L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Structurations des mondes sociaux (SMS/SSW)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0066

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0066
  • RST : Michel GROSSETTI
  • Etablissement Coordinateur : Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
  • Région du projet : Occitanie
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 7 000 550 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://sms.univ-tlse2.fr/
  • Mots clés : Sciences Sociales ; réseaux ; Dispositifs ; Régulations . Territoires.

Résumé du projet

En 2016, le labex SMS a attribué 3 allocations de recherche pour des thèses, portant ainsi le nombre de doctorants financés à 15. SMS n’attribuera plus d’allocations puisque sa fin est programmée en 2019. Quatre nouveaux post-doctorants ont été recrutés pour 2017, portant le total à 20. Depuis le début du labex, environ 70 projets ont été lancés dans le cadre des 12 opérations et des 3 ateliers méthodologiques. Le laboratoire des idées qui réunit des chercheurs et des experts issus de différents mondes sociaux a poursuivi une réflexion sur « le fait religieux », et amorcé des travaux sur les circuits courts, le chômage et le patrimoine pictural des églises du Sud-Ouest (collaboration entre des collègues historiens de l’art et des sociétés savantes locales). ComUniTic, notre « living lab » sur le numérique a poursuivi ses activités attirant de nombreux participants. Le magazine en ligne Mondes Sociaux, actif depuis Juin 2013 connaît toujours une progression de son lectorat et a introduit en 2016 une série d’articles en anglais. Le réseau de masters lancé en 2014 poursuit son développement. Le colloque du Conseil Scientifique de SMS tenu en Avril 2016 a été l’occasion de faire le point sur l’ensemble des travaux et tracé des pistes pour approfondir les résultats déjà obtenus. D’une façon générale, le projet se réalise comme prévu, malgré des difficultés de gestion financière (longueur des procédures de mise en place des conventions, changements fréquents d’interlocuteurs, ralentissements dans les engagements de crédits, etc.) toujours aussi préoccupantes.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)