learning;apprentissage;ancrage mémoriel;vidéos interactives;statistiques;open edX;innovation;livre blanc;métodologie;expérience utilisateur

Résumé du projet

Rappelons que l’objectif du projet EIFFELa est, -      D’une part d’enrichir l’écosystème autour de la plateforme FUN-MOOC (qui s’appuie sur le logiciel open source Open edX) en déployant de nouveaux services développés par les partenaires techniques du projet : -      La création et la diffusion de vidéos enrichies (Adways) -      L’intégration d’activités sociales via des live event pouvant atteindre des milliers de connexions simultanées (Glowbl) -      L’utilisation de l’ancrage mémoriel, système automatisé de révision, permettant d’augmenter le taux d’engagement aux MOOC et développer l’apprentissage personnalisé (Domoscio) -      La mise à disposition d’outils de statistiques pour améliorer le suivi des apprenants et pour faciliter la recherche autour des pratiques pédagogiques (FUN) -      La mise en « accessibilité » de la plateforme et des contenus D’autre part de tester ces nouveaux services en les intégrant dans des MOOC pilotes accessibles qui seront produits par les partenaires pédagogiques au cours du projet. Les travaux réalisés avec les MOOC pilotes serviront à définir une méthodologie reproductible et donneront lieu à la rédaction d’un livre blanc sur l’accessibilité des MOOC qui définira les règles de bonnes pratiques pour créer des MOOC accessibles, dont les contenus seront utilisables par toutes et tous, quel que soit leur situation de handicap ou leur contexte de navigation. Si le projet a officiellement débuté le 1er mars 2016, c’est avec quelques semaines de retard qu’il a vraiment démarré. A cela plusieurs raisons: -Des difficultés juridiques liées aux prestataires qui avaient été identifiés lors de la rédaction du projet en 2014, et pour lesquels l’ANR nous incitait à lancer des marchés; -Sur ce volet accessibilité, nous avons tenté de travailler avec Access42 qui était initialement identifié comme prestataire, toutefois suite à des conflits internes au sein de leur SCOP et au départ d’un des fondateurs (A. Altinier), il s’est avéré que leur équipe n’a pas été en mesure de répondre aux besoins du projet EIFFELa. Nous avons donc décidé d’intégrer dans le projet la nouvelle structure créée par A. Altinier. Le délai de création de cette nouvelle structure, officiellement en septembre 2016, a induit un décalage des travaux liés à l’accessibilité de EIFFELa. -Enfin la date tardive du versement effectif de la dotation dans le courant du mois d’octobre,a induit un retard dans le démarrage des travaux pour 2 des startups partenaires du projet. Le comité projet a validé un nouveau planning (joint en annexe). En raison du décalage du planning, la consommation des budgets initialement alloués à l’année 1 du projet a été inférieure aux sommes allouées pour chacun des partenaires.Pour chacun des 5 modules du projet (vidéos enrichies, activités sociales, ancrage mémoriel, mise en accessibilité et statistiques) les travaux ont été réalisés selon le nouveau planning, et les développements afférents étaient en cours au 31 décembre 2016.La première expérimentation des nouveaux services, qui était initialement fixée au mois de janvier 2017, dans le planning initial a toutefois bien été respectée. Le premier MOOC Pilote du projet, réalisé par Sciences Po et traitant des enjeux des migrations internationales a utilisé plusieurs modules (vidéos enrichies,ancrage mémoriel,accessibilité)et l’analyse du retour des utilisateurs est en cours.  

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)