L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

(DS0705) 2016
Projet CROWDGUARD

Confidentialité et efficacité dans les plates-formes de crowdsourcing

Les plates-formes de crowdsourcing offrent l'opportunité sans précédent de mettre en contact facilement fournisseurs de tâches, ou taskers, et travailleurs, ou workers, localement ou pas, pour du travail payé ou du bénévolat, et pour des tâches diverses. En autorisant la recherche fine de workers ayant des profils précis, profils non disponibles sinon, ces plates-formes ont le potentiel de réduire les coûts ainsi que d'accélérer voire de démocratiser l'innovation. Leur importance croissante a fait d'elles des acteurs incontournables de l'économie du 21ième siècle. Cependant, des comportements abusifs venant de plates-formes envers taskers ou workers, volontaires ou non, sont fréquemment décrits dans les journaux ou les sites web spécialisés, mettant l'ensemble des plates-formes de crowdsourcing au centre d'un débat public brulant. Les exemples réels d'abus ne manquent pas et vont de l'accès illégitime à des informations privées (cf, e.g., les scandales dus aux accès illégitimes à la géolocalisation fine des taskers d'une application connue de VTC – https://tinyurl.com/wp-priv) au déni flagrant de l'indépendance des workers (cf, e.g., les plaintes de workers pour micro-tâches ou de chauffeurs VTC sur le haut niveau de contrôle et de surveillance de leurs plates-formes respectives – https://tinyurl.com/wsj-ind et https://tinyurl.com/trans-ind). Ces abus nourrissent les inquiétudes des individus et masquent les bénéfices que le crowdsourcing peut apporter. En plus des raisons éthiques et légales évidentes, la protection des taskers et des workers vis-à-vis de la plate-forme elle-même, est donc cruciale pour fonder une relation de confiance solide.

L'objectif du projet CROWDGUARD est de concevoir des mesures de protection des taskers et des workers contre les menaces potentielles de la plate-forme, tout en autorisant cette dernière à réaliser efficacement des assignations tâches-workers précises. Dans CROWDGUARD, nous proposons de mettre en œuvre une approche qui considère la confidentialité et le respect de la vie privée comme des briques de base permettant de prévenir une large variété de comportements abusifs. D'une part, la satisfaction de ces garanties empêche directement le premier abus que nous considérons, c'est-à-dire l'usage illégitime d'informations personnelles et/ou confidentielles que les workers et taskers confient à la plate-forme pour l'assignation de tâches. D'autre part, grâce à leurs capacités de masquage, confidentialité et respect de la vie privée portent la promesse, sous une forme étendue, de pouvoir prévenir toute une variété de comportements abusifs (e.g, non-discrimination, ou indépendance des workers).

Le projet CROWDGUARD spécifiera un ensemble de cas d'usage pertinents, inspirés de situations réels, et illustrant l'impératif de protéger taskers et workers d'éventuels abus de la plate-forme. Le projet proposera des algorithmes distribués et sécurisés pour que les workers (resp. taskers) calculent de manière collaborative une version de leurs profil respectueuse de la vie privée (resp. une version confidentielle de leur tâche) avant de l'envoyer à la plate-forme. Les tâches et profils ainsi calculés autoriseront des processus de crowdsourcing efficaces et précis tout en étant protégés par des garanties solides. Dans CROWDGUARD, nous identifierons et formaliserons les comportements abusifs pouvant venir de la plate-forme et proposeront des modèles et algorithmes robustes pour les empêcher. Finalement, un prototype sera développé et utilisé pour évaluer l'efficacité des techniques proposées.

Les résultats scientifiques principaux de CROWDGUARD permettront de faire progresser l'état de l'art sur les modèles et algorithmes définissant et prévenant les comportements abusifs des plates-formes crowdsourcing. Ils pourront ouvrir la porte au développement, par des industriels ou des associations, de plates-formes respectueuses des individus.

Partenaires

IRISA Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires

Aide de l'ANR 144 720 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2016 - 42 mois

 

Programme ANR : (DS0705) 2016

Référence projet : ANR-16-CE23-0004

Coordinateur du projet :
Monsieur Tristan Allard (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.