L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Biological and Cultural Diversities : Origins, Evolution, Interactions, Future (BCDiv)


Action : Laboratoires d'excellence


N° de convention : 10-LABX-0003

Informations générales

  • Référence projet : 10-LABX-0003
  • RST : Anthony HERREL
  • Etablissement Coordinateur : FCS SORBONNE UNIVERSITE
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 4 - Agro Eco
  • Aide allouée : 7 600 000 €
  • Date de début du projet : 13/04/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : http://labex-bcdiv.mnhn.fr/
  • Mots clés : biodiversity; cultural diversity; interactions

Résumé du projet

BCDiv est un LabEx centré sur le site du Muséum national d’Histoire naturelle, associant principalement les UMR/S de cet établissement appartenant également à l’INEE du CNRS. Il explore 3 systèmes connectés: la diversité de l'homme et des comportements de ses sociétés envers la biodiversité, ainsi que les processus à l’origine de ces diversités; les patrons de la diversité biologique, de l'organe aux communautés et aux écosystèmes, et le processus de naissance et de régulation naturelle de cette diversité; la diversité et la complexité des interactions entre les systèmes biologiques et socio-culturels. BCDiv explore ces 3 domaines à différentes échelles de temps, des origines de la biodiversité protérozoïques aux grandes crises de diversité paléontologique, et de la diversification originelle des cultures à l'impact de la transition néolithique ou de l'industrialisation. Depuis le 9 septembre 2011, BCDiv a déjà lancé six appels à projets internes (AAP). Le conseil scientifique composé uniquement de personnalités extérieures au LabEx a évalué 295 projets soumis à l’AAP (2012 : 42 ; 2013 : 35 ; 2014 : 49 ; 2015 : 47 ; 2016 : 74 ; 2017 : 48). En parallèle, conformément au projet initial, BCDiv a contribué à rénover ou compléter certains gros équipements mutualisés (cluster, Microscopies électronique, morphométrie, imagerie…) et a recruté 10 ingénieurs en charge du fonctionnement de ces plates-formes techniques ou d’opérations programmées, y compris le télé-enseignement (e-learning). Depuis 2014, il a ouvert un site web et organise chaque année une réunion scientifique de restitution. En 2015, il a par ailleurs initié 7 groupes de travail transversaux.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)