L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Centre Européen des Sciences de la Transplantation et de l’Immunothérapie (TSI-IHU) (CESTI (TSI-IHU))


Action : Instituts Hospitalo-Universitaires B


N° de convention : 10-IBHU-0005

Informations générales

  • Référence projet : 10-IBHU-0005
  • RST : Gilles BLANCHO
  • Etablissement Coordinateur : CHU de Nantes
  • Région du projet : Pays de la Loire
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 5 000 000 €
  • Date de début du projet : 01/07/2012
  • Date de fin du projet : 30/06/2018
  • Site web du projet : http://www.cesti.univ-nantes.fr/
  • Mots clés : maîtrise de la réponse immune; allo-transplantation; xéno-transplantation; thérapie cellulaire; thérapie génique; auto-immunité

Résumé du projet

Le projet de l’IHU B CESTI est thématisé sur la maîtrise de la réponse immune et l’induction de tolérance dans le contexte de la transplantation et des thérapies cellulaires et géniques. L'année 2016, 4ème année de plein exercice du CESTI confirme le dynamisme et l'excellence salués par notre conseil scientifique international en 2015. Les chercheurs, médecins et leurs équipes ont publié cette année plus de 100 articles dont plusieurs dans des revues de facteur d'impact majeur. Trois nouveaux brevets on été déposés, portant à 20 le nombre total de dépôts ou extensions de brevets déposés depuis le lancement du CESTI. Les deux startups, Horama et Xénothéra, créées dès 2014, poursuivent leur développement et deux autres, issues des travaux du CESTI, sont en cours de création.  Le dynamisme du CESTI se reflète aussi par des essais cliniques particulièrement innovants, notamment en premières mondiales. Le 1er concerne un pansement cutané biologique développé depuis des cellules souches et le 2nd, un essai de thérapie génique pour une rétinite pigmentaire relativement fréquentes. Les deux essais en transplantation démarrés en 2015 se poursuivent. L'impact du CESTI sur l'attractivité du site se confirme. Après avoir favorisé en 2015 l'arrivée sur le CHU du Pr Antoine Gourraud dans le but de développer un axe déficitaire sur Nantes, la médecine de précision, le CESTI promeut aujourd'hui la venue du Dr Poschman, spécialiste en épigénétique avec l'objectif de développer ce nouvel axe en transplantation. Cet effet levier se concrétise aussi dans notre capacité à répondre aux appels d'offres du PIA2, illustrée notamment par le succès récent du dossier ISITE "NEXT" sur les thématiques santé (dont le CESTI est pivot) et ingénierie.  Notre objectif est maintenant de renforcer les impacts et actions du CESTI en nous positionnant sur le nouvel appel d'offre IHU avec un dossier centré sur la transplantation, axe fort du site, aussi bien au niveau du soin que de la recherche.   

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)