L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Innovative strategies for observing and modelling natural systems (OSUG@2020)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0056

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0056
  • RST : Michel DIETRICH
  • Etablissement Coordinateur : Université de Grenoble (COMUE)
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 3 - STUE
  • Aide allouée : 11 000 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 12/12/2019
  • Site web du projet : http://www.osug.fr/labex-osug-2020/
  • Mots clés : Terre ; Univers ; Environnement ; Observations ; Modélisation ; Formation ; Valorisation

Résumé du projet

Trois enjeux scientifiques sont au cœur du projet LabEx OSUG@2020 : • Enrichir les systèmes d’observation et mieux interconnecter et traiter les données collectées, afin d’améliorer notre compréhension et notre capacité à prédire les systèmes naturels ; • Étendre notre expertise partagée sur les questions environnementales, y compris les impacts sur les hommes, et mettre cette expertise au service du conseil pour les politiques publiques ; • Attirer et former plus d’étudiants grâce à des outils et des programmes novateurs, afin de continuer à répondre aux priorités stratégiques de recherche dans l’urgence environnementale et les écotechnologies, les sciences sociales et la santé. Afin de remplir ses missions interdisciplinaires, le LabEx regroupe 7 unités et 5 équipes de recherche sur les sites de Grenoble et de Chambéry, ainsi que deux UMS, soit plus de 1100 chercheurs, doctorants, ingénieurs, techniciens et administratifs qui œuvrent collectivement dans tous les domaines des Sciences de l’Univers, de la planète Terre et de l’Environnement : astrophysique, planétologie, géophysique, géologie, climatologie, hydrologie, glaciologie, écologie. Depuis le lancement du projet en septembre 2011, 6 appels d’offres annuels ont été organisés dans les volets Recherche, Observation, Formation, International et Valorisation. Près de 420 projets ont ainsi été financés en l'espace de 6 ans. Par ailleurs, des actions spécifiques ont été menées sur des projets structurants comme le centre de données de l’OSUG, le développement des moyens de calcul scientifique intensif (recrutement de personnels techniques, contribution à l'achat d'un cluster de calcul), ou encore les actions « outreach » (soutien à de nombreux colloques nationaux ou internationaux, organisation de journées sur les risques naturels, recrutement de personnels dédiés à la communication, création de sites internet).

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)