L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Réseau français des instituts d'études avancées Plus (RFIEA+)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0027

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0027
  • RST : Raouf BOUCEKKINE
  • Etablissement Coordinateur : Réseau Français Des Instituts D'études Avancées
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 8 507 160 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.rfiea.fr
  • Mots clés : SHS; Sciences humaines et sociales; internationalisation

Résumé du projet

Le Labex RFIEA+ a permis la montée en puissance des politiques d’invitation de quatre instituts d’études avancées (Aix-Marseille, Lyon, Nantes et Paris) qui s’appuient sur des projets scientifiques innovants, des procédures d’invitation répondant aux meilleurs standards internationaux et des partenariats de premier plan. Grâce au soutien financier du Labex, les quatre IEA totalisent 650 mois-chercheurs en 2016, soit une augmentation de plus de 75% par rapport à 2011. Ce total est proche de la pleine capacité du dispositif et indique que l’objectif de développement a été atteint. Les quatre IEA reçoivent un flux soutenu de plus de 750 candidatures de haut niveau par an et présentent un taux de succès de l’ordre de 10%. Les IEA jouissent d’une forte reconnaisance sur le plan international. En matière d’accompagnement scientifique, les IEA se sont imposés comme des lieux de dialogue interdisciplinaire dans lesquels un travail innovant peut être mené au meilleur niveau. Les IEA membres du Labex sont devenus des instruments importants d’attractivité dans les stratégies de leurs partenaires (COMUE, universités, organismes de recherche, collectivités). Le soutien financier du Labex renforce l’impact des IEA par le biais d’actions dont le succès constitue pour les années à venir un enjeu majeur: (i) développement de collaborations sur des fronts d’innovation à l’interface des disciplines SHS (fonction d’incubation), (ii) développement de collaborations structurantes en accompagnant le montage de projets européens et internationaux (pépinière de projets), (iii) collaboration avec les écoles doctorales des établissements partenaires (internationalisation de la première recherche), et (iv) mise en valeur des connaissances et expertises en direction des décideurs publics et privés (transfert de connaissance). En 2016, les IEA ont amplifié la mise en oeuvre de ces différentes initiatives afin de consolider leur développement et de construire un horizon stable et pérenne. 

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)