L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Accompagnement des vocations scientifiques et techniques vers le titre d'ingénieur (AVOSTTI)


Action : Initiatives d'excellence en formations innovantes


N° de convention : 11-IDFI-0009

Informations générales

  • Référence projet : 11-IDFI-0009
  • RST : René LE GALL
  • Etablissement Coordinateur : Université de Nantes
  • Région du projet : Pays de la Loire
  • Discipline : Divers
  • Aide allouée : 9 000 000 €
  • Date de début du projet : 01/05/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Mots clés : Nouveaux publics; attractivité internationale; accompagnement; innovation pédagogique

Résumé du projet

Le projet AVOSTTI a pour objectif d’ouvrir les formations d’ingénieur du réseau Polytech à de nouveaux publics d’étudiants. Porté par 13 écoles du réseau, ce projet a permis la création de 3 passerelles dédiées aux bacheliers STI2D/STL (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable/sciences et techniques de laboratoires), aux étudiants de PACES (1ère année commune des études de santé) et aux étudiants étrangers. Avec différents partenaires institutionnels, les modalités d’admissions, les programmes pédagogiques et la communication ont été adaptés aux publics. Depuis 2013, 1 153 nouveaux apprenants ont intégré le réseau Polytech. Pour les STI2D/STL, le point majeur consiste en la mise en place d’un concours national spécifique (Geipi Polytech), comparable à ceux des bacheliers scientifiques. En 2016, 10 écoles Polytech et 17 IUT se sont associés pour ouvrir 226 places parmi 8 filières différentes de DUT et recruter 120 nouveaux élèves. Un accompagnement est dispensé en parallèle des cours en IUT. A l’issue de cette passerelle de 2 ans et après l’obtention de leur DUT, les élèves ont accès de droit à l’une des Polytech. La campagne d’informations nationale joue un rôle aussi important que les actions locales auprès des rectorats et des lycées. Pour les PACES, les écoles Polytech proposent une année de passerelle leur permettant ensuite d’intégrer un cycle d’ingénieur. Ce parcours a l’avantage de tenir compte de la validation de leur 1ère année de PACES. Ce dispositif organisé autour d’un accompagnement est adapté à ce public et leur offre l’opportunité de nouveaux débouchés dans les domaines scientifiques. En 2016, 11 écoles Polytech et 12 facultés de santé se sont associées, et 177 étudiants ont été recrutés (contre 166 en 2015 et 131 en 2014). La mise en place d’un concours selon 2 voies d’accès (nationale ou conventionnée) a permis de proposer des partenariats à des facultés de santé en dehors des universités ayant une Polytech. Les admissions augmentent d’environ 23% tous les ans, le taux de réussite de 86% et la poursuite d’études en cycle ingénieur dans le réseau de 96%, confirment bien l’intérêt de cette initiative. Pour les étudiants étrangers, la mobilité entrante est favorisée. L’objectif étant d’intensifier l’internationalisation des formations d’ingénieurs, 8 pays différents sont signataires d’accords entre réseaux d’universités et 15 accords de coopération sont à ce jour signés. Des dispositifs particuliers sont développés avec 3 universités en Chine. En 2016, le processus a permis d’intégrer 17 étudiants, 79 sont attendus en 2017. L’attribution de bourses d’excellence aux étudiants étrangers inscrits dans une école Polytech est mise en place. Depuis 2013, 77 bourses ont été accordées. 2016 marque aussi le lancement de 3 projets d’envergure en direction des publics cibles : une plateforme numérique pédagogique, un appel à projets pédagogiques et des espaces de travails collaboratifs distribués.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)