L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


LABEX pour la modélisation et la simulation scientifiques en recherche (CALSIMLAB)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0037

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0037
  • RST : Pascal FREY
  • Etablissement Coordinateur : FCS SORBONNE UNIVERSITE
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 1 - Math Info
  • Aide allouée : 5 001 210 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : iscd.upmc.fr/research/labex-calsimlab/
  • Mots clés : scientific computing; simulation; computational biology; computational chemistry;

Résumé du projet

Le projet Calsimlab se concentre sur des domaines de recherche actuellement tre?s actifs : chimie computationnelle, biologie computationnelle et bioinformatique, visualisation scientifique. Il met en relation et en interaction des scientifiques au cœur et a? l'interface de plusieurs disciplines : chimie, physique, microbiologie, mathe?matiques applique?es, informatique, me?canique et inge?nierie et sciences de la terre et de l'univers. Depuis 2012, plus de trente e?tudiants en the?se et post-doctorants ont e?te? recrute?s, ainsi que cinq inge?nieurs de recherche. Le labex organise plusieurs e?ve?nements chaque anne?e: une e?cole d'e?te? de quatre semaines (e?tudiants de master et de Licence 3) a? la station biologique de Roscoff (UPMC), une journe?e des jeunes chercheurs et participe a? l'organisation de confe?rences, journe?es the?matiques et ateliers. En 2016, gra?ce a? l'action structurante du labex, l'institut des sciences du calcul et des données (PI, ex ICS-institut du calcul et de la simulation) a pu re?pondre a? et obtenir plusieurs appels d'offre scientifiques (programme Emergence dans le cadre de l'Idex SUPER) ainsi que des fonds europe?ens (FEDER) permettant d'engager plus de ressources de calcul et humaines aux interfaces des disciplines. Parmi les avance?es scientifiques notables, les travaux de l'e?quipe de mathe?maticiens applique?s et chimistes spe?cialistes de la dynamique mole?culaire (sous la direction des Profs. Y. Maday- J.P. Piquemal) ont permis de gagner un facteur 1000 en terme d'efficacite? des codes de calcul. Le code Tinker-HP est largement diffusé dans la communauté scientifique (> 100 000 chargements) et l'UPMC est devenu l'un des titulaires de la propriété intellectuelle du code (avec Univ. St Louis). La poursuite des activités scientifiques des axes du labex se fera à partir de 2016 dans le cadre de deux équipes-projets de l'ISCD (PI), mises en place pour quatre ans minimum. Cette dynamique a permis le recrutements de plusieurs E/C. 

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)