L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Plate-forme d'essais et de recherche sur les nouvelles technologies de « Groupe Aéro Propulseur » pour l'aéronautique et le spatial (GAP)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0018

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0018
  • RST : Jean-Claude GRANDIDIER
  • Etablissement Coordinateur : Ecole Nationale Supérieure Mécanique Aérotech
  • Région du projet : Nouvelle Aquitaine
  • Discipline : 2 - SMI
  • Aide allouée : 3 752 470 €
  • Date de début du projet : 01/09/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : https://www.pprime.fr/?q=fr/investissement-d-avenir
  • Mots clés : Propulsion ; Aéronautique ; Aérospatial ; Systèmes ; Conditions extrêmes ; Multiphysique ; Thermique ; Matériaux ; Tribologie ; Combustion

Résumé du projet

L'Equipex GAP a pour objectif de développer de nouveaux bancs d’essais sur une plateforme de recherche, PROMETEE, dédiée à l’étude de technologies de propulsion aéronautique et spatiale, et de l'énergie, en particulier pour : • améliorer les étanchéités et paliers ; • assurer un refroidissement aérothermique efficace ; • évaluer le potentiel de moteur par détonation rotative en tant que technologie de rupture pour l’aéronautique ; • prévoir et augmenter la durabilité des matériaux et des structures par une approche d'analyse multi-échelle. Cette plateforme s’inscrit au sein de l’Institut P’ (UPR 3346 CNRS) et couvre un large spectre scientifique en Matériaux, Combustion, Thermique, Aérodynamique, Aéroacoustique, Tribologie, Détonique. La spécificité des bancs GAP est de fonctionner en conditions représentatives des applications technologiques, tout en étant adaptés à la recherche scientifique en termes de maitrise des conditions limites et d’utilisation de métrologies avancées. De taille intermédiaire entre équipements standard de laboratoire et grandes installations, ils sont complémentaires dans le processus de ressourcement technologique par la recherche et fonctionnent à des coûts raisonnables pour la communauté académique. Ils sont développés en étroite collaboration avec le groupe SAFRAN avec lequel un accord de coopération a été signé en 2015sur un programme de recherche commun à 5 ans dans lequel les bancs GAP sont intégrés. Deux autres accords de partenariat similaires sont en discussion avec le CNES et TOTAL. Les 2 bancs ENDOMAT ont été installés à l'ISAE-ENSMA et sont pleinement opérationnels. Les 5 bancs RDE, TRILOGIE et BATH sont en cours d’installation sur PROMETEE, dont le bâtiment a été construit tardivement en avril 2016. Ils devraient être opérationnels d'ici la fin de l'année. Enfin, il convient de souligner que GAP s’inscrit dans les axes de la politique régionale qui lui a alloué un soutien financier important dans le cadre du contrat CPER–FEDER.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)