L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Solar Energy, Science, Technology and Innovation for Energy Conversion (SOLSTICE)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0022

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0022
  • RST : Gilles FLAMANT
  • Etablissement Coordinateur : Université de Perpignan
  • Région du projet : Occitanie
  • Discipline : 2 - SMI
  • Aide allouée : 5 000 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 12/12/2019
  • Site web du projet : http://www.labex-solstice.fr/
  • Mots clés : Energie solaire, solaire à concentration, CSP, CPV, systèmes hybride, chaleur solaire, stockage thermique, fuels synthétiques

Résumé du projet

Le labex SOLSTICE (Solaire : Sciences, Technologies et innovations pour la Conversion d’Energie) a été mis en place en septembre 2011. Il vise à réunir les forces de recherche complémentaires de trois laboratoires (PROMES, IES, RAPSODEE) et quatre institutions (CNRS, Université de Perpignan, Université de Montpellier et Ecole des mines d’Albi) afin de proposer des solutions innovantes dans le domaine de la conversion de l’énergie solaire. Les recherches concernent cinq axes : Conversion de l’énergie solaire efficace et à bas coût ; Matériaux à très haute température pour la prochaine génération de centrales solaires ; Fuels synthétiques à partir de l’énergie solaire ; Eco-technologies solaires ; Optimisation des systèmes solaires. Durant les cinq premières années, les efforts de recherche ont porté essentiellement sur les systèmes de conversion de l’énergie solaire concentrée : nouvelle génération de cellules photovoltaïques sous concentration à base d’antimoniures, récepteurs solaires : matériaux et transferts, stockage thermique à haute température, combustibles de synthèse. Un nouveau thème de recherche sur les systèmes hybrides CVP/CSP (photovoltaïque/thermodynamique) a été initié en 2016. SOLSTICE bénéficie pour ses recherches des équipements et infrastructures des Equipex SOCRATE (solaire à concentration) et EXTRA (matériaux antimoniure). Les entreprises Arkema, PSA, Hélioprocess et Eco-Tech Ceram sont partenaires de SOLSTICE ainsi que le CNES. En 2016, SOLSTICE a été associé à trois projets européens relatifs au solaire à concentration. Des collaborations internationales ont été établies avec l’Argentine, la Chine, le Chili, Israël, Le Maroc, la Russie. Le suivi de SOLSTICE est assuré par un Conseil de direction, un Comité stratégique et un Conseil scientifique consultatif international qui a été mis en place en 2016.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)