L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Geofluids and Volatil elements – Earth, Atmosphere, Interfaces – Resources and Environment (VOLTAIRE)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0100

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0100
  • RST : Bruno SCAILLET
  • Etablissement Coordinateur : Université d'Orléans
  • Région du projet : Centre-Val de Loire
  • Discipline : 3 - STUE
  • Aide allouée : 11 000 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 12/12/2019
  • Site web du projet : http://www.univ-orleans.fr/investissements-avenir/voltaire
  • Mots clés : Earth;Geodynamics;Fluids;Melts;Mineral Resources;Deformation;Aquifer;Critical Zone;Soil;Pollutants;Greenhouse Gases;Atmosphere;Halogen;Aerosol;Economy;

Résumé du projet

Le labex VOLTAIRE s'intéresse à l'origine et au devenir des géofluides et à leurs conséquences, y compris économiques, sur les ressources naturelles (minérales, aquatiques, atmosphériques, énergétiques). Il regroupe un consortium d'experts provenants de différents laboratoires et institutions de recherche (Université d'Orléans, CNRS, BRGM, INRA). Depuis 2011, VOLTAIRE a servi d'intégrateur des forces académiques sur le site d'Orléans sur la thématique précitée, en fournissant en particulier les moyens en RH et analytiques dédiés. Le projet est rentré dans sa phase de pleine maturité notamment grâce au développement de moyens analytiques uniques maintenant opérationnels (ex: datation Ar/Ar, analyseur N2O, phytotron, Rock Eval, plateforme nanofluidique), le tout en étroite concertation avec le projet Equipex PLANEX qui lui élabore des plateformes de simulations expérimentales uniques en leur genre, également dédiées à l'étude des fluides géologiques. Au delà des acquis scientifiques déjà considérables, VOLTAIRE a permi de développer une culture commune de la recherche résolument transdisciplinaire, qui implique des partenaires académiques aux pratiques différentes et complémentaires. Au premier rang des collaborations renforcées, il y a celle avec le BRGM, dont l'implication avec le laboratoire ISTO, porteur principal de VOLTAIRE, sera prolongée et significativement renforcée, dans le cadre du futur projet quinquennal de l'unité. La collaboration étroite entre l'ISTO, le LPC2E, ICARE et l'INRA dans le domaine de la caractérisation des gaz par voie spectroscopique est un autre élément remarquable à mettre au crédit de VOLTAIRE, qui s'est  traduite très concrètement par le recrutement d'une chercheuse CNRS au LPC2E sur la thématique générale des gaz volcaniques et de leurs interactions avec l'atmosphère. Dans ce même domaine général, les collaborations ont été enclenchées avec plusieurs labex (CAPRYSSES, Ressources21, ClerVolc, Cappa, IPSL).

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)