L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Les passés dans le présent (PP)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0026

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0026
  • RST : Isabelle SIDERA
  • Etablissement Coordinateur : Université de Paris Ouest Nanterre La Défense ( Ex Paris X)
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 6 504 880 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.passes-present.eu
  • Mots clés : Histoire;patrimoines;mémoire;sociétés;numérique

Résumé du projet

Le labex Les passés dans le présent est un projet de recherche collectif traitant de la présence du passé dans les sociétés contemporaines. Quels usages pour quels passés ? Quels passés pour quels usages ? Ces questions en miroir se posent de manière nouvelle à l'ère du numérique et des mutations qu’elle entraîne. Elles sont épistémologiques, scientifiques et techniques, mais aussi culturelles, sociales et politiques. Porté par l'université Paris Nanterre, le labex allie le monde académique et le monde culturel. Ayant progressivement élargi son socle partenarial, il rassemble en 2016 la plupart des disciplines relevant des sciences humaines et sociales et mobilise 150 enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs, conservateurs, documentalistes. Début 2016, il comptait une cinquantaine de projets de recherche et de recherche-action, dont une quinzaine achevés fin 2016, et 8 projets de préfiguration. Un nombre croissant des recherches en cours irrigue les formations de niveau master et doctorat. Le partage des savoirs et de leurs sources avec des publics larges et variés est une priorité commune.  Début 2017, le labex est devenu un réseau dense, cohérent et articulé de recherches interdisciplinaires, intersectorielles et transnationales. Pleinement intégrée à ses objectifs, la dimension internationale s'ancre fermement dans le partenariat développé avec le programme franco-britannique Care for the Future, qui compte 8 projets cofinancés par le Arts and Humanities Research Council, des ateliers et conférences conjoints. Elle se déploie également en Amérique du Sud et en Europe, avec l’objectif de structurer des réseaux et coopérations de long terme s’appuyant notamment sur les programmes ANR et européens. Enfin, le ministère de la Culture et de la Communication et le labex convergent sur différents chantiers : le numérique, le patrimoine immatériel et la description et de sauvegarde des patrimoines du Proche-Orient ancien.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)