L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Using the world in ancient societies : processes and forms of appropriation of space in Long Time (LaScArBx)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0052

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0052
  • RST : Valérie FROMENTIN
  • Etablissement Coordinateur : Université de Bordeaux
  • Région du projet : Nouvelle Aquitaine
  • Discipline : 6 - SHS
  • Aide allouée : 12 000 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://lascarbx.labex.u-bordeaux.fr/
  • Mots clés : archéologie;anthropologie biologique;histoire ancienne et médiévale;préhistoire;archéomatériaux;paléoenvironnement;philologie;modélisation;datation

Résumé du projet

   Le LaScArBx réunit trois UMR du site bordelais (AUSONIUS, PACEA, IRAMAT-CRP2A) œuvrant dans le champ de l’archéologie au sens large et une palette de compétences unique en France. La thématique retenue (L’usage du monde par les sociétés anciennes : processus et formes d’appropriation de l’espace sur le temps long) envisage l'espace dans toutes ses acceptions (environnement, milieu, territoire), sur le temps long (de la Préhistoire à la fin du Moyen âge) et à travers la diversité de ses interactions avec l’homme. Depuis 2011, le LabEx a investi 1 million d'euros en équipements de pointe et recruté 9 ingénieurs, 8 chercheurs sur chaires junior (2 en 2016), dont 3 ont intégré le CNRS comme CR, 12 doctorants (5 en 2016), 13 post-doctorants (6 en 2016). 43 projets Recherche et 5 projets Formation ont été financés par les AAP internes (respectivement 5 et 2 en 2016, AAP6). Les publications sont en augmentation sensible : 97 en 2016 (44 OS ou OS* et 53 ACL) contre 44 en 2015 (183 depuis 2012). La valorisation passe par une exposition-vitrine présentant les résultats des projets financés, une participation diversifiée à l'événementiel culturel, un projet de transfert des connaissances vers l'économie touristique initié en 2016. Le LabEx a permis le dépôt de 2 logiciels et d'un brevet, actuellement en développement industriel à l'international, la création (2015-16) d'un LIA avec la Russie, un partenariat industriel avec EDF (2016), l'ouverture d'une mission archéologique franco-turque (MAEE, 2015-2018). Trois nouveaux projets ANR et un projet ERC (Starting Grant) ont été obtenus en 2016. La part des cofinancements dans le budget du LabEx 2011-2016 (hors tutelles et salaires des permanents) est de 64%. L'université de Bordeaux vient d'être classée au 16e rang mondial et 1er rang français (43e mondial et 3e français en 2016) pour l'archéologie (QS Ranking by Subject). Les 3 UMR du LabEx ont décidé de répondre à l'AAP "Ecoles Universitaires de Recherche" du PIA3.  

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)