L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Organisation et montée en puissance d'une Infrastructure Nationale de Génomique (France-Génomique)


Action : Infrastructures


N° de convention : 10-INBS-0009

Informations générales

  • Référence projet : 10-INBS-0009
  • RST : Pierre LE BER
  • Etablissement Coordinateur : CEA Fontenay-aux-Roses
  • Région du projet : Île-de-France
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 59 987 600 €
  • Date de début du projet : 01/12/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.france-genomique.org
  • Mots clés : Génomique à haut débit; technologies de séquençage NGS; informatique & bioinformatique à haute performance; service à la communauté; veille et développements technologiques; formation

Résumé du projet

Le management de FG s’est renforcé au tout début 2017 avec l’ouverture d’un poste de chef de projet par le CEA, pourvu en mobilité par Marie-Thérèse Bihoreau. Par ailleurs, nous avons enclenché le processus de certification ISO 9001 de la gouvernance, qui devrait nous permettre d’accélérer et de renforcer l’intégration de FG et de ses activités. Outre une spécialisation de plus en plus prononcée, l’évolution technologique des plateformes est très orientée vers le développement et le déploiement des technologies longues lectures (investissement dans des machines Sequel, Chromium 10X, PromethION) et le séquençage single-cell. Un autre investissement crucial a été l’upgrade des capacités de calcul au TGCC, maintenant achevé. Concernant la veille et les développements technologiques, une réflexion a été engagée, à l’instigation du comité de pilotage, pour mettre en place un programme et une feuille de route beaucoup plus ambitieux, et d’autre part en synergie avec le plan France Médecine Génomique 2025 annoncé en juin 2016. L’activité de service à la communauté est quant à elle toujours soutenue, avec près de 1000 projets réalisés en 2016. Le quatrième AAP a abouti à la sélection début 2017 de 22 nouveaux « Grands projets », à fort impact. L’activité de formation et de diffusion de l’expertise reste également soutenue, et un effort de visibilité et de cohérence a été fait (et doit être poursuivi) avec la mise en ligne sur le site Web FG de pages « formations » et « e-learning ». Enfin, l’un des principaux évènements de l’année 2016 a été l’évaluation à mi-parcours de FG (à l’instar de toutes les INBS) par un jury international, le 23 mars. Le jury a souligné l’excellente productivité de France Génomique, considérée comme un succès. Un certain nombre de recommandations ont été faites par le jury, qui feront l’objet d’un plan d’action à court, moyen et long terme, sur la base duquel FG sera dans les meilleures conditions pour être pérennisée au-delà de 2019.

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)