L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Options thérapeutiques au cours des hépatites B et C : une cohorte nationale française (HEPATHER)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0021

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0021
  • RST : Fabrice CARRAT
  • Etablissement Coordinateur : ANRS
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 10 011 300 €
  • Date de début du projet : 17/03/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Mots clés : Hépatite virale B; hépatite virale C

Résumé du projet

La cohorte ANRS CO22 HEPATHER a été initiée en collaboration avec l’Association française pour l’étude du foie (AFEF). C’est une cohorte exceptionnelle, par son ampleur et ses objectifs. Cette cohorte va permettre d’étudier l’évolution de la maladie hépatique liée au virus B ou C (VHB ou VHC) chez 25 000 patients au stade chronique de l’infection ou guéris. Le budget prévu pour le fonctionnement de la cohorte (hors projets de recherche) est d’environ 40 millions d’euros sur dix ans. La cohorte ANRS CO22 HEPATHER, dont l'Inserm-ANRS est le promoteur, associe organismes de recherches, sociétés savantes, institutions de santé et industriels - 6 contrats de partenariat avec des industriels, gérés par Inserm Transfert, ont ainsi été conclus. La gouvernance est constituée de plusieurs comités composés de représentants institutionnels et de scientifiques encadrant le fonctionnement de la cohorte : ils interviennent notamment dans la définition et la mise en oeuvre de ses orientations scientifiques ou dans l’évaluation et la validation de projets de recherche spécifique (PRS). La plateforme épidémiologique est en place : 21 058 patients ont été inclus au 2 janvier 2017 dans 32 centres experts en hépatologie (tranche 2), impliquant plus de 60 personnels de recherches (tranche 1 et tranche 2). Les données de la cohorte recueillies ont notamment permis de publier 4 articles dans des revues scientifiques et de soumettre des résumés scientifiques à différents congrès, notamment sur l’efficacité et la tolérance des nouveaux traitements anti-VHC et des projets de recherche scientifique nichés au sein de la cohorte ont été initiés. Une biothèque regroupant les échantillons biologiques prélevés chez les patients est gérée et stockée par la société Cell and Co à Pont du Château en Auvergne (tranche 1 et tranche 2) et continue à être exploitée pour les projets de recherche spécifiques (PRS).

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)