L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Réseau sismologique et géodésique français : l'équipement fondamental (RESIF-CORE)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0040

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0040
  • RST : Helle PEDERSEN
  • Etablissement Coordinateur : CNRS Michel Ange
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 3 - STUE
  • Aide allouée : 9 301 800 €
  • Date de début du projet : 01/04/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.resif.fr
  • Mots clés : Planète terre; Risques naturels; Georessources; Géophysique; Sismologie; Géodésie; Gravimétrie

Résumé du projet

RESIF a comme objectif de doter la France d’une instrumentation moderne pour l’étude géophysique de l’intérieur de la Terre et de l’aléa sismique. RESIF-CORE permet de transformer les moyens actuels en un instrument d’excellence de rang mondial. RESIF-CORE est constitué de 4 éléments : trois portent sur l’acquisition et l’installation d’instruments de mesure (sismologie, gravimétrie, géodésie), un porte sur la distribution des données. Le Consortium RESIF est en charge de la gestion de RESIF-CORE depuis février 2014 (~2 réunions/an du CODIR). Concernant le réseau sismologique, la réalisation de prototypes a permis de définir les modalités de construction des futures stations et les éléments techniques afférents. L’installation de capteurs en fond de forage et la conception d’armoires techniques avec une intelligence embarquée sont des éléments originaux du projet. Environ 80% des sites prévus dans RESIF-CORE ont été validés et 45% ont été construits. Les marchés pour les équipements sismologiques sont finalisés (déc 2016), et les premiers instruments ont été livrés (mars 2017). Le marché dédié à l’acquisition d’armoires techniques est en cours. L’essentiel des stations seront livrées d’ici fin 2018. Concernant l’instrumentation géodésique, les instruments ont été livrés (août 2016), et 60% sont installés. Les équipements restants, pour sites en zone montagneuse, seront installés dès que les conditions le permettront. Pour l’instrumentation gravimétrique, un gravimètre relatif et un supra-conducteur ont été acquis et sont en fonction. Le gravimètre quantique est en cours de développement et les tests effectués sur un premier prototype sont concluants. La livraison de sa version finale reste planifiée pour fin 2018. Le système d’information est passé en phase de pré exploitation: tous les services sont opérationnels et toutes les données de RESIF sont accessibles. Un important travail de consolidation et de durcissement des services est actuellement en cours.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)