L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Vers une cartographie haute résolution des interactions protéiques à l’échelle du génome. (MAPPING)


Action : Bio-informatique


N° de convention : 11-BINF-0003

Informations générales

  • Référence projet : 11-BINF-0003
  • RST : Alessandra CARBONE
  • Etablissement Coordinateur : COMUE Sorbonne Université
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 876 671 €
  • Date de début du projet : 01/10/2012
  • Date de fin du projet : 30/09/2017
  • Site web du projet : http://www.lcqb.upmc.fr/trac/mapping/wiki/TableOfContent
  • Mots clés : protein; protein-protein interaction; binding affinity; binding site; molecular modeling; ITC; docking; protein partner;

Résumé du projet

MAPPING propose de développer algorithmes et modèles qui vont permettre d'étudier les interactions entre protéines et prédire la formation de structures complexes qui auront des applications dans le domaine de la médecine. Les nouvelles approches mathématiques, informatiques et biophysiques qui sont en train d’être explorées dans ce projet aident à mieux comprendre les divers types d'interactions entre protéines. Les interactions protéine-protéine sont au coeur des processus moléculaires qui constituent la vie. Elles sont souvent responsables de dysfonctionnements préjudiciables à la santé humaine. Le projet permettra de développer de nouvelles technologies de diagnostics et de nouveaux protocoles thérapeutiques qui participeront à l'amélioration de la santé des citoyens. Le projet réunit quatre équipes spécialisées sur les interactions entre protéines et sur l'étude expérimentale de ces interactions; l'extraction d'information pertinente de données d’évolution, et le développement d'algorithmes décrivant l'amarrage de protéines. Plusieurs méthodes de détection de sites d’interaction, d’étude de l’architecture dynamique d’une protéine par calcul des modes de vibration, de docking pour l’analyse de l’espace des interactions protéines-protéines « vraies » mais aussi « fausses », d'estimation de l'affinité d'interaction à l'aide des modèles gros-grains et d'un champ de force approprié, d’analyse de coévolution entre protéines virales à l’échelle de génomes entiers, ont été développés au cours des quatre années d’activité du consortium et de nouveaux outils d’analyse ont été et seront bientôt librement accessibles à la communauté scientifique, à travers des serveurs web et bases de données web spécifiques. Elles devraient intéresser biotechnologistes, pharmacologistes et médecins et pourront notamment être transférées à des partenaires industriels pour accélérer la Recherche et le Développement et minimiser les coûts, augmentant ainsi leur compétitivité industrielle.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)