L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


L'Institut de Rythmologie et modélisation Cardiaque (LIRYC)


Action : Instituts Hospitalo-Universitaires


N° de convention : 10-IAHU-0004

Informations générales

  • Référence projet : 10-IAHU-0004
  • RST : Michel HAISSAGUERRE
  • Etablissement Coordinateur : Fondation Bordeaux Université
  • Région du projet : Nouvelle Aquitaine
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 45 000 000 €
  • Date de début du projet : 01/07/2011
  • Date de fin du projet : 31/12/2019
  • Site web du projet : www.ihu-liryc.fr
  • Mots clés : Electrophysiology; arrhythmia; fibrillation; heart modelling; heart failure; sudden cardiac death; cardiac mapping; resynchronization; imaging; ablation

Résumé du projet

LIRYC a été lancé le 1er juillet 2011 sous la direction du Professeur Michel Haissaguerre. Les premières années du projet ont principalement été consacrées au lancement des laboratoires de recherche, l’acquisition des équipements, le renforcement des équipes par une stratégie ambitieuse de recrutements, et la mise en place de nouvelles collaborations internationales par le biais de « chercheurs invité » apportant au projet des compétences uniques au monde. En ce qui concerne les programmes de recherche, plusieurs accomplissements majeurs sont à noter : (i) le développement de la cartographie non-invasive afin de mieux comprendre les mécanismes d’arythmie et de dyssynchronie et d’optimiser les traitements; (ii) la mise en place d’une approche multimodale intégrant l’imagerie, la cartographie électro-anatomique et la modélisation; (iii) le développement de nouvelles approches thérapeutiques visant le substrat arythmogène; et (iv) l’application de nouvelles technologies de stimulation cardiaque sans sondes dans le contexte de la resynchronisation cardiaque. L’année 2016 a été marquée par le lancement de la nouvelle plateforme expérimentale et par l’obtention d’un financement prestigieux de la Fondation Leducq pour la mise en place d’un réseau transatlantique d’excellence qui regroupe six équipes de recherche Européennes, Nord-Américaines et Néo-Zélandaise. Les objectifs de ce projet coordonné par le LIRYC sont une meilleure compréhension des mécanismes de la fibrillation ventriculaire et une meilleure prévention de la mort subite. Sur le plan enseignement, un nombre important d’internes en cardiologie entreprennent actuellement une formation MD-PhD, 5 thèses de sciences ont été soutenues et un nombre important de professionnels de la santé ont été accueillis pour des formations diverses au sein de l’Institut. Finalement, LIRYC compte à ce jour une dizaine de partenaires industriels avec lesquels des accords de collaboration sont conclus ou en cours.    

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)