L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Plateforme de REcherche sur les COhortes d'enfants suivis depuis la NAIssance (RE-CO-NAI)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0038

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0038
  • RST : Marie-Aline CHARLES
  • Etablissement Coordinateur : INED Paris
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 13 018 000 €
  • Date de début du projet : 01/10/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : plateforme d'accès aux données: pandora.vjf.inserm.fr/public/index.php? ; site cohorte Elfe: www.elfe-france.fr ; site epipage2 : www.epipage2.inserm.fr
  • Mots clés : cohortes ; grossesse ; enfants ; santé ; prématurité ; environnement ; développement ; éducation; conditions sociales;

Résumé du projet

Le projet RE-CO-NAI vise à constituer une plateforme de recherche sur les cohortes d’enfants suivis depuis la naissance pour pouvoir étudier de manière globale et multidisciplinaire les grands enjeux de la santé, du développement et de la socialisation des enfants. Cette infrastructure permet la collecte, le stockage et la mise à disposition de données. Deux cohortes d’enfants qui ont débuté en 2011 alimentent la plateforme : Elfe qui a inclus 18000 enfants nés après 33 semaines d’aménorrhée dans un échantillon aléatoire de maternités sur la France métropolitaine et Epipage2 qui suit 4800 enfants prématurés sur l’ensemble du territoire français. En 2016, des informations ont été collectées à l’école en moyenne section de maternelle grâce à la coopération des enseignants et de médecins de PMI sur un sous-groupe de 5000 enfants Elfe et des enfants des mêmes écoles.  En 2016, 33 (22 pour la cohorte Elfe et 11 pour la cohorte Epipage 2) nouvelles demandes d’accès aux données ont été satisfaites  pour les deux cohortes. Une demande concernant le risque potentiel de prématurité lié à des expositions professionnelles maternelles pendant la grossesse fera l’objet d’une analyse conjointe des deux cohortes et d’autres cohortes de naissance françaises. Les premières publications utilisant ces données ont été publiées. Elles concernent par exemple l’imprégnation des femmes et des nouveau-nés par une série de contaminants de l’environnement. Les résultats montrent une décroissance de la contamination pour des contaminants bien connus comme le plomb ou le mercure pour lesquels des mesures ont été prises mais une contamination fréquente pour d’autres contaminants comme certains pesticides ou les phtalates. Pour EPIPAGE, les publications ont concerné la prise en charge obstétricale et néonatale des enfants nés grands prématurés.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)