L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Memory in living systems: an integrated approach (MEMOLIFE)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0054

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0054
  • RST : Antoine TRILLER
  • Etablissement Coordinateur : Paris Sciences Lettres - Quartier Latin
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 10 000 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://memolife.biologie.ens.fr/
  • Mots clés : neuroscience; génétique; génomique; biologie du développement; écologie; évolution

Résumé du projet

« MemoLife » regroupe l’ensemble des équipes de l’Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS), du Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie (CIRB) du Collège de France et l’UMR « Plasticité du Cerveau » de l’Ecole Supérieure de Physique Chimie Industrielle (ESPCI). Il est porté par 52 équipes de recherche et 3 plates formes IBiSA (516 personnes). Le projet a pour objectif de renforcer les collaborations entre scientifiques travaillant à différents niveaux de la biologie du vivant. Le projet de recherche comporte trois axes scientifiques Neuroscience, Génétique et Génomique, Biologie cellulaire et développement avec une intégration interdisciplinaire forte (Ecologie et Biologie, Physique, Chimie et Mathématique). Le projet d’enseignement a pour objectif de former les étudiants (master et doctorat) à des approches interdisciplinaires, de mettre en place un programme doctoral international commun pour attirer des étudiants de haut niveau, d’organiser des cours en biologie des systèmes, imagerie cellulaire, optogénétique en mettant l’accent sur le recrutement et la participation d’étrangers et d’industriels. Depuis 2012, la gouvernance du Labex est parfaitement opérationnelle. Les outils nécessaires à la réalisation du projet scientifique et d’enseignement en terme d’équipements et de recrutement de personnels ont été mis en place, en accord avec le projet initial. Les outils de communication et de diffusion des actions sont efficaces. Les projets structurants inter thématique et inter établissement ont permis de développer des axes de recherche forts entre les équipes du consortium.  Des axes particulièrement innovants ont été développés au sein du Labex, il s’agit du Pôle de Biologie Computationnelle, du projet structurant « MicroLife » et d’un pôle Neurosciences. L’environnement de l’Idex PSL contribue très efficacement au bon déroulement du projet et a permis d’accélérer les actions de valorisation.    

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)