L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Innovation et transformation des pratiques de l’enseignement - apprentissage des langues dans l’enseignement supérieur (INNOVA-Langues)


Action : Initiatives d'excellence en formations innovantes


N° de convention : 11-IDFI-0024

Informations générales

  • Référence projet : 11-IDFI-0024
  • RST : Monica MASPERI
  • Etablissement Coordinateur : Université Grenoble Alpes
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : Divers
  • Aide allouée : 4 000 000 €
  • Date de début du projet : 14/06/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://innovalangues.fr/
  • Mots clés : recherche en langues, technopédagogie, dispositifs numériques

Résumé du projet

Tout en restant une année globalement productive, l’année 5 marque pour le projet un temps de ralentissement sur le versant des développements informatiques et technopédagogiques (action 3), et une période de difficultés, en termes de conduite de projet. Les volets didactiques (action 4) et les actions de  diffusion (action 5) engrangent tout de même de belles avancées. Nous ferons état dans la suite de ce rapport des difficultés auxquelles nous sommes confrontés depuis quelques mois. Dans les lignes qui suivent nous soulignerons les résultats obtenus depuis le début de l’année 5. 1/SELF (Système d’Évaluation en Langues à visée Formative) est déployé actuellement en anglais et en italien (depuis 2015) et en mandarin (depuis 2016) auprès de seize institutions, hors UGA. Douze autres établissements ont manifesté leur volonté d’adopter SELF l’année prochaine. La diffusion sur le site Grenoble Alpes progresse tout aussi nettement, avec une quinzaine de composantes impliquées en 2016-2017. L’accueil observé de SELF et le retour documenté de ses usages consolident le statut de solution de référenceque SELF acquiert dans le domaine du testing en France. La place de ce produit de formation issu de la recherche au sein de la communauté scientifique internationale se renforce également : preuve en est la participation de SELF au Colloque International ALTE (mai 2017), référence scientifique majeure de ce champ disciplinaire. La « preuve du concept » ayant été faite, le transfert méthodologiquea pu continuer à s’opérer de manière fluide en année 5 auprès des équipes d’espagnol, de japonais et de FLE. Les développements menés en année 5 dans ces trois langues confirment le déploiement à la rentrée 2017 de SELF japonais et postposent de peu (fin 2017) la mise en production dans les deux autres langues cibles. 2/Conformément au calendrier établi, le lot de travail GAMER a avancé en année 5 dans la mise en œuvre du cahier des charges de Magic Word (MW), le premier jeu d’Innovalangues. Ces avancées opérationnelles s’accompagnent de la consolidation de l’assise scientifiquede la démarcheimpulsée par ce lot (cf. publications, en PJ) et de nombreuses actions de diffusion.  A ce sujet, l'information centrale est la sélection de GAMER au salon Innovatives SHS du CNRS (mai 2017). Grâce à la mise à disposition d’un développeur à 90% sur un an, l'intégralité du code de MW a été reprise pour lui donner une structure plus robuste, mais également pour intégrer de nouvelles modalités de jeu, qui permettent de prendre en charge les attentes des enseignants, notamment en termes d'apprentissage du lexique. MW pourra très prochainement être déployé au sein de nos formations, en FLE et en anglais (à la rentrée), puis en italien. 3/ Toujours en matière d’action 4 (didactique), le démonstrateur « PAA » (parcours d’apprentissage en autonomie), « en route vers B2 » en italien a stabilisé son assise théorique. (Suite dans "Commentaires libres")

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)