L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


RESEAU FIBRE METROLOGIQUE A VOCATION EUROPEENNE + (REFIMEVE+)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0039

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0039
  • RST : Christian CHARDONNET
  • Etablissement Coordinateur : Université de Paris XIII (Paris Nord Villetanneuse)
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 2 - SMI
  • Aide allouée : 6 710 810 €
  • Date de début du projet : 01/07/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://www.refimeve.fr/
  • Mots clés : Temps-Fréquence ; Métrologie fondamentale ; Transfert par fibre optique ;

Résumé du projet

Le projet REFIMEVE+ « Réseau Fibré Métrologique à Vocation Européenne + » a pour but de distribuer sans dégradation de performance une fréquence optique ultra-précise par fibre optique dans une vingtaine de laboratoires français. Cette fréquence est élaborée au sein du laboratoire SYRTE de l’Observatoire de Paris. Ce projet s’appuie sur le réseau académique RENATER qui délivre l’internet haut débit sur l’ensemble du territoire. Des équipements optoélectroniques sont spécialement développés pour corriger en temps réel le bruit rapporté par l’environnement de ces fibres optiques sur le signal ultra-précis. Ce signal ultra-précis provient d’horloges à atomes froids qui sont parmi les plus précises au monde. Elles ont une précision de 17 chiffres significatifs. Grâce au projet REFIMEVE+, il est possible de transporter un tel signal sans perte d’information. De fait, les laboratoires connectés au réseau REFIMEVE+ disposent virtuellement de la même horloge que le SYRTE. Une expérience entre le SYRTE et le PTB en Allemagne connectés par une liaison de 1400km a démontré que leur deux horloges à Strontium fournissent des fréquences décalées de 2.10-15, soit environ 100 plus que leur précision. Ce décalage est expliqué par la relativité générale. Il traduit la différence d’altitude de 20 m entre les deux horloges. Ce résultat spectaculaire obtenu grâce à REFIMEVE+ a été classé parmi les 10 avancées scientifiques majeures de l’année 2016 par la revue La Recherche. Le défi de ce projet est d’assurer le transfert de savoir-faire à des industriels qui devront développer les équipements aux normes industrielles. 3 PME françaises sont en passe de relever ce défi. Les prototypes ont déjà été réalisés et validés par les scientifiques en conditions réelles sur la liaison Paris-Strasbourg. Le déploiement des équipements actuellement en construction devrait commencer en 2018 et les premiers laboratoires devraient pouvoir utiliser le signal métrologique à partir de la mi-2018.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)