L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI (LabCom V4)
Edition 2014


VECT'OLEO


Laboratoire de structuration des corps gras naturels pour la vectorisation de composés bioactifs végétaux en nutrition topique et orale

VECT'OLEO
Le LABCOM VECT’OLEO propose une recherche et un développement axés « 100% naturel » couplés à une gestion des ressources renouvelables (huiles végétales, plantes) et limitées en terme de demande énergétique (utilisation des ressources végétales locales) pour les axes santé et bien-être, avec des applications en dermo-cosmétique et en nutrition.

conception d'huiles vegetales structurées
le laboratoire VECT'OLEO permettra d'apporter la compréhension profonde des structures supramoléculaires des extraits en phase continu huile, de développer des techniques d'analyse sur l'évaluation de la stabilité, de la disponibilité et de l'efficacité des bioactifs (vitamines, anti-oxydants, composés anti-inflammatoires) dans le milieu de la vectorisation huileuse.

methodes et approches
La feuille de route du LABCOM VECT’OLEO comprend
1. Une phase de montage
2. Une phase opérationnelle elle-même organisée autour de 2 objectifs
3. Une phase de valorisation couplée scientifique / industrielle

Résultats

Les règles de fonctionnement et de gouvernance entre ICSM et OLEOS
L’échange de connaissances techniques et scientifiques entre les deux entités.
La réalisation d’une pré-étude expérimentale: analyse par l’ICSM d’un système huileux simple (huile d'olive + auxiliaire) proposé par OLEOS

Perspectives

Le choix des outils de valorisation des travaux

Productions scientifiques et brevets

1ere publication en cours

Partenaires

UMR 5257 Institut de Chimie séparative de Marcoule

Aide de l'ANR 300 000 euros
Début et durée du projet scientifique septembre 2014 - 36 mois

Résumé de soumission

L’extraction par un corps gras naturel, une huile, un beurre ou une cire végétale, de principes actifs contenus dans des végétaux est à la base du concept technologique développé et breveté par OLEOS qui propose ainsi une nouvelle génération d’actifs cosmétiques éco-conçus: les Oléoactifs®. La présentation huileuse d’un extrait végétal permet d’offrir une forme originale à la fois stabilisée et vectorisée de différentes molécules mêmes fragiles et oxydables, par exemple des flavonoïdes ou autres antioxydants phénoliques, qui s’organisent dans la phase huileuse continue au cours de l’extraction et sont ainsi protégées en formulation. Le principe repose sur la théorie du « paradoxe polaire des antioxydants »: Il y a un intérêt à ajouter dans une huile végétale des antioxydants polaires pouvant s’organiser et agir en synergie avec les antioxydants apolaires. Ce concept valorise aussi la synergie biologique in vivo en particulier dans la peau, entre les propriétés des acides gras et des micronutriments de l’huile et celles des différents bioactifs extraits. Mais cette technologie reste à ce jour limitée par deux verrous majeurs: 1/ la concentration en composés polaires lipo-extractibles par une huile est limitée, 2/ l’organisation moléculaire et colloïdale des différents composés extraits par une huile n’est pas connue et de ce fait les résultats de l’oléo-extraction restent empiriques et difficilement pilotables au niveau industriel. Or, l’oléo-extraction ou l’obtention d’huiles végétales structurées est aujourd’hui un enjeu industriel prometteur pour obtenir des éco-ingrédients verts, sans chimie ni synthèse, plus bio-disponibles et plus facilement formulables que des extraits hydro-alcooliques classiques.
L’ICSM est un laboratoire expert de l’étude des organisations supramoléculaires et des processus dynamiques de molécules amphiphiles et d'ions aux interfaces dans le cadre de l’extraction liquide/liquide. Ce laboratoire a une connaissance scientifique et mécanistique poussée et assez unique des huiles structurées et de la complexation d’ions et d’autres molécules polaires en vue de leur séparation en système huile. Il dispose d’un équipement performant pour conduire des études physico-chimiques, thermodynamiques, microscopiques et structurales sur ces milieux. L’expertise de l’ICSM est donc tout à fait complémentaire de celle d’OLEOS sur les lipides et l’oléo-extraction. Le LABCOM VECT’OLEO permettra de mettre au point des systèmes ternaires [huile végétale + complexant naturel + composé bioactif] offrant des performances accrues en terme de concentration et de stabilité par une meilleure maitrise de l’organisation mésoscopic en système continue huile. Ce LABCOM permettra d’établir de façon durable un échange de connaissances, de créativité et d’outils analytiques permettant de piloter la création d’Oléoactifs® innovants et plus performants qui seront mis sur les marchés alimentaires et cosmétiques par OLEOS.
Au-delà des pistes d’innovation produits et procédés que VECT’OLEO apportera directement à OLEOS pour son développement concurrentiel, ce laboratoire commun contribuera à la compréhension nécessaire à l’optimisation des voies et procédés d’extraction par des solvants huileux apolaires, à la modélisation des transferts transcutanés d’espèces polaires et apolaires via des huiles structurées, à l’étude de l’impact des processus d’oxydation sur les phénomènes de stabilité de la vectorisation huileuse au sein d’une structure cellulaire (fortement dépendant de la structuration et de la dynamique des espèces chimiques aux échelles moléculaires et supramoléculaires).
Le LABCOM VECT’OLEO propose une recherche et un développement axés « 100% naturel » couplés à une gestion des ressources renouvelables (huiles végétales, plantes) et limitées en terme de demande énergétique (utilisation des ressources végétales locales) pour les axes santé et bien-être, avec des applications en dermo-cosmétique et en nutrition.

 

Programme ANR : Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI (LabCom V4) 2014

Référence projet : ANR-14-LAB4-0005

Coordinateur du projet :
Monsieur Olivier Diat (Institut de Chimie séparative de Marcoule)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.