L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Bibliotheca bibliothecarum novissima : un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance (arabe, français, grec, hébreu, latin) (BIBLISSIMA)


Action : Equipements d'excellence


N° de convention : 11-EQPX-0007

Informations générales

  • Référence projet : 11-EQPX-0007
  • RST : Anne-Marie TURCAN-VERKERK
  • Etablissement Coordinateur : EPCS Campus Condorcet
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 7 100 000 €
  • Date de début du projet : 01/10/2012
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://www.biblissima-condorcet.fr
  • Mots clés : Observatoire pour l’e?tude de la transmission des textes anciens; Bibliothe?que nume?rique; Corpus de donne?es; Outils collaboratifs; Patrimoine e?crit; Collections; Livres manuscrits et imprime?s anciens; Interope?rabilite?; Edition e?lectronique

Résumé du projet

Biblissima fédère 53 projets scientifiques et numériques sur l’histoire des textes en Occident du 8e au 18e s., auxquel le portail Biblissima donnera un accès unique et simple. Une masse de données permettant des recherches a? très grande échelle Biblissima détermine et met en oeuvre une politique scientifique de numérisation, catalogage, encodage de manuscrits et imprimés anciens à la BnF, et dans les réseaux des BM et BU via les projets partenariaux. Dans ce cadre sont organisées chaque année des écoles d'été internationales. La documentation des partenaires est mise en ligne dans les bibliothèques numériques et bases de données qui intègrent progressivement le cluster. Biblissima aide des projets de recherche qui en comblent les lacunes : sur les fonds manuscrits et les textes transmis (latins, français, hébreux, grecs...), sur les inventaires anciens de livres du 8e au 18e s. (mêmes langues), sur des typologies textuelles particulières (glose, sermon, musique...), avec un important programme d'édition électronique. En 2016 a été mise au point une collection électronique d'éditions d'inventaires anciens, THECAE (PUC). Un observatoire du patrimoine écrit : l'interopérabilité Biblissima, en collaborant avec Stanford sur le protocole IIIF, a rendu interopérables deux grandes bibliothèques numériques, Gallica et la BVMM; le travail commence pour les BVH. Le cluster Biblissima utilise CubicWeb et intègre directement un visualiseur Mirador dans ses pages de résultats. Avec une ergonomie entièrement repensée, Biblissima ouvre son portail en avril 2017 avec Europeana Regia (BnF), Bibale (IRHT), CRII (CESR/MCC), Esprit des livres (ENC). Il permet de les interroger ensemble sur les acteurs et les objets de l'histoire des textes, de récupérer facilement des jeux de données et des référentiels, de les retravailler en utilisant ses outils (Collatinus, Eulexis, éditeur TEI...) ou d'autres (boîte à outils BaOBab). Un élargissement national et international est en cours.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)