L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Des détecteurs pour Observer l'Univers (FOCUS)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 11-LABX-0013

Informations générales

  • Référence projet : 11-LABX-0013
  • RST : Pierre KERN
  • Etablissement Coordinateur : Université de Grenoble (COMUE)
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 3 - STUE
  • Aide allouée : 9 507 160 €
  • Date de début du projet : 01/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : https://labexfocus.osug.fr/
  • Mots clés : Detection in the mm and sub mm range; Detection in the IR; Advanced FPA; Detector; Instrumentation for Astrophysics; IR detectors

Résumé du projet

Fort d’une expertise sur l’ensemble de la chaine de détection, FOCUS apporte une contribution majeure de la conception a? la caractérisation de détecteurs aux meilleures performances pour l’astrophysique. FOCUS bénéficie d’un accès privilégié? aux technologies grenobloises de premier plan, et entretient de liens forts avec des industriels producteurs de composants (SOFRADIR leader de l’IR) ou de caméras a? très haute performance (FLI créée par des ingénieurs du consortium) ; d’autres industriels d’envergure entretiennent des liens étroits avec les membres de FOCUS (E2V, Ulis, ST Micro, AirLiquide). FOCUS permet de fédérer les équipes et d’accompagner des développements stratégiques et innovants : Caméra NIKA2/IRAM, détecteurs submm pour de prochaines missions spatiales, Photodiodes a? avalanche HgCdTe, matrices grand format IR très faible bruit, architectures innovantes intégrant détecteurs et optiques via des détecteurs courbes ou au contact. 9 appels d’offres ont permis le support de lots technologiques, post-docs, thèses, équipements, enseignement. Le conseil scientifique par ce processus élabore le programme de recherche. Les 5 assemblées générales annuelles ont été? l’occasion d’ateliers stratégiques. Les travaux supportés FOCUS ont permis d’obtenir des résultats de premier plan, objet de communique? de presse, incluant des résultats astrophysiques. D’autres résultats nécessitent des analyses de plus longue haleine avant publication ou valorisation. Le fait le plus marquant de 2016 a été le lancement de la réalisation de détecteurs Infrarouge grand format (2kx2k) et faible bruit sur financement FOCUS, ESA et programme H2020 de la commission Européenne.    Ce dernier relève d’enjeux majeurs, en termes de marchés et d’indépendance Européenne. Un module d’enseignement de la détection est désormais propose? au niveau national 2 fois par an (niveaux master ou Ph). Un support au Centre Spatial Universitaire de Grenoble est maintenant considéré?.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)