L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Modélisation et Expérimentation Multi-Echelles des Matériaux pour la Cons-truction Durable (MMCD)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0022

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0022
  • RST : Michel BORNERT
  • Etablissement Coordinateur : COMUE Université de Paris Est
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 2 - SMI
  • Aide allouée : 6 004 550 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://www.univ-paris-est.fr/fr/labex-mmcd-modelisation-experimentation-pour-la-construction-durable/
  • Mots clés : matériaux;hétérogénéités;microstructure;nanostructure;simulation numérique;imagerie;changement d'échelle;mécanique;transport;thermo-hydro-mécanique;endommagement;rupture;rhéologie;élaboration;matériaux naturels;génie civil;géomatériaux;bio-sourcés;composites;matériaux modèles;surfaces;interfaces;stochastique;

Résumé du projet

Le Labex MMCD vise à structurer la communauté "matériaux" d'Université Paris-Est (UPE) autour d'un projet commun centré sur les matériaux de la construction, et à y faire émerger une activité de recherche amont originale, par la confrontation au sein des projets qu'il motive et finance, de compétences très diverses et complémentaires. Sa gouvernance a été notablement revue en 2016 : les spectres scientifiques des 4 axes thématiques ont été élargis afin d'y favoriser les actions pluridisciplinaires; de plus, une nouvelle modalité de financement a été introduite pour provoquer l'émergence de projets transverses d'envergure, ouverts sur l'ensemble de la communauté matériaux de UPE, et trois projets de ce type ont démarré. Le mode d'action principal du Labex consiste à soutenir des projets de thèse ou de post-doctorat, selon un principe de fonctionnement qui consiste à ne financer que des projets impliquant des partenaires issus de cultures scientifiques différentes et qui s'avère fructueux, en dépit du risque associé à de tels projets et à leur démarrage nécessairement difficile. Le Labex a ainsi financé 33 thèses et 16 post-doctorants d'un an, dont 5 sont en cours fin 2016. Quatre thèses ont été soutenues en 2015 et 6 en 2016; elles ont pour la plupart produit un nombre élevé de publications scientifiques et ont été remarquées par la communauté (e.g. prix de thèse national). D'autres modes d'action du Labex concernent le renforcement des moyens expérimentaux ou de calcul des laboratoires, l'accueil de chercheurs étrangers (4 visiteurs en 2016) et le soutien à l'organisation de manifestations scientifiques (16 au total). En 2016, le Labex a soutenu 5 manifestations, dont deux conférences internationales d'envergure et un workshop international spécialisé. L'atelier du Labex MMCD a regroupé en septembre 2016 l'ensemble de ses acteurs, dont son comité scientifique international nouvellement constitué.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)